Elisabeth Borne annonce de nouvelles périodes d’appels d’offres pour le solaire photovoltaïque Eco-construction | 03.09.19

Partager sur :
Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, a annoncé ce vendredi 30 août le lancement prochain de nouvelles périodes d’appels d’offres devant encore développer 2 GW d’énergie solaire photovoltaïque. Une étape supplémentaire vers la réalisation des objectifs fixés par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE).

Après avoir dévoilé le 5 août dernier les 107 projets lauréats de la 6ème tranche d’appel à projets sur le solaire photovoltaïque, la ministre de la Transition écologique annonce le lancement de nouvelles périodes d’appels d’offres en octobre, puis en janvier, février et juin prochains.

 

Une première période d’appel d’offres sera lancée pour les projets de solaire photovoltaïque sur bâtiment en octobre 2019, pour une puissance appelée de 300 MW, puis en février 2020.

 

Parallèlement, un appel d’offres sera ouvert en janvier 2020 pour les projets de solaire photovoltaïque au sol, pour une puissance appelée de 850 MW, puis une seconde en juin 2020 pour 1 GW.

 

Se rapprocher des objectifs de la PPE

 

Ces périodes d’appel d’offres doivent permettre de parvenir à l’objectif, fixé par la Programmation Pluriannuelle de l’énergie, de 35,6 à 44,5 GW de production d’énergie solaire photovoltaïque d’ici 2028.

 

« Nous voulons faire de l’énergie solaire un des piliers du système électrique français. Avec ces nouvelles périodes, nous nous donnons les moyens de notre ambition, puisqu’elles permettront d’augmenter la capacité installée de plus de 20 %, pour près de 2 GW » annonce d’ores et déjà Elisabeth Borne.

 

Les cahiers des charges seront publiés prochainement sur le site de la Commission de régulation de l’énergie.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Appel d’offres sur les centrales solaires en France : 107 nouveaux projets lauréats

Appel d’offres sur les centrales solaires en France : 107 nouveaux projets lauréats

La 6ème tranche de l’appel à projets sur le développement des centrales solaires en France a désigné ses lauréats : en tout, 107 projets de solaire au sol et sur des ombrières de parking ont été retenus. Ces projets produiront 858 MWc, soit l’équivalent de 10 % de la capacité de production actuelle de solaire photovoltaïque. Des bonus ont notamment été accordés aux projets se situant dans des terrains dégradés et impliquant les citoyens grâce au financement participatif.
Solaire sur toiture : la pression des prix pèse sur l’engagement du secteur

Solaire sur toiture : la pression des prix pèse sur l’engagement du secteur

En janvier dernier, 243 nouveaux lauréats ont été désignés pour le développement d’installations photovoltaïques sur bâtiment. Sur les 300 mégawatts prévus dans l’appel d’offres, seuls 155 MW ont été attribués, rapporte la Commission de régulation de l’énergie (CRE) qui note également une hausse des prix moyens proposés par les lauréats. Au vu des résultats, peut-on parler d’un désengagement des acteurs de la filière ? Précisions.
Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy

Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy

16 futures installations ont été retenues dans le cadre d'un appel d'offres lancé par le gouvernement mettant en concurrence les projets solaires et éoliens. Finalement, le photovoltaïque a été largement préféré par le ministère de la Transition écologique et solidaire, renforçant par là même sa compétitivité par rapport à d'autres filières. Le point sur les lauréats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter