Appel d’offres sur les centrales solaires en France : 107 nouveaux projets lauréats Eco-construction | 27.08.19

Partager sur :
La 6ème tranche de l’appel à projets sur le développement des centrales solaires en France a désigné ses lauréats : en tout, 107 projets de solaire au sol et sur des ombrières de parking ont été retenus. Ces projets produiront 858 MWc, soit l’équivalent de 10 % de la capacité de production actuelle de solaire photovoltaïque. Des bonus ont notamment été accordés aux projets se situant dans des terrains dégradés et impliquant les citoyens grâce au financement participatif.

Des projets qui produiront 858 MWc

 

Elisabeth Borne a dévoilé, le 5 août dernier, la liste des lauréats de la sixième tranche de l’appel à projet tri-annuel lancé en août 2016, visant à installer 3 000 MW de centrales solaires au sol en France d’ici fin 2019.

 

107 projets ont été retenus, représentant une puissance totale de 858 MWc, soit l’équivalent de « près de 10 % de la capacité de production installée aujourd’hui de solaire photovoltaïque », selon la Ministre de la Transition écologique et solidaire.

 

« Ce coup d’accélérateur majeur au développement des énergies renouvelables », selon les mots de la ministre, contribuera à atteindre les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie. Alors que la capacité de production de solaire photovoltaïque est actuellement de 9,1 GW, le plan prévoit en effet de la porter à plus de entre 35,6 GW d’ici 2028.

 

A noter : la répartition des projets sur l’ensemble du territoire, aussi bien au Nord qu’au Sud, puisque 44% des projets sont situés en dehors des 4 régions du sud de la France.

 

Les bonus accordés

 

Dans les critères de sélection, des bonus ont été octroyés en cas d’installation sur des terrains dégradés, comme les friches industrielles ou les anciennes carrières. 58% des projets qui se sont engagés à impliquer les citoyens et collectivités en recourant à l’investissement ou au financement participatif verront également leur prime majorée.

 

Le ministère note par ailleurs que le prix moyen proposé par les lauréats est de 64 euros par MWh, en augmentation de 2% par rapport à la tranche précédente.

 

La liste des lauréats est à retrouver ici.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy

Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy

16 futures installations ont été retenues dans le cadre d'un appel d'offres lancé par le gouvernement mettant en concurrence les projets solaires et éoliens. Finalement, le photovoltaïque a été largement préféré par le ministère de la Transition écologique et solidaire, renforçant par là même sa compétitivité par rapport à d'autres filières. Le point sur les lauréats.
Moratoire photovoltaïque: des milliers d'emplois menacés

Moratoire photovoltaïque: des milliers d'emplois menacés

Une centaine d'entreprises serait menacée par le moratoire de quatre mois du gouvernement sur l'électricité photovoltaïque, selon le Syndicat des énergies renouvelables (SER). Plusieurs organisations professionnelles demandent à ramener ce moratoire à deux mois, qui sera examiné jeudi par le Conseil Supérieur de l'Energie.
La réglementation, accélérateur ou frein pour le photovoltaïque ?

La réglementation, accélérateur ou frein pour le photovoltaïque ?

Soprasolar, filiale solaire du groupe Soprema, organisait une conférence de presse ce mardi 22 octobre concernant le développement du photovoltaïque sur les bâtiments industriels, logistiques et commerciaux. L’occasion de revenir sur les avantages de telles installations, le contexte réglementaire, mais aussi sur les principaux freins au déploiement des projets.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter