Le programme « Sensations » obtient le plus haut niveau du label BBCA Eco-construction | 18.12.19

Partager sur :
Le programme « Sensations » obtient le plus haut niveau du label BBCA Batiweb
Après avoir obtenu le meilleur niveau du label BBCA en phase conception, le programme « Sensations » situé à Strasbourg et porté par Bouygues Immobilier s’est de nouveau vu décerner le niveau « Excellent » en phase livraison. L’obtention de ce label s’explique notamment par le recours à des matériaux naturels et biosourcés, et par les performances énergétiques exemplaires de ces logements.

Le programme « Sensations » de Bouygues Immobilier porte décidément bien son nom. Inauguré le 11 juin dernier par Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, le programme a bel et bien fait sensation par son aspect novateur.

 

Il faut dire que « Sensations », qui présente la plus haute construction bois française, a décroché le plus haut niveau du label Bâtiment Bas Carbone (BBCA), et que c’est la première opération de résidentiel collectif de Bouygues Immobilier à obtenir cette certification.

 

Situé dans le quartier des Deux Rives à Strasbourg, le programme est composé de trois immeubles, dont l’un s’élève à 38 mètres de haut, ce qui en fait « la plus haute tour de France en logements 100 % bois ».

 

Après avoir reçu le meilleur niveau du label en phase conception en décembre 2018, le programme s’est de nouveau vu décerner le niveau « Excellent » en phase livraison à l’occasion du 4ème Forum BBCA qui s’est tenu le 3 décembre dernier à Paris.

 

Des logements exemplaires

 

L’obtention de ce label BBCA peut s’expliquer par les efforts déployés par Bouygues Immobilier pour réduire au maximum son empreinte carbone. Le promoteur a notamment privilégié des matériaux naturels et biosourcés. Ainsi, la structure présente un niveau énergétique passif, et a obtenu la certification NF Habitat. Elle répond aussi aux exigences de la RT 2012 niveau Bepas.

 

Une attention particulière a également été portée à la qualité de l’air intérieur (QAI) puisque les faux plafonds permettent d’éliminer jusqu’à 80 % des composés organiques volatils (COV). Les peintures murales sont quant à elles classées A+ pour leur faible émission de solvants.

 

Du point de vue de la consommation énergétique, le confort thermique est assuré par un plancher réversible et une pompe à chaleur. Ainsi, les besoins en chauffage ne devraient pas dépasser 15 kWh par m2 habitable.

 

Enfin, le promoteur a fait la part belle aux modes de déplacements doux et écologiques, en installant des locaux à vélos et en supprimant les voitures dans les espaces de vie.

 

*A noter : le terme BePas désigne un bâtiment à énergie passive, et se distingue du BePos, pour bâtiment à énergie positive. Ces deux types de bâtiments sont appelés à se généraliser avec la future Réglementation Environnementale 2020 (RE2020).

 

C.L.

Photo de une : ©Bouygues Immobilier

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Près de Strasbourg, un programme immobilier combine maisons et immeubles Batiweb

Près de Strasbourg, un programme immobilier combine maisons et immeubles

Dans la commune d'Ostwald, à proximité de Strasbourg, l’Etang de l’Île des Pêcheurs est un programme résidentiel qui combine à la fois petits immeubles et maisons individuelles. Situé à deux pas de l’étang Gerig et des berges de l’Ill, ce projet au cœur d’un écrin de verdure a été construit dans le respect de l’environnement.
Engie Axima lance AXL’AIR, une solution destinée au tertiaire Batiweb

Engie Axima lance AXL’AIR, une solution destinée au tertiaire

Avec AXL’AIR, Engie Axima va encore plus loin dans l’évaluation et l’amélioration de la qualité de l’air intérieur des bâtiments tertiaires. L’offre repose sur trois étapes et notamment sur un audit en continu des polluants présents en intérieur. La solution traduit la volonté de l’entreprise d’accompagner ses clients « à mieux consommer » l’énergie.
Qualité de l’air : Nexity et Cerqual lancent un nouveau référentiel  Batiweb

Qualité de l’air : Nexity et Cerqual lancent un nouveau référentiel

Nexity Paris Val de Seine et Cerqual ont annoncé le développement d’un référentiel expérimental de management de la qualité de l’air intérieur (QAI). Le référentiel, qui sera expérimenté sur l’ensemble des opérations du promoteur, tient compte de trois facteurs: les sources internes et externes de pollution ainsi que la prévision des interventions d’entretien et de maintenance. Il devrait être, dans un futur proche, intégré dans la référentiel NF Habitat.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter