Les travaux de la première centrale solaire flottante de France enfin lancés Eco-construction | 20.09.18

Partager sur :
Les travaux de la première centrale solaire flottante de France enfin lancés
Terminés, les petits parcs solaires flottants ne dépassant pas les dizaines de kilowatts ! Le producteur d’énergies renouvelables Akuo Energy vient tout juste de lancer la construction d’une centrale solaire de 17 MW. Celle-ci sera installée sur le lac d’une ancienne carrière située dans le Vaucluse et permettra de combler les besoins énergétiques de 4 700 foyers.
Très développé en Asie, le solaire flottant se fait bien plus rare en Europe, et notamment en France, où seulement quelques projets d’une dizaine de kilowatts ont été expérimentés. Ce retard pourrait cependant être comblé prochainement.

L’hexagone sera en effet bientôt doté d’une centrale solaire flottante de 17 mégawatts, dont le chantier de construction vient tout juste de démarrer, comme l’a fait savoir le producteur indépendant d’énergie renouvelable Akuo Energy ce jeudi 20 septembre.

Situé sur le lac d’une ancienne carrière de Piolenc, dans le Vaucluse, cet équipement disposera de 47 000 panneaux photovoltaïques. 17 hectares seront ainsi aménagés, permettant in fine de répondre aux besoins de consommation de plus de 4 700 familles.

« L’intérêt du flottant est d’offrir la possibilité de réhabiliter des espaces dégradés par l’homme, comme des anciennes carrières inondées, sans concurrence avec d’autres usages », explique Eric Scotto, Président directeur général d’Akuo Energy.

Celui-ci précise que le projet de la centrale de Piolenc a été en partie financé par des investissements participatifs rassemblant l’ensemble des résidents du Vaucluse et la mairie de la commune.

Le projet a néanmoins soulevé les interrogations plusieurs associations environnementales, inquiètes de l’impact de la construction de la centrale sur les oiseaux migrateurs et la faune sous-marine.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Top départ pour le chantier de construction du premier bâtiment autonome de France

Top départ pour le chantier de construction du premier bâtiment autonome de France

Nouvelle étape franchie pour le projet ABC (Autonomous building for citizens) ! Linkcity, en charge de la maîtrise d’ouvrage, et ses partenaires ont en effet posé le 15 octobre la première pierre de ce démonstrateur, qui se veut le premier concept de bâtiment autonome en France. Outre sa capacité à produire suffisamment d’énergie pour combler ses besoins en électricité et chauffage, l’ensemble immobilier se distingue par un dispositif de collecte et traitement des eaux de pluie. Le point.
18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

Nul doute que Ségolène Royal aura suivi la nouvelle avec attention, et que l’ex-ministre de l’Environnement sera ravie des résultats publiés ce 18 mai par le Syndicat des énergies renouvelables (SER). L’organisme indique en effet que l’électricité renouvelable représentait 18% de la consommation électrique française au premier trimestre 2017. Un chiffre qui devrait encore progresser au vu des nouveaux raccordements prévus cette année.
Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.
Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy

Les centrales solaires plus compétitives que les éoliennes pour François de Rugy

16 futures installations ont été retenues dans le cadre d'un appel d'offres lancé par le gouvernement mettant en concurrence les projets solaires et éoliens. Finalement, le photovoltaïque a été largement préféré par le ministère de la Transition écologique et solidaire, renforçant par là même sa compétitivité par rapport à d'autres filières. Le point sur les lauréats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter