Quand un projet métropolitain fait la part belle à la qualité de l’air intérieur Eco-construction | 20.03.19

Partager sur :
De plus en plus préoccupante dans l’industrie du bâtiment, la question de la qualité de l’air intérieur se pose d’autant plus pour les réalisations situées à proximité d’espaces pollués. En l’occurrence, le projet Bruneseau, porté par le groupement Nouvel R, devrait voir le jour à proximité du boulevard périphérique de Paris. Pour éviter aux immeubles de subir les pollutions liées à cet emplacement, les équipes à l’origine du programme ont placé la « qualité de l’air au cœur de sa conception ».

Les lauréats de l’appel à projets urbains innovants « Inventer Bruneseau », lancé il y a deux ans, ont enfin été annoncés le 11 mars dernier. À cette occasion, les différentes propositions des quatre équipes encore en lice ont été largement félicitées pour leur pertinence et leur créativité. Finalement, c’est le projet du groupement Nouvel R, composé de 4 promoteurs et autant d’agences d’architecture*, qui a été retenu.

L’heureux vainqueur sera ainsi en charge d’aménager un quartier mixte de 95 000 m2 en bordure du périphérique parisien, dans le XIIIe arrondissement de la capitale. Un cadre original et contraignant que Nouvel R compte bien transformer grâce à son « projet emblématique des ambitions écologiques portées par la Mairie de Paris ».


Un ensemble mixte de bâtiments durables


En outre, le quartier, érigé de façon à ce que tous les bâtiments offrent un accès direct au périphérique, mêlera à la fois des logements (résidences étudiantes ou seniors, privatifs ou très accessibles), des hôtels, des commerces et des espaces de coworking et de bureaux.

Afin que les occupants ne souffrent pas des désagréments liés à l’emplacement du projet, Nouvel R a fait de la qualité de l’air une véritable priorité. Dans ce sens, « un dispositif de purification de l’air a été pensé à la fois pour l’intérieur des bâtiments et l’extérieur », comme l’explique la Ville de Paris. « Les terrasses et espaces publics situés à proximité du périphérique auront des dispositifs dédiés d’assainissement de l’air. »

Bruneseau s’inscrit également dans une démarche environnementale exemplaire, pour laquelle Nouvel R n’a pas lésiné sur les moyens : forte présence du bois (2/3 des éléments structurels du quartier concernés), installation massive de panneaux photovoltaïques sur les toitures, végétalisation globale de l’ensemble (espaces verts au sol, sur les terrasses et les toitures), etc.

« Les logements de Nouvel R répondent au défi d’habiter la hauteur au 21e siècle : gestion optimisée de l’énergie, neutralisation des surcharges liées aux règles de sécurité par le biais des programmes économiques implantés en toiture, appartenant aux copropriétaires et dégageant des loyers compensant les charges, présence dans les bâtiments des structures de gestion des logements seniors et étudiants venant assumer une part importante des charges de gestion de l’immeuble », souligne la Ville de Paris.

En attendant la livraison de ce quartier particulièrement ambitieux, chacun pourra découvrir l’histoire de Paris Rive Gauche à travers une exposition au Pavillon de l’Arsenal jusqu’au 19 mai prochain. Les visiteurs pourront également en savoir plus sur les propositions des autres équipes en lice dans le cadre de l’appel à projets, également présentées à cette occasion.

*Les Nouveaux Constructeurs, AG Real Estate, Icade, Nexity et Adjaye Associates, Buzzo Spinelli Architecture, Hardel Le Bihan Architectes, Youssef Tohme Architects & Associates.

F.C
Photo de Une : ©Hardel Le Bihan, Youssef Tohme, Adjaye Associates, Buzzo Spinelli

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Paris veut faire émerger l'urbanisme du futur

Paris veut faire émerger l'urbanisme du futur

La mairie de Paris souhaite impulser une nouvelle dynamique architecturale destinée à faire entrer la capitale dans le futur et l'innovation. Plus d'une dizaine de sites parisiens pourraient être vendus afin de réinventer complètement le concept d'habitat, de travail et de commerce. Pour la première phase de l’opération, ce sont 100 000 m² qui seraient ainsi concernés par cet appel à projets innovants lancé en automne
Forte mobilisation pour « Embellir Paris »

Forte mobilisation pour « Embellir Paris »

Lancé le 9 novembre dernier au Pavillon de l’Arsenal, l’appel à projets « Embellir Paris » a rencontré un franc succès ! En témoignent les 679 dossiers de candidature déjà réceptionnés par la Ville de Paris, qui proposait aux architectes de redonner vie à 20 sites délaissés mais toujours fréquentés. Il faudra néanmoins patienter jusqu’au 25 mars prochain pour découvrir les projets retenus par les jurys. Le point sur l’avancée du concours.
Surélévation de la Tour Montparnasse : des opposants appellent à abandonner le projet

Surélévation de la Tour Montparnasse : des opposants appellent à abandonner le projet

Deux associations se sont élevées contre le projet de surélévation de la Tour Montparnasse, qui prévoit de créer une serre végétalisée en verre de 22 mètres sur la célèbre tour qui s’élève déjà à 210 mètres de haut. Alors qu’Anne Hidalgo, maire de Paris, a donné son feu vert au projet en juillet dernier, Sites et Monuments et l’association Monts14 ont déposé un recours pour que l’élue revienne sur le permis de construire.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter