Rhône-Alpes : 12 000 logements « énergivores », réhabilités d'ici 2017 Eco-construction | 18.04.14

Partager sur :
Un convention régionale vient d'être signée cette semaine entre l'Etat, l'association régionale des bailleurs HLM, la Caisse des dépôts consignations, Action logement et l'Ademe. Elle vise à mettre en place un programme de rénovation en Rhône-Alpes touchant 12 000 logements sociaux réputés « énergivores ».

En Rhône-Alpes, deux logements sociaux sur trois, soit environ 300 000 logements sur les 435 000 que compte la région, sont « énergivores ». Classés de G à D en termes de performances énergétiques, 12 000 de ces logements vont prochainement faire l'objet d'une rénovation, afin de réduire leur consommation de gaz et d'électricité.

Une convention régionale vient d'être signée en ce sens entre l'Etat, l'association régionale des bailleurs HLM, la Caisse des dépôts et consignations, Action logement et l'Ademe.

Ce programme sera décliné dans les huit départements de la région et piloté par le Comité régional de l'Habitat. Toutes les aides à la réhabilitation des logements existantes seront mobilisées pour financer l'opération, qui s'étalera jusqu'en 2017. Elle représente en effet un budget total de 250 millions d'euros.

C.T (avec AFP)
© herreneck - Fotolia.com

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Lancement d’un appel à contributions pour fiabiliser le DPE

Lancement d’un appel à contributions pour fiabiliser le DPE

Pour faire de la rénovation énergétique une priorité nationale, le Gouvernement mise sur plusieurs actions. Parmi elles, fiabiliser le diagnostic de performance énergétique (DPE). C’est dans ce cadre que la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages, en partenariat avec le Plan Bâtiment Durable, a lancé un appel à contributions afin de finaliser le contenu, la forme et les modalités d’établissement du futur DPE.
Accenta démocratise le bâtiment bas carbone

Accenta démocratise le bâtiment bas carbone

Née en 2016, la startup Accenta a développé un système énergétique capable de réduire l’empreinte carbone d’un bâtiment. La technologie s’appuie sur deux outils : le logiciel accenta.design qui permet de concevoir la chaufferie la plus efficace tout en limitant les coûts d’investissements ; et la plateforme accenta.ai qui établit un plan de production et de stockage de l’énergie en fonction des besoins du bâtiment. Pierre Trémolières, fondateur d’Accenta, nous en dit plus sur cette innovation.
Try’ver de Tryba : du triple vitrage au même prix que le double

Try’ver de Tryba : du triple vitrage au même prix que le double

Alors que les Français se soucient de plus en plus de l’isolation de leur logement et de leur facture énergétique, Tryba a annoncé avoir lancé en septembre dernier une nouvelle ligne de fenêtres triple vitrage de série. Fabriquée en France, « Try’ver » propose une meilleure isolation thermique et acoustique, mais aussi plus de transmission de lumière et de sécurité. Principal atout : son prix, identique à celui d’un double vitrage.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter