Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » créée pour accompagner la Métropole du Grand Paris Eco-construction | 13.09.19

Partager sur :
Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » est née ! Elle a été créée en partenariat avec l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar), pour aider la Métropole du Grand Paris à mettre en œuvre ses objectifs dans le domaine de l’économie circulaire, notamment grâce à des échanges avec le milieu académique et des retours d’expériences internationaux.

La Métropole du Grand Paris et l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) ont inauguré la création d’une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » le 9 septembre dernier. Cette inauguration concrétise la création du programme, déjà signé au mois de mai.

 

Mettre en œuvre les recherches autour de l’économie circulaire

 

Cette nouvelle chaire, créée pour une durée initiale de 3 ans, aidera la Métropole du Grand Paris à mettre en œuvre ses ambitions liées à l’économie circulaire. Le partenariat avec l’Ifsttar lui permettra d’acquérir plus de connaissances dans le domaine grâce à des échanges avec le milieu universitaire, de créer des outils, d’évaluer l’impact de ses actions, et de prendre appui sur des retours d’expériences étrangers.

 

Cette chaire, qui s’appuiera sur un réseau international de recherche avec l’Université de Montréal et l’Université Libre de Bruxelles, permettra également à la Métropole du Grand Paris d’affirmer son positionnement à l’échelle internationale.

 

Pour l’Ifsttar, il s’agit d’une opportunité pour développer « ses actions d’appui aux politiques publiques et de discuter des résultats et des questionnements des chercheurs avec les acteurs de terrain », explique l’institut dans un communiqué.

 

Crée en 2011 suite à la fusion du Laboratoire central des ponts et chaussées (LCPC) et de l’Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (Inrets), l’Ifsttar mène des travaux de recherche et propose des solutions pour aménager les territoires et les transports de demain, en étudiant leur impact sur l’environnement.

 

A compter du 1erjanvier 2020, l’Ifsttar sera d’ailleurs regroupé avec l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, l’École d’Architecture de la Ville & des Territoires de Marne-la Vallée, et les écoles d’ingénieurs ENSG, EIVP et ESIEE Paris, sous le nom d’« Université Gustave Eiffel », dans le cadre du projet « Future », dédié aux villes de demain. 

 

C.L.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Appel à candidatures de la CDC pour la recherche en architecture et paysage

Appel à candidatures de la CDC pour la recherche en architecture et paysage

La Caisse des Dépôts (CDC) lance, pour la 4e année consécutive, son appel à candidatures « pour la recherche en architecture et paysage ». L’objectif : que des professionnels de l’architecture et du paysage réfléchissent à des travaux de recherche innovants qui prennent en compte les impératifs écologiques et sociaux. L’initiative est ouverte aux doctorants, enseignants-chercheurs et professionnels jusqu’au 24 mars 2019.
Build FWD, un événement pour penser la ville de demain

Build FWD, un événement pour penser la ville de demain

Le 1er février dernier, les acteurs du bâtiment, de la construction et de la ville se sont réunis à l’occasion de la deuxième édition du Build Fwd. L’événement, placé sous le signe de l’innovation et de l’humanisme, s’est déroulé dans les locaux de SMABTP (Paris 15e). Invité par la société Explore, Batiweb a assisté à cette journée de réflexion et d’échange qui vise notamment à construire la ville de demain.
La métropole du Grand Paris au service de l’environnement

La métropole du Grand Paris au service de l’environnement

Réuni le 10 juillet dernier, le Bureau de la Métropole du Grand Paris a fait le point sur les actions menées en 2017 et a décidé du lancement de nouveaux projets. Un fonds « air bois » devrait notamment voir le jour ainsi qu’un guichet unique de subventions visant à faciliter le renouvellement du parc routier. L’instance a également annoncé la mise en ligne prochaine d’une plateforme métropolitaine de l’économie circulaire.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter