Une résidence HLM BBC se chauffe grâce aux eaux grises usées Eco-construction | 07.11.13

Partager sur :
Une nouvelle résidence HLM à Paris dans le 11ème arrondissement s'est équipée d'un système capable de récupérer toutes les calories perdues lors du transfert des eaux grises usées : l'E.R.S pour Energy Recycling System de la PME Biofluides Environnement permet 60% d’économies sur la facture d’eau chaude pour les locataires.

Se chauffer à partir des eaux grises usées perdues quotidiennement par nos lave-vaisselle, lave-linge et lavabos... L'idée, simple et astucieuse, revient à Alain Mouré. Président et fondateur de la PME Biofluides Environnement, spécialiste du traitement de l'eau, qui a imaginé un système capable de récupérer toutes les calories perdues lors du transfert des eaux grises usées : l'E.R.S pour Energy Recycling System.

Longtemps réputée pour son caractère populaire, la rue de Charonne vit depuis plusieurs années au rythme des profondes mutations engagées par la ville de Paris. Galeries d'arts, boutiques branchées... et logements sociaux animent désormais cette artère centrale du quartier de la Roquette. C'est là, au numéro 138, que les badauds peuvent remarquer la toute nouvelle architecture d'un vieux bâtiment qui était devenu, au fil du temps, insalubre. A l'origine de ce projet, un protocole d'accord pour éradiquer l'habitat indigne signé entre le bailleur ICF Habitat La Sablière, filiale de la SNCF, la ville de Paris et la SIEM (Société Immobilière d’Économie Mixte de la Ville de Paris).

Après démolition, l'ancien immeuble qui abritait 13 familles, s'est transformé en l'espace de 13 mois en une résidence HLM BBC Effinergie de 17 logements allant du T1 au T5. Pour atteindre le niveau de performance exigé par le label (soit une consommation énergétique inférieure à 50 kWep/m2/an) ICF Habitat Sablière a notamment fait appel à la technologie E.R.S®. Ce concept, inventé par la PME Biofluides Environnement, permet de récupérer la chaleur émanant des eaux grises usées et la recycler pour alimenter le circuit de chauffage et d'eau chaude sanitaire.

Pour découvrir l’installation E.R.S® il faut se rendre au sous-sol de l’immeuble. Là, dans un local technique de 15 m2, une cuve de 2000 litres est alimentée en temps réel par les eaux grises (eaux usées "chaudes" provenant des lave-linge, lave-vaisselle, douches, éviers...) générées par les locataires. Une fois extraites par l'intermédiaire d'échangeurs, les calories sont transmises au circuit évaporateur d'une pompe à chaleur développée spécialement pour fonctionner avec la cuve E.R.S® de Biofluides Environnement. Les eaux ainsi « délestées » de leur chaleur sont alors rejetées à l’égout. Le circuit condenseur préchauffe l'eau chaude sanitaire avec un COP de 3,2 à 55°C.

Avec sa technologie ERS, Biofluides Environnement parvient à couvrir 60% des besoins en eau chaude sanitaire de l'immeuble. Concrètement, sur une consommation quotidienne de 0,7m3 d'eau chaude à 55°C par appartement, l'ERS® permet de fournir 0,7 m3 d'eau à 40 °C. Pour les locataires des 17 logements, l'ERS ® permet de réaliser une économie de près de 60% sur leur facture d'eau chaude sanitaire. Ce vaste programme de requalification a nécessité, en plus de la démolition de l'ancien bâti, le recours à un système constructif en pré-murs béton afin de répondre aux contraintes d'accessibilité et d’exiguïté du site.

Données du programme

Maître d’ouvrage : ICF Habitat La Sablière
Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Ile de France Habitat Social
Architecte : L-BA - Living and Building Archishop - Thibaut ROBERT
SHON : 1 390 m2
Début des travaux : février 2012
Fin des travaux : avril 2013
Durée des travaux : 14 mois
Labels : Qualitel H&E, profil A option performance - BBC Effinergie - Plan Climat de la Ville de Paris
Montant global de l'opération : 4 488 000 € TTC

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Qualification ECO Artisan RGE : ce qu'en pensent vraiment les professionnels

Qualification ECO Artisan RGE : ce qu'en pensent vraiment les professionnels

C'est au Mandarin Oriental, hôtel parisien ayant récemment fait l'objet d'une rénovation, que la Capeb, Garance et Deloitte Développement Durable présentaient ce matin les résultats de kiWih, l'observatoire de la performance énergétique. L'occasion pour les trois partenaires de revenir sur la qualification RGE ECO Artisan, récemment mise à mal par plusieurs rapports. Retour sur les principaux enseignements de cette initiative plus pertinente que jamais.
Le chanvre s’offre une place de choix sur le marché de l’isolation français

Le chanvre s’offre une place de choix sur le marché de l’isolation français

Naturelle, efficace et facile à poser, l’isolation chanvre se fait peu à peu sa place sur le marché du BTP français. Pour le plus grand plaisir de Biofib’, qui ne manque pas d’arguments pour vanter les mérites de ses solutions végétales. Multi-certifiées, celles-ci ont déjà séduit nombre de maîtres d’ouvrage, qui peuvent aujourd’hui pleinement observer les bienfaits de cette technique en adéquation avec les objectifs de la loi de transition énergétique.
Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Les bailleurs sociaux et le gouvernement ont trouvé un accord hier, mercredi 25 avril, concernant les économies à réaliser pour le monde HLM. Le gouvernement a accepté de réduire les économies de 1,5 milliards d’euros à 950 millions pendant trois ans. Des économies en partie prises en charge par Action Logement – à hauteur de 300 millions d’euros par an – et par la Caisse des dépôts – à hauteur de 50 millions d’euros par an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter