Le Salon de la Rénovation, premier du nom, c'est le 6 février à Paris Évènements du bâtiment | 30.01.15

Partager sur :
Le tout premier Salon de la Rénovation aura lieu du 6 au 8 février à Paris. Organisé par le groupe De Particulier à Particulier (PAP), il proposera aux personnes souhaitant rénover leur logement, de rencontrer des professionnels labellisés RGE et de s'informer sur les dernières avancées en matière d'isolation thermique et d'équipements écologiques.
Artisans, entreprises générales de rénovation, contractants généraux et industriels... autant de professionnels labellisés RGE qui seront réunis du 6 au 8 février Porte de Versailles à Paris pour présenter leurs produits et savoir-faire, à l'occasion du premier Salon de la Rénovation.

Organisé par le groupe De Particulier à Particulier (PAP), cet événement dont l'entrée est gratuite, attend 20 000 visiteurs et regroupe au total une cinquantaine d'exposants sur 4 000 m2. L'occasion pour les particuliers souhaitant rénover leur logement de s'informer sur les dernières avancées en matière d'isolation thermique et d'équipements écologiques. Ces derniers pourront en outre assister à des conférences sur des thèmes aussi divers que « Travaux: choisir les bons pros » ou « Rénover et agrandir, mode d'emploi ». Sans surprise, le financement des travaux (aides, crédits, certificats) ou encore l'efficacité énergétique sont aussi au programme.

Optimiser les dépenses énergétiques de son logement

Depuis le 1er janvier, les particuliers souhaitant bénéficier du crédit d'impôt développement durable (CIDD) pour financer leurs travaux de rénovation énergétique, doivent faire appel à des professionnels qualifiés RGE. Il en va de même pour l'éco-prêt à taux zéro, depuis l'automne.

« Les particuliers accordent une large confiance aux professionnels RGE, ils veulent avoir affaire à eux pour pouvoir bénéficier de ces prêts aidés. Et l'éco-prêt à taux zéro est attribué sans aucune condition de ressources, c'est un dispositif très intéressant », souligne Pascal Tournier, Commissaire du Salon.

« Nombre d'entre eux souhaitent optimiser les dépenses énergétiques de leur logement », note-t-il. Le gouvernement espère tripler la distribution d'éco-prêts à taux zéro à 100 000 par an, contre 30 000 actuellement, pour les travaux d'amélioration dans le cadre de la performance énergétique des logements construits avant 1990.

A. LG (avec AFP)
© Eléonore H (Fotolia)
 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

 Logement : l'isolation, la sécurité et la ventilation préoccupent les Français - Batiweb

Logement : l'isolation, la sécurité et la ventilation préoccupent les Français

L'enquête* Ipsos réalisée pour l'association de certification Qualitel avait pour but de mieux cerner les exigences, les attentes et les intentions des Français par rapport à leur logement. Plusieurs critères ont été étudiés : leur satisfaction vis-à-vis de leur logement, les actions pour l'entretenir et en améliorer la qualité, l'information dont ils disposent ainsi que leur intérêt pour les nouvelles tendances qui émergent au sein de l'habitat.
Paris lance un plan d'aide à la rénovation énergétique de 1 000 immeubles - Batiweb

Paris lance un plan d'aide à la rénovation énergétique de 1 000 immeubles

La ville de Paris vient de lancer, « conformément à ses engagements pour le climat », un plan d'aide à la rénovation thermique sur cinq ans, qui devrait concerner à terme 1 000 immeubles parisiens. Ce programme baptisé Eco-rénovons est ouvert « en priorité aux copropriétés », qui bénéficieront d'un accompagnement et d'une aide financière pour les travaux. Détails

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter