La FFB évoque une « crise historique » du logement neuf Immobilier | 15.12.20

Partager sur :
Alors que la fin de l'année 2020 arrive, l'heure du bilan aussi. Sans surprise, l'activité du bâtiment aura été lourdement impactée par la crise liée au Covid-19, avec -15,2 % en 2020 selon la Fédération Française du Bâtiment (FFB). Malgré un rebond prévu pour 2021, des inquiétudes persistent, notamment concernant l'instauration de nouvelles normes, le logement neuf, et l'emploi.

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) tenait sa dernière conférence de presse de l'année ce mardi 15 décembre. L'occasion de dresser le bilan 2020, et les prévisions pour l'année à venir.

 

Olivier Salleron, président de la FFB, s'est notamment inquiété de la chute d'activité dans le bâtiment : une baisse estimée à -15,2 % en 2020, soit 23 milliards d'euros de chiffre d'affaires perdus en une année. Selon les prévisions, cette chute brutale devrait ensuite s'ensuivre d'un rebond de +11,3 %, si l'on exclut un reconfinement en 2021. A noter que ce rebond ne permettra pas de retrouver les chiffres d'avant-crise, puisque l'activité devrait rester -5,6 % en-dessous des chiffres de l'année 2019.

 

Evolution de l'activité du bâtiment. Source : FFB

 

Le président de la FFB s'est également alarmé d'une « crise historique » du logement neuf, regrettant qu'il soit resté le grand absent du plan de relance.

 

La FFB prévoit en effet une chute de -12,6 % des mises en chantier en 2021, pour un total de 328 000 logements neufs. Loin de l'objectif des 500 000 logements neufs construits par an, fait remarquer le président de la FFB. « Les années précédentes, on était entre 410 000 et 430 000 logements construits », a-t-il rappelé.

 

De nouvelles normes qui risquent d'aggraver la situation

 

Olivier Salleron s'est également inquiété d'une « vague de nouvelles normes » qui risquent d'impacter encore davantage la construction. Le président de la FFB a non seulement fait référence à la RE2020, mais aussi aux douches zéro ressaut, aux études de sols et règles parasismiques, et à l'installation d'infrastructures de recharge pour les véhicules électriques. « Ca n'est pas anecdotique », a-t-il insisté.

 

Concernant la RE2020, les surcoûts estimés par la FFB et ses partenaires seraient non négligeables, de l'ordre de 7 à 15 % (contre 4 % annoncés par le gouvernement).

 

Pour contrer cette chute de la construction neuve, la FFB propose notamment 3 mesures fortes, que seraient :

 

  • La mise en place d'un crédit d'impôt transitoire à la primo-accession dans le neuf, à 40 % du montant des 5 premières annuités plafonnées ;
  • L'instauration d'un bonus RE2020 à ce crédit d'impôt à la primo-accession dans le neuf, avec un taux majoré de 10 points, à 50 % des annuités prises en compte sur 5 ans ; 
  • La majoration du Pinel pour les logements labellisés RE2020, avec un taux porté de 18 à 27 % pour un investissement de 9 ans.

 

Parmi les autres sujets soulevés : l'emploi. Olivier Salleron a notamment regretté la perte de 10 000 emplois intérimaires en 2020, et estimé à 50 000 le nombre d'emplois menacés en 2021 avec la fin du chômage partiel et des différentes aides de l'Etat. Point positif : l'apprentissage, qui a de son côté augmenté de 5 à 10 % en 2020. « C'est un beau succès pour la profession », s'est ainsi réjouit O. Salleron.

 

Enfin, la fédération s'est félicitée de la suppression d'un amendement qui risquait de remettre en cause la TVA à 5,5 % pour certains travaux de rénovation.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf - Batiweb

Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

C’est sans grand étonnement que la Fédération française du bâtiment (FFB) présentait ce 19 mars le point conjoncture relatif au secteur de la construction. De fait, les prévisions de l’organisme semblent s’être réalisées : bien que le niveau d’activité des professionnels se maintienne à un niveau élevé, les indicateurs du marché du logement neuf sont plutôt inquiétants quant aux mois à venir. Le bilan.
Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement - Batiweb

Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement

Dans le cadre du plan France Relance, quatre grandes fédérations du BTP participaient ce mardi 5 janvier à une première réunion de travail avec le gouvernement. A l'issue de cette réunion, les présidents des fédérations ont chacun signé une charte d'engagement. Les différents ministres présents ont ensuite remercié le secteur du BTP d'avoir tenu ses engagements en termes d'activité et d'emploi malgré le contexte de crise et les deux confinements. Le point sur les échanges.
LCA-FFB soutient les initiatives de simplification en faveur du logement « abordable et durable » - Batiweb

LCA-FFB soutient les initiatives de simplification en faveur du logement « abordable et durable »

Lors d’une séance de discussions organisée au CSCEE, Yves Laffoucrière, président du plan BIM 2022 et Ludovic Scarpari, vice-président de LCA-FFB, ont remis à Julien Denormandie, ministre du Logement, le rapport « simplification des réglementations dans la construction ». L’événement a également été l’occasion pour LCA-FFB de signer la Charte d’engagement volontaire dans le permis d’expérimenter et de rappeler ses attentes concernant la RE 2020.
Capeb, FFB et FNTP reviennent sur les annonces d’Edouard Philippe - Batiweb

Capeb, FFB et FNTP reviennent sur les annonces d’Edouard Philippe

Au lendemain du discours d’Edouard Philippe à l’Assemblée nationale, Capeb, FNTP et FFB font part de leurs inquiétudes. Remise en cause de la déduction forfaitaire, GNR… les syndicats interpellent le Gouvernement. Les mesures annoncées reviendraient à faire porter « au seul secteur du BTP » la moitié des 5 milliards d’euros d’économies recherchées par les pouvoirs publics.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter