Alur : abandon du dispositif d'encadrement des loyers, sauf à Paris Législation et règlements | 29.08.14

Partager sur :
Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Logement Sylvia Pinel ont annoncé un ensemble de mesures pour favoriser la relance du secteur construction. Parmi ces annonces, l'abandon du dispositif d'encadrement des loyers prévu par la loi Alur sauf à Paris qui servira de terrain d'expérimentation. L'ex-ministre du Logement Cécile Duflot n'a pas tardé à réagir.

Le premier Ministre Manuel Valls vient de dévoiler ce vendredi, lors d'une conférence de presse commune avec la ministre du Logement Sylvia Pinel et la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, l'ensemble des mesures du plan de relance de la construction voulu par François Hollande.

Concernant le dispositif d'encadrement des loyers de la loi Alur, le Premier ministre a affirmé qu'il disposait d' « assez de recul pour juger de la difficulté de sa mise en oeuvre (…), les conditions techniques ne sont pas réunies et ne seront pas réunies avant des mois voire des années, notamment sur la collecte des données de loyers » a-t-il expliqué ajoutant que « cela génère des incertitudes pour les investisseurs ».

Le dispositif est donc abandonné, sauf à Paris où il sera « appliqué à titre expérimental ».

Une décision « inouïe »

L'ex-ministre écologiste Cécile Duflot a qualifié cette décision « d'inouïe ».

L'encadrement des loyers
« a été voté par l'unanimité de la majorité et le Premier ministre tout seul annonce son abandon, c'est inouï !»a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Paris. « Ce n'est pas ma loi, c'est la loi de la majorité, c'est la traduction de l'engagement de François Hollande », a-t-elle ajouté.

Selon elle il s'agit d'un « cadeau fait aux lobbies ». « On a cédé à une opération de communication et d'intoxication en oubliant des centaines de milliers, voire des millions, de personnes qui souffrent de la crise du logement », a poursuivi la dirigeante écologiste, qui estime qu' « on avait les moyens d'agir ».
 

C.T (avec AFP)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Cécile Duflot répond aux détracteurs de la loi Alur

Cécile Duflot répond aux détracteurs de la loi Alur

Dans une tribune publiée ce jeudi dans le quotidien Le Monde, Cécile Duflot revient sur la polémique relative à la loi Alur. Selon ses détracteurs, cette loi « bloquerait la construction ». Un non sens pour l'ex-ministre du Logement qui défend une nouvelle fois les mesures de cette loi. Le 29 août dernier, le Premier ministre a annoncé une série de mesures pour relancer la construction, tout en amputant la loi Alur de l'une de ses mesures phares : l'encadrement des loyers.
Sylvia Pinel veut redonner confiance aux Français pour relancer la construction

Sylvia Pinel veut redonner confiance aux Français pour relancer la construction

Interviewée par nos confrères de Radio Classique ce jeudi, la ministre du Logement Sylvia Pinel a défendu le gel des allocations logement. Elle est revenue sur la nécessité de redonner confiance et pouvoir d'achat aux français pour relancer la construction. Elle a aussi annoncé que l'encadrement des loyers prévu par la loi Alur serait lancé à l'automne en Île-de-France uniquement.
Les loyers seront encadrés à Paris au 1er août

Les loyers seront encadrés à Paris au 1er août

Institué par la loi Alur du 24 mars 2014, l'encadrement des loyers sera effectif à compter du 1er août à Paris. Ce dispositif s'appliquera pour les loyers à la relocation, qui ne devront pas dépasser un montant maximum par m2, sauf pour les logements présentant des qualités particulières, selon un décret à paraître vendredi au JO. Quels changements cela implique-t-il pour les propriétaires et les locataires ? Eléments de réponse.
Plan de relance de la construction : « simplifier, assouplir et encourager » (M. Valls)

Plan de relance de la construction : « simplifier, assouplir et encourager » (M. Valls)

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Logement Sylvia Pinel ont annoncé un ensemble de mesures pour favoriser la relance du secteur construction. Mobilisation du foncier public et privé, fiscalité avantageuse, extension de la durée des permis de construire, production de logements sociaux... Découvrez l'ensemble des mesures de ce plan de relance de la construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter