Le bâtiment au cœur du projet de loi Pacte Législation et règlements | 19.06.18

Partager sur :
Le bâtiment au cœur du projet de loi Pacte Batiweb
Après avoir fait plusieurs annonces en faveur du BTP lors du dernier Congrès national de la FFB, Bruno Le Maire a présenté ce lundi 18 juin son projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises). Censée permettre la création de nouveaux emplois en France et le développement des différentes sociétés, cette initiative fait notamment la part belle au bâtiment, avec deux mesures majeures réclamées depuis longtemps. Les détails.
Bruno Le Maire semble décidément de plus en plus sensible aux requêtes des acteurs de la construction ! La semaine dernière déjà, il rassurait la Fédération française du bâtiment (FFB) lors de son Congrès national en annonçant notamment que de nouvelles discussions seraient organisées autour de la révision de la TVA réduite.

Le ministre de l’Économie et des Finances est allé encore plus ce 18 juin avec la présentation de son projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) grâce auquel il entend réformer « profondément la philosophie de ce qu’est l’entreprise ».

Tout particulièrement, cette initiative inédite s’attarde longuement sur les PME – une aubaine pour le secteur du bâtiment, dont 770 000 des 1 069 000 salariés évoluent dans des sociétés de moins de 50 employés, d’après la FFB. Pour autant, le ministère de l’Économie fait état de nombreuses limites au développement des petites entreprises : seulement 125 000 PME françaises sont tournées vers l’export (tous secteurs confondus), 16% des salariés sont couverts par au moins un dispositif d’épargne salariale, etc.

Des mesures spécifiquement dédiées au BTP

Pour lever ces freins, pas moins de 10 mesures sont intégrées à ce nouveau plan d’action :
- Simplifier les seuils applicables aux PME ;
- Supprimer le forfait social sur l’intéressement et la participation ;
- Repenser la place de l’entreprise dans la société ;
- Créer son entreprise 100% en ligne à moindre coût ;
- Faciliter le rebond des entrepreneurs ;
- Rapprocher la recherche publique de l’entreprise ;
- Faciliter la transmission d’entreprise ;
- Simplifier et assurer la portabilité des produits d’épargne retraite ;
- Soutenir les PME à l’export ;
- Protéger les entreprises stratégiques.

Surtout, Bruno Le Maire a confirmé, lors de la conférence de présentation de son projet, les différentes annonces qu’il avait formulées quelques jours auparavant à l’occasion du Congrès de la FFB. Celles-ci concerneront deux mesures « majeures », d’après le Ministre, à commencer par une augmentation du minimum que les autorités doivent payer lorsqu’elles passent commande à une société du BTP.

« Aujourd’hui, obligation est faite aux autorités publiques de verser 5% de ce qu’elles doivent aux entreprises du bâtiment quand elles font la commande », rappelle Bruno Le Maire. Un nouveau décret fixera ainsi ce nouveau seuil à 20%.

Par ailleurs, et conformément aux attentes des professionnels du secteur, les « ordres de services à zéro euro » devraient prochainement disparaître des marchés publics. Dans ce sens, un amendement figurera dans la loi Pacte pour remédier à ce problème plus fréquent qu’il n’y paraît.

Présenté ce lundi en conseil des ministres, le projet de loi se compose finalement de 70 articles, qui seront examinés dès septembre prochain par les parlementaires.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : @BrunoLeMaire (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Adoption du projet de loi Sapin 2 : Capeb 1 gouvernement 0 Batiweb

Adoption du projet de loi Sapin 2 : Capeb 1 gouvernement 0

La mobilisation de la Capeb semble avoir finalement porté ses fruits ! En mai 2016, Patrick Liébus, président de l’organisme, faisait part de son inquiétude concernant le projet de loi Sapin 2, qui remettait notamment en cause « la nécessité de disposer de qualifications professionnelles pour exercer les métiers du Bâtiment ». Adopté par l’Assemblée Nationale, le décret a néanmoins fait l’objet de nombreuses modifications pour répondre aux attentes de la Capeb.
Jacques Mézard et Julien Denormandie présentent la Stratégie logement du gouvernement Batiweb

Jacques Mézard et Julien Denormandie présentent la Stratégie logement du gouvernement

Cet été, le gouvernement lançait une vaste consultation auprès des collectivités et des professionnels de l’habitat afin de recueillir leurs avis en vue de la stratégie logement du gouvernement. Et justement, cette dernière vient tout juste d’être dévoilée, reposant sur trois piliers majeurs : construire plus, mieux et moins cher, répondre aux besoins de tous, et améliorer le cadre de vie.
La transition énergétique, une chance pour le BTP ? Batiweb

La transition énergétique, une chance pour le BTP ?

La ministre de l'Ecologie Ségolène royal, a présenté ce mercredi 1er octobre , son projet de loi sur la transition énergétique. Lors de son discours elle a tenu à énumérer les gains de cette croissance verte sur plusieurs secteurs, notamment celui de la construction et du bâtiment. Explications.
Numérique, innovation et environnement au cœur du contrat du Comité stratégique de filière « Industries pour la construction » Batiweb

Numérique, innovation et environnement au cœur du contrat du Comité stratégique de filière « Industries pour la construction »

Divers représentants du gouvernement, dont Julien Denormandie, ministre du Logement, ont signé ce 13 février l’ambitieux plan d’actions élaboré par le Comité stratégique de filière « Industries pour la construction ». S’articulant autour de six projets structurants, le document fait la part belle à la numérisation, la transition énergétique, l’innovation, mais également à l’emploi, et tout particulièrement dans les petites entreprises. Le point.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter