Le label bas-carbone est officiellement lancé Législation et règlements | 24.04.19

Partager sur :
Le Gouvernement a lancé, mardi 23 avril, le label bas-carbone, un outil visant à encourager et à récompenser les actions locales en faveur du climat. Fruit d’une collaboration entre le ministère de la transition écologique et solidaire, l’Institut de l’économie pour le climat (I4CE) et de nombreux partenaires, il garantit la qualité environnementale et la transparence de projets. Collectivités, entreprises et citoyens peuvent, s’ils le souhaitent, financer ces actions.

C’est en novembre dernier que le ministère de la transition écologique et solidaire a publié un décret et un arrêté pour la création du Label Bas Carbone, une initiative visant à favoriser l’émergence de projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) sur le territoire français, et contribuer ainsi à l’atteinte des objectifs climatiques de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC).
 

 

« Avec le label bas-carbone, nous mettons en œuvre notre stratégie pour le climat dans le but d’atteindre notre objectif de zéro émission nette d’ici 2050. Cet outil, c’est des actions concrètes au service de la lutte contre l’effet de serre, et un moyen pour les acteurs publics et privés de s’engager pour le climat en soutenant des initiatives aux effets mesurables », déclare François de Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire.
 

 

Pensé en collaboration avec l’I4CE et de nombreux partenaires dont l’Ademe, le label est le premier cadre de certification climatique adopté par la France. « Je suis heureuse que ces derniers mois de travail qui ont mobilisé de nombreux partenaires et agents du ministère aboutissent à la création d’un véritable outil de certification et de mise en relation entre tous ceux qui ont le budget et les idées pour faire plus contre le réchauffement climatique », se félicite Brune Poirson, ministre d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire.
 

 

Récompenser les actions locales
 

 

« Simple, peu coûteux et rigoureux », il garantit la réalité des réductions d’émissions et la qualité environnementale de projets locaux. Il offre également des perspectives de financement à ces actions : collectivités, entreprises et citoyens peuvent en effet rémunérer des projets bénéfiques pour le climat sur une base volontaire. Le label permet ainsi « d’accompagner la transition écologique à l’échelon territorial, en récompensant les comportements vertueux allant au-delà des pratiques usuelles ».
 

 

Didier Guillaume, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, en est convaincu : « Ce label soutiendra le déploiement, en France, de pratiques agricoles et forestières vertueuses pour le climat permettant de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et d’augmenter les absorptions des « puits de carbone » indispensables à l’atteinte de la neutralité carbone en 2050 ».
 

 

Deux types d’actions sont concernées par le label bas-carbone : les projets permettant d’éviter des émissions de gaz à effet de serre par des changements de pratiques sectorielles (bâtiment, transports, déchets, agriculture…) et d’augmenter la séquestration de carbone dans les puits naturels (forêt et sols).
 

 

A l’occasion du lancement du dispositif, François de Rugy s’est engagé à ce que les émissions de CO2 liées à ses déplacements, et à ceux d’Elisabeth Borne, Emmanuelle Wargon et Brune Poirson, soient désormais composées, notamment à travers le soutien à des projets détenteurs du label bas-carbone.  

R.C
Photo de une : Compte Twitter @I4CE_

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

 (Tribune Libre) « L’autoconsommation énergétique, les voyants sont au vert, allons-y ! »

(Tribune Libre) « L’autoconsommation énergétique, les voyants sont au vert, allons-y ! »

Dans une tribune publiée le 27 novembre dernier, Clara Trévisiol, co-fondatrice de la startup Monabee, estime que l’objectif de 32% de production d’énergies renouvelables d’ici 2030 contre 20% semble « difficilement atteignable si des décisions ne sont pas prises immédiatement ». Revenant sur l’autoconsommation, elle pointe les freins à son développement et notamment le « manque d’audace politique face à un réel potentiel ». Tous les détails.
Schüco s’engage dans la démarche environnementale Alu+C-

Schüco s’engage dans la démarche environnementale Alu+C-

L’année 2019 sera placée sous le signe de l’innovation, mais aussi de l’environnement pour Schüco. L’entreprise s’est en effet engagée dans la démarche Alu+C-, avec le SNFA, pour atteindre des objectifs toujours plus poussés en termes de diminution du CO2, anticipant la future Réglementation environnementale de 2020. C’est principalement autour de cet enjeu majeur que s’est centrée la conférence de presse organisée hier, mercredi 30 janvier. Retour sur les principaux points abordés.
36 milliards d’euros investis en faveur du climat en 2013

36 milliards d’euros investis en faveur du climat en 2013

L’Institute for Climate Economics (I4CE) a publié la nouvelle édition de son étude « Panorama des financements climat en France » où sont dévoilés les efforts de financement de la France en matière de lutte contre le changement climatique et de transition énergétique. L’étude recense qu’entre 2011 et 2014, 36 milliards d’euros d’investissements ont contribué à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Qu’en est-il des investissements dans le secteur du bâtiment ? Tour d’horizon.
Le gouvernement présente son projet de loi énergie climat

Le gouvernement présente son projet de loi énergie climat

François de Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire, a présenté, mardi 30 avril en Conseil des ministres, le projet de loi relatif à l’énergie et au climat. Le texte doit inscrire l’objectif de neutralité carbone que s’est fixé la France dans la loi. Rappelons que son adoption permettra l’entrée en vigueur de la Stratégie nationale bas-carbone et de la Programmation pluriannuelle de l’énergie présentées fin 2018 par le Gouvernement.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter