Le gouvernement lance la campagne « J’éco-rénove, j’économise »

Législation | 21.10.13
Partager sur :
Le gouvernement lance la campagne « J’éco-rénove, j’économise » - Batiweb
Le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement et le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie lancent aujourd’hui une grande campagne de communication pour faire connaître aux Français « J’éco-rénove, j’économise », le dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements.
Pour inciter les particuliers à engager des travaux de rénovation énergétique de leur logement et les aider dans leurs démarches, le Gouvernement a mis en place le dispositif « J’éco-rénove, j’économise », qui est opérationnel depuis début septembre. Ce dispositif d’accompagnement et de conseil repose sur un numéro de téléphone unique national (0810 140 240), un site Internet (renovation-info-service.gouv.fr) et plus de 450 « points rénovation info service » (Pris) répartis sur l’ensemble du territoire.
 
Il s’inscrit dans le cadre du plan de rénovation énergétique de l’habitat qui répond à l’engagement du président de la République de rénover 500 000 logements par an d’ici à 2017 et ainsi de diminuer de 38 % la consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment à horizon 2020.

Campagne TV, radio et web

« J’éco-rénove, j’économise » s’appuie sur un partenariat avec l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), l’Anah (Agence nationale de l'habitat) et l’Anil (Agence nationale pour l'information sur le logement), ainsi que sur les actions déjà mises en place dans les territoires par les collectivités locales.
 
La campagne de communication, conçue par les agences Lowe Strateus et CLMBBDO, se déroulera en plusieurs temps : 
-    un spot TV diffusé du 21 octobre au 8 novembre 2013 sur les chaînes hertziennes et TNT, 
-    une campagne radio nationale qui se déroulera du 4 au 20 novembre,
-    une importante déclinaison Web jusqu’à la fin de l’année.
 


L.P
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Pénurie de main d’œuvre, avenir incertain pour le CITE… Les obstacles à la rénovation sont encore (trop) nombreux !  - Batiweb

Pénurie de main d’œuvre, avenir incertain pour le CITE… Les obstacles à la rénovation sont encore (trop) nombreux !

Dans une tribune parue le 11 septembre dernier, Sylvain Bonnot, PDG de Myral, revient sur le lancement du dispositif FAIRE. S’il soutient l’initiative, il estime que les obstacles au plan de rénovation énergétique des logements sont encore nombreux. Il pointe notamment les difficultés de recrutement et le manque de visibilité quant au devenir du CITE. « Nous avons besoin de clarté », estime-t-il.
La chaudière à 1 € est une « promesse concrète » faite aux Français - Batiweb

La chaudière à 1 € est une « promesse concrète » faite aux Français

Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi au ministère de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy et Julien Denormandie, ont révélé les contours du dispositif de prime à la conversion des chaudières. L’initiative qui répond à un double enjeu, écologique et économique, doit permettre le remplacement de 600 000 équipements fonctionnant au fioul d’ici deux ans.
Les travaux engagés dès cet automne seront éligibles à MaPrimeRénov' - Batiweb

Les travaux engagés dès cet automne seront éligibles à MaPrimeRénov'

Le dispositif d'aide « MaPrimeRénov' », équivalent de l'ancien CITE, était initialement réservé aux ménages les plus modestes. La crise étant passée par là, la ministre du Logement annonçait le 24 juillet dernier son extension aux ménages aisés, ainsi qu'aux propriétaires et aux copropriétés. Elle a précisé ce samedi 5 septembre que les travaux engagés dès cet automne seraient bien éligibles, et la prime versée à compter du 1er janvier 2021. Les montants du nouveau barème devraient quant à eux être dévoilés d'ici fin septembre.
Trois fédérations s'engagent pour la rénovation énergétique des copropriétés - Batiweb

Trois fédérations s'engagent pour la rénovation énergétique des copropriétés

Etendue à tous les propriétaires depuis janvier, MaPrimeRénov' a également été élargie aux copropriétaires. L'objectif : massifier les travaux de rénovation énergétique au sein des copropriétés. Pour accélérer le processus, trois fédérations de l'immobilier ont signé jeudi 11 mars un protocole d'engagement avec l'Etat pour favoriser la rénovation énergétique de 50 000 copropriétés en 3 ans, notamment grâce à des actions de communication et de formation.