Avec son coulissant connecté, le Groupe Liébot démocratise plus encore la Smart Home Nouveaux produits du BTP | 18.10.19

Partager sur :
En partenariat avec Somfy, le groupe Liébot a développé une baie coulissante automatisée et connectée. L’innovation, qui apporte confort et sécurité, fait également la part belle à la qualité de l’air intérieur. Ses caractéristiques différenciantes lui ont permis de se distinguer à l’occasion des Awards de l’Innovation organisés dans le cadre du salon Batimat. Nathalie Champion, chef de Produit chez K•LINE France, nous en dit plus sur le coulissant.

K•LINE réfléchit depuis toujours « à des solutions pour rendre plus simple et accessible l’amélioration de la qualité de l’air de la maison, pour des logements toujours plus agréables, confortables et sûrs », nous explique Nathalie Champion.

 

En effet, la qualité de l’air intérieur (QAI) des bâtiments « est un enjeu de santé publique majeur » et « l’air est un besoin permanent, vital et important », souligne-t-elle. Elle regrette ainsi que la question soit « trop souvent » mise de côté. Citant Suzanne Déoux, médecin ORL, spécialiste de la QAI dans les bâtiments, elle rappelle « Nous respirons 100% de notre temps et nous ne pouvons pas vivre plus de 3 minutes sans respirer, alors que nous pouvons passer 30 jours sans manger. Pourtant, nous nous soucions plus de la qualité de nos aliments que de la qualité de l’air que l’on inhale. Nous passons 80% de notre temps en intérieur. Or, l’air intérieur est bien plus pollué que l’ai extérieur ».

 

Le renouvellement de l’air en ouvrant les fenêtres se veut essentiel. Toujours selon Suzanne Déoux, « C’est un geste simple, qui n’en demeure pas moins fondamental. Il faut renouveler l’air des logements. L’ouverture pendant 10 à 15 minutes est un moyen efficace pour abaisser les teneurs en CO2 de 50% et diviser par 4 les teneurs en COV après une activité polluante comme la cuisson ou le ménage ».

 

La maison connectée pour optimiser le confort des occupants

 

Dans ce contexte, K•LINE a notamment « développé et élargit le périmètre de son application K•LINE SMART HOME. En 2017, la société présentait son Détecteur de Verrouillage Intégré (DVI), qui permettait aux fenêtres, baies coulissantes et portes d’entrée de communiquer et transmettre leur état : verrouillé ou non ».

 

« Aujourd’hui, K•LINE va plus loin et propose des produits connectés et pilotés. Piloter un produit, en le programmant et en le scénarisant ou en l’activant à distance, permet à l’utilisateur d’entrer dans une nouvelle ère de gestion de sa maison. Les bénéfices sont nombreux, aussi bien du point de vue de la santé que de celui des économies d’énergie : aérer pour améliorer la qualité de l’air intérieur de sa maison, même lorsque l’on est absent, en fonction des heures et sans être dérangé, tout comme profiter du « Night Cooling », ou rafraîchissement nocturne, et réduire les dépenses énergétiques liées à l’usage éventuel de la climatisation ».

 

Dernière nouveauté en date, la baie connectée et automatisée. Nathalie Champion explique :

 

« Pour offrir un véritable confort d’usage aux habitants de la maison, K•LINE a développé un coulissant piloté, conçu en partenariat avec Somfy - leader mondial de l'automatisation des ouvertures et fermetures de la maison (15 brevets déposés dont 3 en commun). Disponible en 2 vantaux 2 rails, son ouverture est rapide et silencieuse, jusqu’à 12 cm par seconde. L’option est proposée à 800 € TTC hors pose à partir d’avril 2020. Son design, identique au coulissant actuel, est particulièrement intégré et épuré, aussi bien au niveau du boîtier de motorisation que du mécanisme d’ouverture ».

 

« Cette motorisation, qui permettra d’ouvrir des vantaux jusqu’à 180 kg, répond à un problème de poids et de maniabilité, souvent rencontré avec les grandes baies coulissantes, notamment pour les enfants ou les personnes âgées. Il est programmable et pilotable à distance. Ce coulissant piloté, appelé CPI, s’inscrit également dans la démarche d’amélioration de la santé des occupants de la maison ».

 

L’innovation fait partie des lauréats des Awards de l’Innovation – Batimat 2019. Quels sont ses bénéfices pour l’utilisateur ? Nathalie Champion cite tout d’abord le confort : « la fonctionnalité majeure de ce produit CPI est le confort d’utilisation, puisqu’il permet une ouverture et une fermeture sans effort, notamment pour les personnes âgées ou les jeunes enfants, pour du maintien à domicile ou une problématique PMR. La liberté d’accès ou l’assistance à l’ouverture pour des coulissants de plus en plus grands, et donc de plus en plus lourds sont également des fonctionnalités travaillées pour davantage de confort dans la vie quotidienne ».

   

Deuxième caractéristique différenciante, la santé bien sûr ! « En plus d’un point de commande mural, ce coulissant, comme son nom l’indique, est pilotable via l’application K•LINE Smart Home depuis son smartphone. On pourra donc le piloter à distance, le programmer, l’intégrer dans des scénarii de vie, ou le coupler à des capteurs d’humidité, de CO2, …. Il intègre également une fonction « aération sécurité enfants » qui permet d’entrouvrir de quelques centimètres le vantail, et le maintenir verrouillé, pour une aération en toute sérénité ».

 

Une solution qui évolue selon les besoins

 

Si l’on parle beaucoup de bâtiment réversible, les innovations produits tendent également à s’adapter aux modes de vie des occupants, et donc à évoluer selon les besoins. Le coulissant K•LINE répond pleinement à cette problématique. « Cette innovation s’intègre parfaitement dans la maison connectée et pilotée de demain, et permettra de s’adapter aux modes de vie de chacun. La motorisation du coulissant permet de profiter d’une ouverture / fermeture sans effort de manœuvre. Que ce soit pour de jeunes enfants, des personnes âgées, des personnes à mobilité réduite, ce coulissant peut s’ouvrir par un simple clic sur le point de commande mural, ou via le smartphone avec l’application K•LINE Smart Home, ou encore via une télécommande mini ou un digicode. Nous retrouvons toutes les fonctionnalités de l’univers K•LINE Smart Home et la simplicité : pilotage à distance, la possibilité de programmer ou scénariser. »

 

Qu’en est-il de l’installation ? « A partir du moment où la baie coulissante est posée dans les règles de l’art, prévues par les DTU, il n’y a pas de complexité particulière. Le raccordement du coulissant piloté est semblable à celui d’un bloc-baie ».

 

Les installateurs sont-ils vraiment familiarisés avec la notion de Smart Home ? « La Smart Home est encore au début de son Histoire. Fin 2017, nous avons lancé la 1ère fenêtre connectée, grâce à nos DVI, détecteurs de verrouillage intégrés. Une nouvelle étape est aujourd’hui franchie en 2019 avec la baie connectée et pilotée. Nous, K•LINE, nous attachons à démocratiser ses solutions connectées et pilotées. Mais il reste du travail de réassurance, de communication, de formation, pour que les installateurs s’approprient le sujet. C’est encore, pour l’instant, une offre différenciante en tout état de cause », estime Nathalie Champion.

 

La fenêtre connectée semble être une tendance. Va-t-elle devenir une norme ?  « Une tendance, oui. Il suffit de voir la quantité d’innovations sur le sujet depuis les 18 derniers mois. Et les innovations encore prévues pour le prochain salon BATIMAT. Mais non, pas encore une norme, non ! Même si cela nous conviendrait bien ! »

 

Propos recueillis par Rose Colombel

Photo de une : ©K•LINE

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Une nouvelle usine d’extrusion et de laquage pour le Groupe Liébot

Une nouvelle usine d’extrusion et de laquage pour le Groupe Liébot

La famille Liébot, propriétaire du groupe éponyme dont fait notamment partie le fabricant de fenêtres K.Line, a annoncé le 28 mars un investissement de 17 millions d’euros dans une usine d’extrusion et laquage aluminium. Le site de 12 000 m2 devrait ainsi être mis en production à horizon 2021 et fabriquera notamment des profilés alu. 50 emplois seront créés grâce à ce projet.
Les fenêtres PVC, entre simplicité et fonctionnalité

Les fenêtres PVC, entre simplicité et fonctionnalité

Quelques semaines après Equip’Baie, l’UFME (Union des fabricants de menuiseries) a présenté ce 4 décembre à la presse les résultats d’une étude menée par Harris Interactive concernant la perception des fenêtres par les ménages français. Plus de 1 000 personnes ont ainsi participé à cette enquête, qui propose tout particulièrement un focus sur les équipements en PVC. Le verdict.
L’UFME sur tous les fronts en 2019

L’UFME sur tous les fronts en 2019

Nouvelle année, nouveaux défis pour l’Union des fabricants de menuiseries (UFME) ! Le syndicat a dévoilé ce 30 janvier ses projets pour 2019, parmi lesquels une campagne de communication inédite dédiée à la fenêtre PVC, des réflexions relatives au recyclage des menuiseries, ou encore l’extension de la convention collective. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter