Fermer

En route vers la RT 2020 avec les baies coulissantes

Atlantem, concepteur et fabricant de menuiseries en bois, PVC et aluminium, dévoile son nouveau coulissant en PVC. Innovant, il intègre un montant central de 35 mm, l’un des plus fins du marché, tous matériaux confondus. Élaboré à partir d’un assemblage mécanique, il présente une coupe droite des ouvrants qui réduit la masse centrale et favorise l’ensoleillement et la luminosité dans la pièce.
Publié le 16 février 2012

Partager : 

En route vers la RT 2020 avec les baies coulissantes - Batiweb
Épuré et élégant, le nouveau coulissant en PVC d'Atlantem valorise l’architecture des habitats grâce à une esthétique proche de l’aluminium et à des coloris blanc, chêne doré ou chêne irlandais, une ou deux faces. Disponible en deux, trois ou quatre vantaux, ce coulissant se destine à l’habitat individuel ou collectif et aux Maisons à Ossature Bois (MOB), en neuf comme en rénovation. Il est conforme à la Réglementation Thermique 2012, répond aux critères des Bâtiments Basse Consommation (BBC-Effinergie) et est éligible au crédit d’impôt 2012.

Gage d’une intégration facilitée, ce coulissant accepte tous types de dormants, s’adapte aux poses en applique, en tunnel, en embrasure, en feuillure, en ossature bois et convient à une dépose totale des dormants et des ouvrants. Autre valeur ajoutée, sa mise en œuvre est simplifiée grâce à la proposition optionnelle d’un seuil PMR non encastré de 20 mm à rupture de pont thermique (il se pose directement sur le sol, quelles que soient les finitions, et assure une bonne étanchéité à l’eau et à l’air) respectant ainsi les dispositions de loi du 01/01/2008 ; et d’une crémone en inox fabriquée à partir d’un matériau résistant, et affichant une bonne robustesse. En option, la crémone en trois points avec crochet central ajustable facilite l’installation et la fermeture de la menuiserie.

Objectif : RT 2020

Véritable rempart, le coulissant assure le confort intérieur des occupants, en été comme en hiver. Il permet l’intégration d’un double vitrage de 28 mm ou d’un triple vitrage de 32 mm. La chaleur du rayonnement solaire est maîtrisée grâce à un facteur Sw de 0,48 W/m2.°K pour un double vitrage et de 0,40 W/m2.°K pour un triple vitrage. Le coulissant peut être équipé d’un bouclier thermique. Fixé sur les quatre profils, il masque le rail latéral pour une esthétique raffinée, renforce les performances thermiques et contribue à diminuer la perméabilité à l’air. Ce dispositif complémentaire permet d’atteindre un coefficient Uw de 1,3 W/m2.°K pour le double vitrage avec un Ug de 1,0 W/m2.°K, et un Uw de 1,2 W/m2.°K pour le triple vitrage avec un Ug de 0,8 W/m2.°K. Le rapport d’essai du CSTB BV11-540 révèle, pour un format deux vantaux L 225 x H 250 cm, une bonne résistance aux éléments avec : une perméabilité à l’air A*3, une étanchéité à la pluie E*7B, une résistance au vent V*B2.

L.P

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.