NodOn lance un interrupteur au sol qui évite les surfaces de contacts Nouveaux produits du BTP | 15.06.20

Partager sur :
Presque six mois après l’apparition du coronavirus dans le monde, plusieurs sociétés se sont lancées dans des projets d’innovation liant la sécurité sanitaire à l’amélioration du lieu de travail, facilitant ainsi un retour à la normale plus rapide. NodOn, fabricant de produits radio afin de connecter le logement et les bâtiments, propose sa solution d’éclairage pour lutter contre le Covid-19. Constituée d’un interrupteur de sol, elle permet une utilisation plus hygiénique évitant ainsi tout contact direct avec les boutons muraux.

Lutter contre le coronavirus grâce à un interrupteur ? NodOn s’est elle aussi posée la question et a relevé le défi. Son nouvel interrupteur de sol EnOcean est une solution prête à installer pour contrôler l’éclairage depuis le pied. Sans fil et installé au sol sur une plinthe, ce produit permet une rénovation de tout type d’éclairage sans travaux et ne nécessite aucune maintenance.

Adapté à tous les lieux, école, bureau, ou encore cabinet médical, il s’installe facilement et rapidement en 10 minutes, à l’aide d’un module d’éclairage On/Off. Une fois appairé au module, il est opérationnel et les utilisateurs peuvent l’activer avec une simple pression du pied, pratique donc, pour respecter les gestes barrières.
 

Avec six certifications à son actif dont l’EN 301489-3 V1.6.1, l’EN 300220-2:V3.1.1 et l’EN 62479:2010, EnOcean propose  aux utilisateurs un contrôle optimal des lumières à distance, et leur donne la possibilité d’ajouter autant d’interrupteurs nécessaires sans travaux.

Le kit interrupteur de sol et le module d'éclairage On/Off est disponible dès maintenant, pour un prix public conseillé de 109 € TTC. Le fabricant devrait donc séduire une large clientèle avec ce nouveau produit. Il faut dire que pendant cette crise liée au  coronavirus, les innovations n’ont jamais été aussi  lucratives ! 

 
D.T
Photo de une : ©NodOn

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Jean-Christophe Repon devient le nouveau président de la Capeb - Batiweb

Jean-Christophe Repon devient le nouveau président de la Capeb

Après 10 années à la présidence de la Capeb, Patrick Liébus, ne se représentant pas à l'élection 2020, a cédé sa place à Jean-Christophe Repon, anciennement premier vice-président depuis 2019. Ce dernier a en effet été élu ce jeudi 2 juillet par le nouveau conseil d'administration, renouvelé d'un tiers de ses membres à l'occasion d'une Assemblée générale statutaire qui s'était déroulée la semaine dernière.
« Nous attendons impatiemment la reprise pérenne des chantiers » (UFME) - Batiweb

« Nous attendons impatiemment la reprise pérenne des chantiers » (UFME)

La reprise d’activité dans le secteur de la menuiserie s’est faite rapidement, aidée par la publication de fiches de préconisations sanitaires adaptées aux spécificités de chaque métier. Les entreprises, qui se sont mobilisées pour préserver au maximum la sécurité de leurs collaborateurs, attendent désormais une reprise pérenne de leur activité, qui dépendra en grande partie de la reprise des chantiers. Entretien avec Virginie Muzzolini, responsable communication de l’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME).
Les mesures exceptionnelles du gouvernement face au Covid-19 - Batiweb

Les mesures exceptionnelles du gouvernement face au Covid-19

La propagation du coronavirus s’intensifie, comme le craignait le gouvernement et les spécialistes de santé. Pour mieux encadrer les règles relatives à l’état d’urgence sanitaire, le gouvernement avait adopté le 23 mars dernier la loi d’urgence n°2020-290, complétée deux jours plus tard de 25 ordonnances, dont quelques-unes concernent le BTP et l’immobilier.
Covid-19 : l’envoi des chèques énergie pourrait être un peu retardé - Batiweb

Covid-19 : l’envoi des chèques énergie pourrait être un peu retardé

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé ce vendredi 27 mars le lancement de la campagne d’envoi des chèques énergie pour l’année 2020. Cependant, l’envoi de cette aide financière permettant aux ménages les plus modestes de payer leurs factures d’énergie, pourrait être légèrement retardé étant donné le contexte actuel de crise sanitaire.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter