Fermer

Plus d’écrans de sous-toiture dans la gamme Ondutiss d’Onduline

Dans sa gamme Ondutiss, le fabricant Onduline proposait des écrans de sous-toiture comme l’Air HDV Resist, perméable à la vapeur et permettant la respiration de la structure. La marque a décidé d’enrichir son offre en commercialisant dès début 2023 trois nouvelles solutions adaptées à des situations spécifiques : Ondutiss Air Reflex, Ondutiss Air Solar TT, ainsi qu’Ondutiss Metal.
Publié le 02 décembre 2022

Partager : 

Plus d’écrans de sous-toiture dans la gamme Ondutiss d’Onduline - Batiweb

En 75 ans d’expérience dans les toitures en France, Onduline, fabricant racheté récemment par Kingspan, a eu le temps de se développer dans les écrans de sous-toiture. 

« Ce qu’il y a d’intéressant sur les écrans, c’est qu’en fait il y a très peu de fabricants. Il y en trois-quatre, beaucoup de gros faiseurs achètent et revendent », nous livre Yann Domingues, responsable marketing de la marque. « Le but d’un écran de toiture, c’est de protéger la toiture, protéger le grenier, protéger la maison (…) Si vous avez un cube complètement étanche dans la maison, vous allez avoir de la condensation à l’intérieur et des points de rosée », poursuit-il. Phénomène qui favorise l’apparition de champignons et moisissures, néfastes pour le bâti.

 

Souvent vendus sous forme de bâches plastiques, les écrans de sous-toiture prennent la forme de solutions plus complètes dans la gamme Ondutiss d’Onduline. On relève notamment le modèle Air HDV Resist, composé d’une feuille en polypropylène, comprise entre deux voiles de polypropylène non-tissé. Disponible en R2 (60 cm de largeur) et R3 (90 cm de largeur), le Air HDV Resist capture la vapeur et la diffuse, favorisant ainsi la respiration de la toiture. Certifié QB par le CSTB, l’écran de sous-toiture tend à résister contre l’humidité, le vent et la condensation.

Des écrans de sous-toiture pour des situations spécifiques

 

Si l’Air HDV Resist peut être appliqué à la fois par des particuliers en bricolage, par des couvreurs, voire des plaquistes, les prochaines innovations d’Ondutiss semblent plus s’adresser à des professionnels. Commercialisées à partir de janvier 2023 dans les réseaux professionnels, les nouveaux écrans de sous-toitures s'adressent à des situations spécifiques.

En témoigne l’Ondutiss Air Reflex, conçu pour réfléchir la lumière et la chaleur. « Il y a une couche aluminium dessus. C’est quand on a des problématiques de température qu’il est conseillé de mettre l’écran, qui permet de renvoyer la chaleur et les rayons solaires pour éviter qu’il fasse trop chaud dans la toiture, que ce soit sous des combles aménagés ou non-aménagés », nous explique Claire Ducreux, directrice marketing France Bénélux d’Onduline. 

L'Ondutiss Air Reflex - Crédit photo : Onduline
L'Ondutiss Air Reflex - Crédit photo : Onduline

L’Ondutiss Air Solar TT tend quant à lui à protéger les toitures accueillant des panneaux photovoltaïques. Prenant la forme d’une membrane respirante en trois couches (200 g/m2), l’écran de sous-toiture est « résistant aux hautes températures, générées par les plaques photovoltaïques », nous précise Claire Ducreux. Sa tolérance va jusqu’aux 120°C. Il est également doté d’un film TPU, assurant sa perméabilité à l’eau et d’une double bande adhésive. 

L'Ondutiss Air Solar TT - Crédit photo : Ondulante
L'Ondutiss Air Solar TT - Crédit photo : Ondulante

Troisième et dernière innovation parmi les écrans de sous-toiture Ondutiss : l’Ondutiss Metal, destiné aux toitures métalliques. Dans sa composition, « il y a des petites spirales en polypropylène qui sont espacées et permettent de laisser respirer la membrane et d’avoir cette lame d’air entre le support et la toiture métallique », nous décrit Claire Ducreux.

L'Ondutiss Metal - Crédit photo : Onduline
L'Ondutiss Metal - Crédit photo : Onduline

Les nouveaux écrans de sous-toiture d’Onduline semblent envisageables pour le neuf comme pour la rénovation thermique. « Ce type de produit devrait rentrer dans les bouquets de rénovation », estime d’ailleurs Yann Domingues. « Il y a une commission sur les écrans de sous-toiture qui travaille dessus », relève au passage Claire Dupreux. Commission nationale en la personne du Syndicat des Eléments Complémentaires de l'Enveloppe du Bâtiment (Secodeb), qui défend les solutions de sous-toiture, produits manufacturés, voire les systèmes d’évacuation d’eau de pluie, parmi les solutions nécessaires à la pérennité du bâti.

Sûrement cela encouragera-t-il davantage la rénovation globale, dont le CESE a récemment appelé à renforcer les aides dédiées


Propos recueillis par Virginie Kroun
Photo de Une : V.K 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.