Xella France, nouvelle équipe, nouvelle stratégie... et nouveaux produits et solutions. Nouveaux produits du BTP | 15.05.19

Partager sur :
La nouvelle équipe de direction de Xella France a récemment présenté à la presse la stratégie qu’elle met en œuvre pour assurer le développement des solutions constructives en béton cellulaire. Celle-ci porte aussi bien sur les applications classiques, notamment la maison individuelle, que sur des applications plus récentes en France, par exemple les immeubles d’habitation jusqu’à R+8. Et toujours avec ce qui fait la force de ce matériau, ses excellentes capacités d’isolation et sa facilité de mise en œuvre.

Un peu d’histoire
 

Le béton cellulaire n’est pas un produit récent puisque son invention date de 1924. La marque rappelle que l’inventeur du béton cellulaire, l'architecte suédois J.A. Eriksson invente ce produit dans le cadre de ses recherches d'un matériau de construction présentant les mêmes caractéristiques appréciables que le bois (valeurs d'isolation et résistance similaires, même usinabilité), mais sans souffrir de ses inconvénients (inflammabilité et instabilité). 

Aujourd’hui société allemande, Xella est installée en France depuis 1989, à Saint-Savin près de Lyon. En 2004, le rachat de Siporex et d’Ytong était venu enrichir le portefeuille de marque et la présence géographique de Xella. C’est maintenant le seul fabricant de béton cellulaire en France, depuis le rachat de Cellumat en 2017, rachat qui n’a d’ailleurs été annoncé publiquement qu’en 2018. Notons au passage que la marque reste pour l’instant autonome et a permis à Xella de disposer d’une usine à Saint-Saulve, dans le 59.

 

Xella, qui dit être le second fabricant de matériaux de construction derrière Wienerberger, réalise un chiffre d’affaires de 1 400 M€, dans plus de 30 pays avec 6100 collaborateurs. Il a récemment renforcé sa présence en tant qu’acteur majeur de l’isolation du bâtiment en rachetant le fabricant de solutions d’isolation en laine minérale URSA.

 

La France, un pays clé dans le développement de Xella
 

Suivant les années, le marché français pèse maintenant entre 15 et 20% du C.A. du groupe, ce chiffre incluant URSA France.

Le béton cellulaire et ses dérivés ont connu, depuis leur arrivée sur le marché français, des fortunes diverses. Au départ, le produit a été freiné dans son développement par un mode de mise en œuvre que peu de maçons maitrisaient dans les années 80, la pose à joint mince. Et il souffrait d’une image de produit cher, à un moment où les préoccupations sur l’efficacité énergétique des bâtiments se posaient encore peu.

La croissance des ventes s’est accélérée entre 2005 et 2011, notamment grâce à l’arrivée de la RT 2005 et des bâtiments BBC. Puis de 2012 à 2016, il a connu des années plus difficiles, perdant jusqu’à 40% de son marché. La RT2012 qui aurait dû lui être favorable n’a pas suffi à compenser la baisse du marché des maisons individuelles... et la montée en puissance des autres solutions.

Depuis 2016, une nouvelle équipe de direction a repris les rênes du marché français et le développement a repris. Regardons comment Olivier Vocanson qui cumule les fonctions de PDG et de directeur commercial, François Chardon, directeur Marketing & Développement, et le reste de l’équipe mettent en musique cette nouvelle partition.

 

Un nouveau projet d’entreprise
 

Olivier Vocanson rappelle que le projet d’entreprise que la nouvelle équipe a développé « s’appuiesur trois grands axes :

  • La croissance durable : développer la part de marché à travers un portefeuille de marques et de solutions adressant l’ensemble des marchés et des clients, en développant la différenciation et les services,
  • La performance opérationnelle : améliorer la productivité́ industrielle et commerciale avec la digitalisation des process et une présence géographique équilibrée des équipes et des usines pour servir l’ensemble du marché́ français,
  • Les Hommes et les valeurs : développer l’attractivité́ de l’entreprise qui passe par la qualité́ de vie au travail et l’implication des hommes et des femmes de Xella. »

 

La visite de l’usine de Saint-Savin confirme le second point. Grâce à des investissements récents, une chaîne robotisée permet la fabrication de blocs spéciaux (blocs d’angle, blocs en U, etc.) dans des conditions de productivité largement améliorées.
 

Une croissance durable
 

Pour assurer à Xella une croissance durable sur le marché français, la société veut se développer sur l’ensemble des segments de marché.

Cela s’appuie sur la combinaison des produits, existants ou nouveaux et des services associés, adaptés à chaque segment.

François Chardon l’illustre « par le lancement de nouvelles solutions Ytong en maison individuelle (Compact, Thermostop), logements collectifs (Ytong Verti, Thermostop), bâtiments tertiaires et industriels (Ytong Modubloc), pour le neuf et la rénovation, portées par une présence commerciale renforcée en prescription et en suivi de projet et un nouvel outil de gestion de la relation client multicanal . »

 

De nouvelles solutions sur  de nouveaux marchés
 

La gamme de maçonnerie à joint mince est connue depuis longtemps et répond aux besoins traditionnels en maison individuelle et en rénovation. Il s’agit des solutions de mur bioclimatique (la solution historique du béton cellulaire) et de mur double isolation, composé d’une maçonnerie isolante plus une isolation rapportée. Les produits sont aussi adaptés à la rénovation en ITE.

Et en rénovation, vu leur faible poids au m2, ils conviennent particulièrement aux surélévations et aux extensions, ainsi qu’aux aménagements intérieurs.

La marque a décidé de proposer de nouvelles solutions, adaptées à la M.I. neuve, aux logements collectifs ainsi qu’aux bâtiments tertiaires et industriels. 

Pour les logements collectifs, cela concerne les murs porteurs et de remplissage, les attiques, les gaines palières voire l’isolation des parkings. Dans les bâtiments tertiaires et industriels, les solutions concernent les murs porteurs et de remplissage, les murs bioclimatiques, les murs coupe-feu et plus généralement l’isolation coupe-feu.

 

Des produits aux solutions constructives
 

Pour répondre à ces différents besoins Xella développe, au-delà de la gamme traditionnelle, des éléments constructifs de grande dimension (de 0,5 mà 1,5 m2) qui sont livrés dans des dimensions standards ou sur-mesure, manipulés sur chantier à l’aide d’appareils de lavage simples et accessibles à toute entreprise du bâtiment.

François Chardon, le directeur Marketing & Développement rappelle les avantages de ces solutions pour la construction des bâtiments neufs.

 « En phase conception : BIM, performance thermique et environnementale, santé. En phase réalisation : rapidité́ de construction, maitrise de la qualité, pénibilité réduite et sécurité́ sur les chantiers. Et sur tout le cycle de vie du bâtiment : construction bas carbone, réduction des déchets, économie circulaire. 

Lors de la conception, toutes les informations techniques de ces nouvelles solutions Silka et Ytong seront regroupées dans une bibliothèque BIM permettant une modélisation rapide du bâtiment. Xella pourra ainsi fournir une liste de produits à fabriquer et livrer prêts à l’emploi sur chantier, avec un plan de calepinage associé.»

Xella expérimente actuellement ces solutions avec des architectes, des bureaux d’étude et des entreprises du bâtiment. En 2018, dans le cadre de l’expérimentation E+C-, une maison individuelle a été classée E3C1 et un logement collectif en E2C2.

 

Ces solutions se déclineront avec deux produits différents :

Ytong Silka

 

 

Un réseau qui se densifie

La marque est consciente qu’il faut encore évangéliser et lever les objections traditionnelles des professionnels (C’est cher, c’est compliqué à mettre en œuvre, je n’en trouve pas partout...)

Outre les qualités des produits (isolant, régulant, respirant, sain, coupe-feu), elle peut s’appuyer sur les points forts de la nouvelle stratégie, rappelés par Olivier Vocanson qui  a l’avantage d’être à la fois le PDG et le directeur commercial : « Nous développons une politique de marques distinctives, une digitalisation de plus en plus poussée de la relation client et un réseau d’entreprises applicatrices et de prescripteurs qui se densifie. Ce réseau s’appuie sur 800 maçons qualifiés, dont 50 membres du réseau Ytong Inside en cours de redéploiement, mais aussi sur des constructeurs de maisons individuelles, des architectes et des bureaux d’étude. Enfin, la réussite de notre projet passe aussi par la qualité de vie au travail et l’implication des femmes et des hommes de Xella. » 

 

Régis Bourdot

Images © Xella

 

carte des usines Xella France

 

Procédé de fabrication

Le béton cellulaire est obtenu à partir d’un mélange homogène de sable, de chaux, de ciment et d’eau. Un agent d'expansion, en général de la poudre d’aluminium est ajouté au mélange et génère, par réaction avec la chaux du ciment, la formation de petites inclusions gazeuses (bulles d'hydrogène). Ce sont ces bulles qui confèrent au matériau une partie de ses qualités (poids, capacités isolantes...). Ce mélange est coulé dans des moules pendant quelques heures et à l’issue de ce cycle la matière a pris du volume et devient suffisamment solide pour être démoulée.

Ensuite le durcissement est fait en autoclave, où il subit un traitement thermique, sous une pression de 10 bars et à une température de 180 °C pendant plus de 10 heures. Il acquiert ses propriétés mécaniques lors de ce cycle. 

À la sortie, les grandes plaques ainsi obtenues sont découpées au fil d'acier, en fonction des différents formats nécessaires pour faciliter la mise en œuvre sur le chantier.

Les éléments destinés aux logements collectifs jusqu’à R+8 sont composés d’un mélange à base silico-calcaire.

Sources : Xella - Dicobat

 

qualités béton cellulaire Xella

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Cellumat : du béton cellulaire à l’économie circulaire

Cellumat : du béton cellulaire à l’économie circulaire

Proposer des produits innovants et de qualité, c’est bien. Les intégrer dans une logique d’économie circulaire, c’est mieux ! C’est dans cet état d’esprit que Cellumat, spécialiste des matériaux de construction, a développé en quelques mois une nouvelle unité de production dédiée à la collecte des chutes de béton cellulaire, qui sont ensuite réincorporés sous forme de granulats légers. Un procédé astucieux grâce auquel l’entreprise ne stocke aucun déchet.
Pour célébrer les 30 ans de la marque Ytong, Xella se lance dans une tournée nationale

Pour célébrer les 30 ans de la marque Ytong, Xella se lance dans une tournée nationale

Pour les 30 ans de la marque Ytong, l’industriel Xella France a entrepris un tour de France pour aller à la rencontre des maçons et renforcer les relations avec les négoces de matériaux. Baptisée les « Matinales – Ytong 30 ans », la tournée nationale a débuté en mai dernier et se poursuivra durant 6 mois. Au programme : des sessions de formation et d'information présentant la nouvelle armature métallique Ytofor et les évolutions réglementaires liées au DTU 20.1.
Bimbati : l’alliance d’Ursa et Siniat pour des cloisons isolées en BIM

Bimbati : l’alliance d’Ursa et Siniat pour des cloisons isolées en BIM

Avec BIMBATI, Siniat et Ursa offrent un service d’intégration supplémentaire à l’univers du BIM. Cette nouvelle application permet d’adapter et d’inclure facilement les cloisons avec isolation intégrée, adaptées à chaque projet numérisé. Les deux marques ont souhaité simplifier le choix des matériaux car « le recours au BIM implique la nécessité de sélectionner les différents composants parmi un choix immense d’objets ». Présentation.
Bouygues fait le choix du béton cellulaire pour le dernier étage d'une tour lyonnaise

Bouygues fait le choix du béton cellulaire pour le dernier étage d'une tour lyonnaise

Conçue par Chaix et Morel et l'agence d'architecture AFAA, la tour Sky 56 offre un nouveau visage au quartier de la Part-Dieu, à Lyon. Avec ses 56 mètres de hauteur, l'édifice a été un véritable défi pour Bouygues Bâtiment, qui souhaitait habiller le dernier étage d'un matériau léger et isolant. C'est finalement le béton cellulaire Ytong qui a retenu l'attention du constructeur français.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter