BIM World 2021, premier salon post-pandémie à Paris

Numérique - BIM | 24.06.21
Partager sur :
BIM World 2021, premier salon post-pandémie à Paris - Batiweb
Le salon BIM World a ouvert ses portes mercredi 23 juin, pour deux jours, porte de Versailles à Paris. C’est le premier salon orienté construction à se tenir sur l’Ile-de-France depuis le début de la pandémie. Et à en juger par le nombre d’exposants et les visiteurs dans les (très larges) allées, tout le monde à l’air content de se retrouver. Regardons ça de plus près.

Du BIM à la digitalisation de la construction

Le salon BIM World est un évènement consacré à la digitalisation non seulement de la construction, mais aussi à toutes les étapes de la vie - conception, construction, exploitation - des bâtiments et des infrastructures. Bien plus large que le thème initial de la maquette digitale, ou Building Information Modeling…

Salon BIM World 2021 Stand du plan BIM 2022

Zone de conférence du plan BIM 2022 - Ministère du Logement / CSTB / ADN Construction

 

C’est aussi le lieu où se retrouvent tous les acteurs de la « smart data », des services digitaux et de tout ce qui va contribuer à améliorer la productivité de la construction.

Par extension, s’y retrouvent aussi de nombreux acteurs de la ville durable et de la construction bas-carbone.

 

À propos de bas carbone, les exposants avaient prévu de développer un espace « Low Carbon World » mais les exposants qui auraient pu répondre à cette problématique particulière, mais d’actualité, n’étaient pas encore très nombreux, vu les circonstances.

 

Malgré tout, après deux reports successifs, le salon a réuni 250 exposants, ce qui est à peine moins que lors de la précédente édition qui avait vu 265 sociétés exposer dans les allées du hall 5.

 

Un salon à taille humaine

Dans les allées élargies du tout nouveau hall 6 de la Porte de Versailles, en milieu de journée, les visiteurs semblaient avoir répondu présents.

Entrée Hall 6 du Parc des Expositions  de Paris Porte de Versailles

Entrée Hall 6 du Parc des Expositions  de Paris Porte de Versailles

Quelques exposants interrogés semblaient plutôt satisfaits des premiers contacts réalisés, même s’ils n’étaient pas sûrs de voir autant de monde qu’en 2019. En tout cas le plaisir des échanges, et peut-on dire des retrouvailles, était palpable sur de nombreux stands.

 

Une des caractéristiques du salon est d’accueillir aussi bien tous les « poids lourds » et éditeurs historiques de cet écosystème, que de nombreuses PME qui se sont développées et y amènent souplesse et innovation !

 

Du plus grand au plus petit...

Stand Bouygues Cosntruction / Colas...

 

Stand INFRAKIT / Pointscene

 

 

De nombreuses conférences

Un des points forts de ce salon est l’organisation de très nombreuses conférences (environ 120). Le programme est impressionnant et les deux jours ne sont pas de trop si on veut profiter d’une partie de celles-ci. Heureusement, les organisateurs du salon ont su tirer parti eux aussi du digital.

Conférence "Accélerer la transition numérique du marché"

Toutes les conférences font l’objet d’une captation vidéo et d’une retransmission, ce qui permet aux visiteurs qui n’ont pas pu assister à l’une ou l’autre de se rattraper après le salon et de les retrouver sur le site de l’organisateur.

 

Il serait trop long de toutes les citer, mais ce sont 11 espaces, du studio télé au grand  plateau qui les accueille. De quoi trouver chaussure à son pied, ou plutôt information sur son smartphone. Pour mémoire, 40 conférences avaient été organisés à l’occasion de la première édition de BIM World, en 2015.

Réunion du CA de la Smart Building Alliance / SBA

 

En conclusion, une édition 2021 qui aurait dû se tenir en 2020 mais qui, malgré tous les aléas dus à la pandémie du COVID 19, montre l’importance qu’a prise la digitalisation dans la construction et les infrastructures, de leur naissance à leur fin de vie !

 

Comexposium, l’organisateur d’Intermat et des Constructions Days, doit être satisfait de s’être associé avec les organisateurs historiques de BIM World. Parions que si la convergence de date entre ces salons, qui avait été envisagée en 2020 n’a pu se faire, ce n’est que partie remise.

 

Régis Bourdot

Images DR R. Bourdot

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb