Fermer

La blockchain : une révolution pour le secteur du BTP ?

Par rapport à d’autres secteurs, le bâtiment a fait une entrée tardive dans le digital et reste donc l’un des secteurs les moins digitalisés à l’heure actuelle. Et pourtant, la digitalisation du bâtiment est plus que jamais nécessaire et le besoin d’innovation se fait ressentir à de nombreux niveaux. La blockchain, l’une des technologies les plus omniprésentes de l’industrie 4.0, pourrait y contribuer et pourrait de ce fait révolutionner le secteur de manière considérable. Explications.
Publié le 16 mai 2022

Partager : 

La blockchain : une révolution pour le secteur du BTP ? - Batiweb

« La blockchain est à la transaction ce que internet a été pour l’information ». Développée initialement dans la finance, la blockchain est une innovation technologique qui suscite l’intérêt de nombreux acteurs dans divers secteurs, notamment dans ceux où se produisent des interactions et des transactions. 

Le secteur de la construction nécessite aujourd’hui de nombreux professionnels qui doivent collaborer et échanger des données pour concevoir, mettre en œuvre et exploiter les projets. Et c’est là que la blockchain pourrait faire ses preuves !

 

La blockchain, un nouveau mécanisme infalsifiable de validation des transactions 

 

De nos jours, si l’on veut faire une transaction financière, que l’on soit artisan ou particulier, on a besoin de passer par un intermédiaire de confiance. Ainsi, si une personne A souhaite par exemple faire un virement de 1 000€ à une personne B, une banque doit se charger de réaliser la transaction, tout en vérifiant que la personne A dispose bel et bien de cette somme d’argent sur son compte bancaire. Cet intermédiaire de confiance qui peut donc être une banque, un notaire ou encore une plateforme numérique comme Uber ou Airbnb, garde une trace des transactions effectuées sur des ordinateurs, des serveurs ou des livres de compte.

Avec la blockchain, ce sont les acteurs qui jouent aujourd’hui ce rôle d’intermédiaire de confiance dans les transactions, qui vont voir leur position remise en question. Les informations des transactions n’appartiendront ainsi plus à cet unique intermédiaire de confiance, mais elles seront désormais visibles de tous ceux qui forment le réseau de la blockchain. Chaque utilisateur de ce réseau disposera de son propre « livre de comptes » des précédents échanges, qu’il devra mettre à jour à chaque nouvelle transaction. Ce seront par ailleurs l’ensemble des membres du réseau qui valideront une transaction, sous réserve de l’approbation d’une majorité. Un système qui ne laisse pas de place aux opérations frauduleuses, puisque cela nécessiterait de corrompre des dizaines de milliers de personnes.

Ainsi, avec ce mécanisme, on peut réaliser des échanges directement de pair à pair de façon totalement sécurisée, sans passer par des banques ou des plateformes numériques intermédiaires comme Blablacar ou Uber.

La blockchain est donc, comme son nom l’indique, le mariage entre un « block » et une « chaîne ». Chaque échange effectué entre les utilisateurs de la blockchain est enregistré sous forme de blocs, qui bout à bout, forment une chaîne. Tous les blocs de cette chaîne contiennent un ensemble de transactions allant jusqu’à 1Mo et une suite de caractères uniques permettant de les identifier. C’est notamment grâce à ce système de caractères que l’anonymat des utilisateurs peut être préservé. 

La blockchain s’apparente à une base de données distribuées sur plusieurs réseaux de stockage, dont les données ne peuvent être effacées et sont infalsifiables. Les deux les plus connues actuellement sont celles du Bitcoin et de l’Ethereum, deux systèmes qui fonctionnent avec leur propre cryptomonnaie.

 

Quels avantages pour le secteur du bâtiment ?

 

Tout d’abord, la blockchain jouerait un rôle majeur dans l’immobilier, et plus particulièrement lors de la réalisation de transactions. En effet, ce système étant infalsifiable, le risque de fraude dans les transactions serait donc réduit, et les opérations de contrôle et d’expertise s’avèreraient être moins nombreuses, ce qui permettrait de simplifier un bon nombre d’étapes dans l’acquisition d’un bâtiment. Il est par ailleurs possible de consulter l’historique d’une transaction à tout moment et de savoir avec certitude quel est le propriétaire actuel d’un bien. 

Pour l’immobilier, la blockchain apporte donc une transparence totale, ainsi qu’une réalisation instantanée et sécurisée des transactions. Toutes les informations sont stockées, vérifiées, conservées et rendues publiques sans aucun danger. Les titres de propriété, les données foncières ou les registres de cadastre pourraient également être stockés dans la blockchain, à l’instar des transactions financières d’un bien. 

Une autre innovation basée sur la blockchain et qui pourrait révolutionner le secteur du bâtiment, serait celle des « contrats intelligents ». Ces derniers permettent notamment d’échanger tout ce qui a de la valeur de manière éthique tout en évitant les services d’un intermédiaire comme un avocat ou un notaire, mais ils simplifient également la maintenance d’un bâtiment. À titre d’exemple, une fois que la durée de vie d’un composant a expiré, la blockchain permet la commande et la livraison automatiques du produit en question. Cependant, cette technologie de contrats intelligents peut s’adapter d’innombrables façons différentes, dans le but de rendre chaque étape de la construction beaucoup plus efficace.

Enfin, la blockchain contribue aussi à réduire l’impact environnemental du secteur de la construction. Elle peut ainsi se décliner à la traçabilité d’un actif, comme des déchets par exemple, ou d’un bien à l’aide d’un QR code. La blockchain peut faire office de passeport pour les matériaux de construction, et les informations relatives à chaque produit de construction permettront au chef de projet de voir si les matières premières proviennent de sources éthiques, dans le but de diminuer l’impact environnemental des matériaux choisis.
 

Robin Schmidt

Photo de une : Adobe Stock

Par Robin Schmidt

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.