Valoriser les déchets du BTP par le digital, le pari d’Antea Group et batiRIM

Numérique - BIM | 21.09.21
Partager sur :
Valoriser les déchets du BTP par le digital, le pari d’Antea Group et batiRIM - Batiweb
Alors que l’application d’une Responsabilité élargie du producteur (REP) au BTP début 2022 approche, certains acteurs unissent leurs forces pour encourager le réemploi, la réutilisation et le recyclage des déchets de chantier. C’est le cas de la start-up batiRIM® et d'Antea Group, qui ont annoncé jeudi dernier la signature d’un partenariat. Celui-ci repose sur l’utilisation d’un outil RIM, en vue d’un diagnostic du potentiel économie circulaire en amont de chaque projet.

« Diminuer l’impact environnemental des chantiers de nos clients et développer avec eux l’économie circulaire sont les ambitions que nous nous fixons », déclare Pascal Voyeau, directeur général en France d’Antea Group, société́ internationale experte dans la maitrise d’œuvre de déconstruction et de désamiantage.

C’est d’ailleurs l’objectif de son partenariat annoncé jeudi dernier avec batiRIM, joint-venture créée par Suez et Resolving, start-up spécialisée dans la digitalisation des métiers de l’immobilier et de la construction. La collaboration se résume à l’élaboration d’une solution proposée par batiRIM à Antea Group, « qui s’appuie à la fois sur des référentiels métiers, des outils numériques pour réaliser la modélisation des bâtiments à déconstruire et sur l’expertise d’une équipe », expose Yann Vincent, président directeur général de batiRIM et directeur général des Services aux Entreprises de Suez Recyclage et Valorisation France. 

Diagnostiquer le potentiel économie circulaire du bâti

Dans le détail, l’outil permet aux professionnels du BTP d’avoir une approche sélective des travaux de déconstruction et de réhabilitation du bâti, en se basant sur le Ressource Information Modeling (RIM®). Ce principe de modélisation propose un diagnostic digitalisé Produits-Equipements-Matériaux-Déchets (PEMD), qui quantifie, qualifie et cartographie les flux de produits et de matières issus de bâtiments en rénovation, réaménagement ou déconstruction. Ainsi, avant même le début des travaux, le potentiel de réemploi, de réutilisation et de recyclage des projets sera évalué, grâce aux données, référentiels et plans constitués lors du diagnostic PEMD.

Antea Group pourra ainsi mieux définir son offre de services pour chaque projet, et organiser le chantier de curage ou de déconstruction sélective avec différents intervenants. En outre, l’outil met à disposition d’autres fonctionnalités : suivi de chantiers, par le partage de plans numériques en 2D ou 3D et de données avec l’ensemble des parties prenantes du chantier, suivi des flux de produits et matériaux (fenêtres, sols, portes, etc.) jusqu’à leur possible réutilisation… Une façon de mieux gérer, tracer et revaloriser les déchets du BTP, conformément au contenu de loi Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire (AGEC). Le texte prévoit notamment l’application d’une REP au BTP à partir de 1er janvier 2022. Bien que controversée, cette mesure mobilise en parallèle une bonne partie des professionnels du secteur.

 

Virginie Kroun
Photo de une : Adobe Stock
 

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

Cellumat : du béton cellulaire à l’économie circulaire - Batiweb

Cellumat : du béton cellulaire à l’économie circulaire

Proposer des produits innovants et de qualité, c’est bien. Les intégrer dans une logique d’économie circulaire, c’est mieux ! C’est dans cet état d’esprit que Cellumat, spécialiste des matériaux de construction, a développé en quelques mois une nouvelle unité de production dédiée à la collecte des chutes de béton cellulaire, qui sont ensuite réincorporés sous forme de granulats légers. Un procédé astucieux grâce auquel l’entreprise ne stocke aucun déchet.
Recyclage des revêtements de sols : Gerflor et Paprec partenaires en faveur de l’économie circulaire - Batiweb

Recyclage des revêtements de sols : Gerflor et Paprec partenaires en faveur de l’économie circulaire

Partenaires sur divers programmes de recyclage depuis plusieurs années, le fabricant de revêtements de sols Gerflor et Paprec, spécialiste du recyclage, annoncent aujourd’hui la création d’une nouvelle co-entreprise. Baptisée Floor to Floor, cette dernière vise à « augmenter chaque année les volumes de chutes de sols collectés et valorisés ». Les détails sur cette collaboration.
« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP - Batiweb

« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP

La Ville de Paris a présenté ce lundi 3 son « Plan économie circulaire », fraîchement adopté. Mis en place par les adjoints à la maire Antoinette Guhl et Mao Peninou, ce dernier s’organise autour de quinze actions concrètes qui s’étaleront sur les trois années à venir. Parmi les thématiques abordées, l’aménagement et la construction tiennent une place de choix, s’imposant comme une véritable priorité pour la municipalité.
En créant Cycle Up, Icade et Egis s’engagent dans l’économie circulaire - Batiweb

En créant Cycle Up, Icade et Egis s’engagent dans l’économie circulaire

Egis et Icade ont signé, mercredi 27 septembre, un protocole d’accord en vue de créer une société de réemploi des matériaux de construction. Baptisée Cycle Up, la société propose notamment une place de marché numérique où sont recensés les matériaux à recycler. Soutenue par la Caisse des Dépôts, l’initiative devrait être opérationnelle dans le courant de l’automne.