Fermer

InterfaceFLOR lance le ReEntry 2.0 : un processus révolutionnaire de recyclage des moquettes

Le ReEntry 2.0 : une innovation technologique qui permet de fabriquer de nouveaux produits à partir de produits usagés, évitant chaque année la mise en décharge ou l’incinération de plus de 2 700 tonnes de matériaux issus principalement de la pétrochimie.
Publié le 27 juin 2011

Partager : 

InterfaceFLOR lance le ReEntry 2.0 :  un processus révolutionnaire de recyclage des moquettes  - Batiweb
Paris, le 9 mars 2011 - InterfaceFLOR, leader mondial de la conception et la fabrication de revêtements de sol textiles modulaires écologiquement responsables, annonce aujourd'hui le lancement de son processus ReEntry 2.0. Véritable révolution dans l'univers de la moquette en Europe, cette toute dernière innovation s'inscrit dans le prolongement d'un processus mis en œuvre par InterfaceFLOR aux États-Unis il y a quatre ans. L'objectif étant de parvenir à un taux de recyclage maximum des dalles de moquette en ligne avec sa stratégie de fabrication en boucle fermée.

ReEntry 2.0 : une solution de recyclage innovante !

Le procédé ReEntry 2.0 utilise une technologie ultra-efficace qui sépare la fibre de la sous-couche des dalles de moquette usagées, afin de recycler chacun de ces composants pour fabriquer de nouvelles dalles. Ainsi, chaque élément de la dalle conserve ses caractéristiques, et peut être réutilisé comme matière première pour de nouveaux produits. Cela s'avère particulièrement important pour le recyclage de la fibre en nylon, qui reste le matériau qui génère le plus d'émissions de gaz carbonique.

Le processus ReEntry 2.0 permet de traiter les dalles de moquette les plus couramment utilisées actuellement sur le marché européen, et devrait permettre d'éviter, chaque année, la mise en décharge de plus de 2 700 tonnes de matériaux principalement issus de la pétrochimie, soit l'équivalent de plus de 600 000 m2 de dalles de moquette. Des études ACV (analyse du cycle de vie) ont démontré que la fabrication de moquette à partir de matériaux recyclés, via le processus ReEntry 2.0, nécessite quatre fois moins d'énergie qu'avec des matériaux vierges. Pour ce qui est de la sous-couche, il est possible d'utiliser jusqu'à vingt fois moins d'énergie, grâce à l'électricité 100 % issue du renouvelable utilisée sur le site InterfaceFLOR de Scherpenzeel, aux Pays-Bas, où ce processus a été mis en œuvre.

Le ReEntry 2.0 est le dernier-né d'une série d'initiatives de recyclage des déchets mises en place par InterfaceFLOR et qui traduit l'engagement de l'entreprise à développer et favoriser la récupération et la réutilisation de l'ensemble des ressources. En effet, la société propose depuis 1995 un programme de reprise des produits, qui permet de réduire leur propre impact sur l'environnement. Depuis sa mise en place, ce programme a déjà permis d'éviter la mise en décharge de plus de 91 000 tonnes de moquette.

« Depuis de nombreuses années, l'industrie de la moquette cherche à développer des méthodes de recyclage économiques et techniquement viables. Pour l'Europe uniquement, on estime que presque 30 millions de mètres carrés de dalles de moquette pourraient être envoyés à la décharge ou incinérés en 2011. Cela représente un énorme gaspillage de ressources et de plus, l'impact sur l'environnement est inacceptable. Les taxes sur la mise en décharge augmentent chaque année et la capacité des décharges tend à diminuer : il est donc évident que cette option n'est pas viable, tant sur le plan financier qu'environnemental. L'initiative ReEntry 2.0 constitue donc une avancée significative pour InterfaceFLOR en Europe, et pour l'ensemble de notre secteur d'activité. Nous repoussons encore une fois les limites du recyclage et nous nous rapprochons de notre ambition première : parvenir à un processus de fabrication en boucle fermée. », déclare Ton van Keken, Vice-président Opérations, InterfaceFLOR EMEAI.


InterfaceFLOR déclare la Guerre aux Déchets

A travers la « Mission Zéro », InterfaceFLOR s'engage à éliminer totalement son impact environnemental d'ici 2020, ce qui suppose une absence totale de déchets. Ainsi, depuis 1996, diverses initiatives de recyclage et de réduction des déchets ont déjà permis à InterfaceFLOR de diminuer de plus de 80 % la quantité de déchets envoyés en décharge, ce qui représente une économie de plus de 433 millions de dollars.

InterfaceFLOR a également lancé une campagne : « Guerre aux Déchets » pour amorcer une véritable transformation. Dans de nombreux pays, le fait de jeter la moquette usagée est considéré comme une solution simple et bon marché, et à ce jour, aucune loi ne rend les fabricants de moquette responsables de la gestion de la fin de vie de leurs produits. InterfaceFLOR se mobilise en faveur de la création d'une législation sur les déchets en Europe, applicable aux secteurs du bâtiment et du revêtement de sols.

Pour soutenir cette action, visitez la page http://waronwaste.interfaceflor.eu

Sur le même sujet

Annonceurs
Profitez d'un large choix d'outils de communication
Devenez annonceur sur Batiweb
Je deviens annonceur
INTERFACE DEVELOPPEMENT - Batiweb

Présentation de l’entreprise PME créée et installée à Lyon depuis 1992, Interface Développement est...

51 RUE DELEUVRE 69004 LYON 4EME
France

Plus d'informations


Les + lus

La sélection de la rédaction

Les marques à la une

Isover

Leader mondial de l’isolation, Saint-Gobain Isover fabrique et distribue depuis plus de 70...

Hellio

Hellio, acteur de référence de la maîtrise de l’énergie en France. Acteur...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.