L’Abri piscine : une sécurité supplémentaire pour votre extérieur avec Aladdin Concept Communiqués | 21.10.19

Partager sur :
Depuis le 1er janvier 2004, sécuriser sa piscine privative est une obligation pour les propriétaires de bassin enterré ou semi-enterré. Vous devez donc installer un des quatre équipements spécifiques pour prévenir les risques de noyade. Le dispositif choisi doit être conforme aux normes de l’Association française de normalisation (Afnor).

Les équipements de sécurité

Vous devez investir dans une installation homologuée pour sécuriser votre piscine. L'objectif étant de rendre la piscine inaccessible, notamment pour les jeunes enfants, afin de réduire les risques de noyade. Diverses options s'offrent à vous selon votre projet, vos goûts comme les abris piscine aladdin, les barrières de protection, les couvertures de sécurité et les alarmes. Il est important de rappeler que malgré la qualité de l'équipement choisi, il est toutefois nécessaire de rester constamment vigilant.

L'abri de piscine

Les abris piscine sont certainement les dispositifs qui assurent la meilleure sécurité. L'abri piscine rend le bassin inaccessible tout en le protégeant. Il offre de nombreux avantages. En effet, l'abri piscine protège le bassin à la fois des intempéries, de la pollution et limite l'évaporation de l'eau.

Créant un espace clos autour de l'eau, l'abri piscine se veut comme une bulle de protection qui forme un environnement pour la baignade et la détente que vous pourrez profiter plus longtemps, avant et après la saison estivale.

Constitué d'une structure en aluminium, en bois ou bien en acier et de parois vitrées en verre, polycarbonate, plexiglas, PVC ou résine, l'abri piscine se décline en différents matériaux, formes et tailles. Il existe une large gamme d'abris de piscine : abri amovible, plat, télescopique, souple, fixe, coulissant sur rails…

L'abri bas s'installe jusqu'à 1 mètre au-dessus du niveau de l'eau de la piscine. En préservant la température de l'eau, il s'intègre parfaitement au paysage extérieur de votre jardin ou terrasse. Discret et fonctionnel, vous pourrez facilement l'ouvrir et le fermer à votre convenance.

Les abris hauts de 1,90 mètre à 3 mètres de hauteur vous permettent de profiter de l'espace autour du bassin. L'abri haut permet de créer une véritable pièce de vie supplémentaire. Vous pouvez très bien imaginer installer des bains de soleil près de votre bassin.

L'abri semi-haut, qui mesure entre 1,20 et 1,80 mètre de hauteur, quant à lui, est un bon compromis entre l'espace et la discrétion. Vous pouvez aisément vous baigner sous votre abri, et ce, quelle que soit la météo.

 

 

La barrière de protection

La barrière de protection ferme l'accès à la piscine. Si vous optez pour ce dispositif de sécurité, vous devrez respecter certaines règles. Votre équipement devra mesurer plus de 1,10 mètre de haut et être doté, pour son ouverture, d'un portillon à double verrouillage simultané. La barrière doit être posée à 1 mètre de distance de la margelle de la piscine.

Néanmoins, un enfant peut facilement ouvrir le portillon et laisser passer son petit-frère ou sa petite-sœur. Il est donc indispensable de bien surveiller les abords du bassin.

La couverture de sécurité pour piscine

Souple ou rigide, la bâche doit pouvoir résister pour empêcher l'immersion involontaire d'un enfant de 5 ans ou moins, résister à un adulte jusqu'à 100 kg, sans provoquer de blessure. Elle permet également de garder le bassin propre en empêchant les feuilles et les insectes de tomber dans l'eau.

Vous trouverez sur le marché, de nombreux modèles de bâches de qualité à différents prix qui s'adaptent à toutes les formes et dimensions de piscines. Pour plus de facilité d'utilisation, vous pouvez opter pour un système motorisé.

L'alarme sonore

L'alarme est l'un des quatre dispositifs de sécurité homologués pour sécuriser une piscine. Vous pouvez choisir une alarme immergée, soit plongée sous l'eau et qui sonne lorsqu'elle perçoit un mouvement dans l'eau, ou l'alarme périmétrique qui sonne quand une personne entre dans une zone délimitée par des bornes infrarouges placées autour de la piscine.

Quel que soit le choix du modèle d'alarme, le système de réglage de l'appareil doit être tenu hors de la portée des enfants.

Ce que dit la loi

Les articles L128-1 à L128-3, D128-4 et L152-12 du Code de la construction et de l'habitation précisent que les piscines privées doivent être équipées d'un dispositif de sécurité pour limiter les risques de noyade. Cette indication concerne les piscines enterrées ou semi-enterrées, mais pas les bassins posés au sol, gonflables ou démontables.

Si vous n'avez pas de système de sécurité installé, vous risquez une amende de 45 000 €.

Comme nous venons de le voir dans cet article, il existe quatre équipements que vous pouvez installer pour sécuriser votre bassin : une barrière de protection qui répond à la norme NF P 90-306, un système d'alarme sonore à la norme NF P 90-307 une couverture de sécurité à la norme NF P 90-308 ou un abri piscine à la norme NF P 90-309.

Ce dispositif peut être installé par un vendeur ou par vous-même. Le vendeur doit dans tous les cas fournir une note technique d'information mentionnant les caractéristiques, conditions de fonctionnement et d'entretien du dispositif ainsi que les mesures générales de prévention et de recommandation pour éviter la noyade.

Pour en savoir plus exit_to_app

 

filter_list Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter