3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor Vie des sociétés | 05.02.19

Partager sur :
3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor
Quel succès pour Tracktor ! Seulement 3 ans après sa création, la plateforme de location de matériel du BTP en est déjà à sa seconde levée de fonds, synonyme d’un développement particulièrement rapide. Récemment, la société a rassemblé quelque 3 millions d’euros, laissant entrer à son capital Xavier Niel, Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings.
Il y a 3 ans, les ingénieurs Idir Ait Si Amer, Julien Mousseau et Laura Medji frappaient fort en s’inspirant du fonctionnement d’Airbnb pour lancer une plateforme de location de matériel de BTP. Tracktor était née.

Aujourd’hui, l’entreprise s’appuie notamment sur un réseau de plus de 50 loueurs, une technologie performante et des services fiables pour proposer à ses clients une expérience simple et efficace. Résultat : un an seulement après sa création, le volume d’affaires avait déjà été multiplié par 5.

« Nos clients ont des besoins récurrents et reviennent régulièrement, ils trouvent une réponse en moins de 2 heures quel que soit leur besoin, s’évitent de fastidieuses recherches et économisent temps et argent », estime Julien Mousseau, aujourd’hui directeur opérationnel.

Afin d’accélérer son développement, la société a organisé, il y a 18 mois, une première levée de fonds particulièrement fructueuse. À tel point que Tracktor a récidivé l’année dernière, comme la plateforme l’a fait savoir dans un communiqué datant de ce mois-ci.

Des objectifs ambitieux dès 2019

Ce sont ainsi 3 millions d’euros qui ont été rassemblés par l’entreprise, émanant à la fois d’investisseurs historiques, dont Kerala Ventures (Doctolib, Malt, etc.) et BTP Capital Investissement, mais également de grands entrepreneurs, à l’instar de Xavier Niel, Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings (PriceMinister), ainsi que l’ex-dirigeant d’un important groupe de distribution de matériaux, dont le nom n’a pas été précisé.

« Le développement de Tracktor depuis notre investissement à la création en 2017 est enthousiasmant. Idir, Julien, Laura et toute l’équipe Tracktor ont su bâtir une plateforme à forte valeur ajoutée qui simplifie la vie de milliers d’entrepreneurs du BTP et de dizaine de sociétés de location de matériel : les perspectives de croissance sont massives », souligne Antoine Freysz, cofondateur de Kerala Ventures.

« Nous sommes très heureux de franchir cette nouvelle étape qui récompense le travail sans relâche de nos équipes. Grâce à la confiance de nos investisseurs, nous allons pouvoir poursuivre nos efforts pour devenir le réflexe des constructeurs en offrant une solution complète, intuitive et créatrice de valeur. Le pont que nous créons entre l’offre et la demande nous permet d’apporter beaucoup de simplicité et d’efficacité », se réjouit Idir Ait Si Amer, fondateur et CEO de Tracktor.

Grâce à cette somme importante, la plateforme espère doubler ses effectifs « dans les prochains mois » et se doter d’un outil de gestion grâce auquel ses clients pourront se connecter plus rapidement et plus facilement pour mieux gérer leurs besoins en location. À plus long terme, le service pourrait être étendu à l’international, l’objectif étant, à horizon 2024, de générer 500 millions d’euros de volume d’affaires.

F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou, acteur majeur de la location de matériel vers les pros, en France et en Europe, était déjà présent en Espagne. La société vient d’annoncer l’acquisition de la société ALVECON, spécialiste dans la location de matériels et d’échafaudages dans les régions de Navarre et du Pays Basque en Espagne.
Début d’année compliqué pour les matériels de construction

Début d’année compliqué pour les matériels de construction

Les difficultés rencontrées par les constructeurs de logements depuis début 2018 n’auront pas été sans conséquences pour les autres marchés qui dépendent de cette activité. Ainsi les matériels de construction et de manutention, notamment, ont-ils subi de plein fouet le manque de dynamisme observé ces derniers mois. Preuve en est le bilan du second trimestre récemment communiqué par la Fédération DLR.
Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention

Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention

Après un début d’année solide pour les fournisseurs et loueurs d’engins de chantier, toutes les activités couvertes par la Fédération des matériels de construction et de manutention DLR ont encore progressé au cours du troisième trimestre 2018. La distribution, tout particulièrement, affiche une croissance de +15% sur un an, tandis que la location en est à son douzième trimestre consécutif de hausse. Le bilan.
Finalcad lève 40 M$ et poursuit la numérisation du secteur de la construction

Finalcad lève 40 M$ et poursuit la numérisation du secteur de la construction

La startup française Finalcad annonce avoir levé 40 millions de dollars auprès de fonds internationaux ; un nouveau tour de table qui lui permettra d’accélérer le déploiement de ses services et produits en Europe et en Asie, notamment ses outils de numérisation des chantiers de construction. Lancée en 2012, la société compte actuellement 170 salariés, dont une centaine en France.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter