« Tracktor, le Airbnb de la location de matériel de chantier », Idir Ait Si Amer Vie des sociétés | 31.10.16

Partager sur :
« Tracktor, le Airbnb de la location de matériel de chantier », Idir Ait Si Amer
Alors que la location d’engin de chantier s’apparentait jusqu’à présent à un véritable parcours du combattant, la plateforme Tracktor, lancée en septembre dernier, accompagne les professionnels du BTP en privilégiant la mutualisation du matériel. À l’initiative de ce projet, Idir Ait Si Amer présente ce nouvel outil au développement particulièrement prometteur. Entretien.

Quels sont les services proposés par votre entreprise ?

Idir Ait Si Amer : Tracktor est une plateforme de mise en relation entre des propriétaires d’engins de chantier qui souhaitent les rentabiliser en les mettant en location, et des entreprises de travaux qui ont des besoins ponctuels en matériel et qui cherchent à louer en toute simplicité. Nous nous positionnons comme un tiers de confiance en sécurisant la transaction. En cela, nous gérons nous-mêmes les paiements, nous fournissons les contrats régissant les relations entre propriétaires et locataires, et nous évaluons systématiquement les utilisateurs afin de nous assurer que tout se déroule au mieux. Nous nous adressons aussi bien à des entreprises de travaux qui cherchent à optimiser leur matériel entre deux chantiers en développant des revenus complémentaires, qu’à des loueurs professionnels qui souhaitent digitaliser leur activité ou à des négociants qui achètent et revendent des engins d’occasion. Côté locataire, nous travaillons uniquement en B to B avec des entreprises de travaux.

À quel besoin client votre offre répond-elle ?

I A-S-A : Je me suis appuyé sur un constat de départ assez simple. Mon oncle travaillait dans le BTP et s’était acheté une grue sur remorque qu’il n’utilisait que 30% du temps. Il avait essayé de la mettre en location afin de générer des revenus pour sa société, mais il s’est retrouvé confronté à de nombreuses problématiques : appels intempestifs, négociations des prix et des modalités, impayés, contrat d’assurance spécifique, etc. En parallèle, j’ai remarqué que beaucoup d’entrepreneurs français étaient dans la même situation, disposant de matériel sous-utilisé. Les clients, eux, cherchaient une solution qui leur permettrait de voir quelle était la machine disponible la moins chère et la plus proche de leur chantier, évitant ainsi les pertes de temps qu'engendrent les demandes de devis et les négociations permanentes.
C’est à ce besoin direct que nous répondons, en leur offrant la possibilité de pouvoir réserver en trois clics une machine au meilleur prix. Ils ont accès à l’offre en temps réel selon les disponibilités. Côté fournisseur, nous leur permettons de pouvoir développer des revenus complémentaires de manière simple et totalement sécurisée. Tout est transparent sur la plateforme. Il suffit de se rendre sur la page d’accueil, d’indiquer le type de machine recherché, le lieu du chantier et les dates. Il est ensuite possible d’affiner la recherche en y incluant certains services comme la présence d’un chauffeur. En affichant les prix en toute transparence, on évite la perte de temps sur les devis en allant directement sur les demandes de réservation.

Quel est votre modèle économique ?

I A-S-A : Nous prenons une commission sur chaque location à hauteur de 10%. Cependant, pour les entreprises de travaux et les négociants qui n’ont pas d’assurance pour une activité de location, nous proposons un contrat sur-mesure avec un partenaire privilégié. Il faut alors compter une commission supplémentaire de 10% correspondant au contrat d’assurance. La plateforme est totalement gratuite et nos partenaires ne nous rémunèrent que s'ils développent du chiffre d'affaires. Nous sommes donc sur un modèle gagnant-gagnant. 

Quelles sont vos perspectives d’évolution ?

I A-S-A : Dans un premier temps, notre priorité est de nous concentrer sur le marché francilien pour ne pas disperser nos efforts. Nous irons ensuite sur d’autres régions, où la demande est déjà particulièrement forte, à partir de mars 2017. En parallèle, nous sommes en train de développer une deuxième version de la plateforme en nous appuyant sur les retours de nos clients. Nous souhaitons également développer une version mobile de la plateforme et des services additionnels dès 2017.

L'entreprise en quelques chiffres

Une équipe de 5 personnes, dont 3 associés : Idir Ait Si Amer, président-fondateur, Julien Mousseau, directeur opérationnel, et Laura Medji, CTO
. 50 000 euros de fonds propres investis lors de la création de l'entreprise
. 250 annonces
. 1 000 machines proposées à la location
. Une centaine d'utilisateurs sur la plateforme, dont la moitié regroupe des partenaires
 


Propos recueillis par Fabien Carré
Photo de Une : ©DR

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor

3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor

Quel succès pour Tracktor ! Seulement 3 ans après sa création, la plateforme de location de matériel du BTP en est déjà à sa seconde levée de fonds, synonyme d’un développement particulièrement rapide. Récemment, la société a rassemblé quelque 3 millions d’euros, laissant entrer à son capital Xavier Niel, Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings.
Un outil digital simple et efficace pour estimer le prix des matériels du BTP

Un outil digital simple et efficace pour estimer le prix des matériels du BTP

Site d’annonces dédié à la vente de matériel d’occasion, Europe-TP.com vient tout juste d’annoncer le lancement d’un outil inédit : l’Estimateur de Prix. Précis, celui-ci permet aux acteurs du bâtiment de connaître les prix de leurs engins de chantier et autres équipements en tenant compte, notamment, du nombre d’heures d’utilisation et de l’année de fabrication des produits. Présentation.
Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou, acteur majeur de la location de matériel vers les pros, en France et en Europe, était déjà présent en Espagne. La société vient d’annoncer l’acquisition de la société ALVECON, spécialiste dans la location de matériels et d’échafaudages dans les régions de Navarre et du Pays Basque en Espagne.
Un début d’année en or pour le DLR

Un début d’année en or pour le DLR

Les professions représentées par la Fédération DLR se portent bien. En effet, les activités de distribution, location et manutention ont enregistré des hausses respectives de 36%, 2% et 6% au cours de ce premier trimestre. La Fédération explique notamment cette tendance par la dynamique de reprise de l’économie française.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter