3e trimestre 2019 en hausse pour la location de matériels de chantier Vie des sociétés | 03.12.19

Partager sur :
Avec une croissance respective de + 5,3% et + 9,9%, les secteurs de la location et de la manutention confirment leur dynamisme au troisième trimestre 2019 malgré l’abandon de grands projets comme Europacity. En raison des retards de livraison de machines, la distribution souffre, elle, d’un recul de – 10,1%. Pour ce qui est des intentions d’investissement et d’embauche, elles sont en baisse dans chacun des segments.

Après quatre trimestres de hausse constante, le marché de la distribution de matériels de chantier voit son chiffre d’affaires chuter de – 10,1% au troisième trimestre 2019 par rapport au T3 2018. La baisse atteint même – 24,4% par rapport au deuxième trimestre de cette année.   

 

Parmi les raisons citées, les retards de livraison des machines qui a fortement impacté les ventes de matériel neuf (- 16%) et d’occasion (- 26%). Les segments de la location longue durée et courte durée de moins de 6 mois connaissent eux une belle dynamique (+ 23% et + 3% respectivement) n’ayant pas été touchés par le renouvellement du parc de matériels, tout comme celui des pièces de rechange (+ 2%) et du SAV (+ 9%).

 

Le solde d’opinion des dirigeants du secteur se veut ainsi en baisse (- 12). Bien que les intentions d’embauche soient divisées par deux par rapport au trimestre précédent, les entreprises assurent ne pas vouloir réduire leurs effectifs. Il ne faudra pas non plus compter sur des investissements supplémentaires… (- 56% d’intentions).

 

Une croissance ininterrompue pour la location

 

Le troisième trimestre 2019 a confirmé l’embellie du secteur de la location, grâce notamment aux projets du Grand Paris et à la hausse des mises en chantier dans les travaux publics (+ 5,3% par rapport au T3 2018 et + 0,3% par rapport au trimestre précédent). Parmi les facteurs de croissance : la hausse de valeur du parc de matériels et le taux de rotation.

 

Bien que le solde d’opinion soit positif (30), les intentions d’embauche sont à la baisse (80% des sondés ne souhaitent pas recruter). Les intentions d’investissement reculent également. C’est « la suite logique d’une activité dont la croissance est mesurée », estime la fédération DLR.  

 

La manutention maintient le rythme

 

La distribution et location de matériels de manutention persistent et signent avec une hausse de + 4,2% par rapport au trimestre précédent et de + 9,9% comparé à la même période l’année passée. Tous les segments sont dans le vert : + 2% pour la vente de matériel d’occasion, + 16% pour la vente de matériel neuf, + 4% pour la location et + 9% pour la maintenance.

 

Le solde d’opinion des dirigeants est là aussi positif (14). Quant aux intentions d’embauche et d’investissement, elles sont nulles et enregistrent même un recul.

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

 

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Activité en hausse pour la distribution et location de matériels de BTP

Activité en hausse pour la distribution et location de matériels de BTP

Les distributeurs et loueurs de matériels de BTP peuvent envisager sereinement la deuxième partie de l’année 2019. Avec un chiffre d’affaires en hausse + 12,2% et + 10% respectivement, le 2e trimestre devrait être synonyme d’embauches. A noter également que le marché de la manutention est stable, une tendance qui se doit à « la bonne santé » de la production industrielle et agricole.
Début d'année compliquée pour les loueurs et distributeurs de matériels de BTP

Début d'année compliquée pour les loueurs et distributeurs de matériels de BTP

Les professionnels de la distribution et location de matériel de BTP et de manutention (DLR) connaissent un début d'année difficile, avec une activité en recul de 3 % sur un an au premier trimestre 2015. L'activité continue de souffrir de la faiblesse de la demande, du manque d'investissements et de l'attentisme des dirigeants d'entreprises clientes. Analyse de la situation.
Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention

Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention

Après un début d’année solide pour les fournisseurs et loueurs d’engins de chantier, toutes les activités couvertes par la Fédération des matériels de construction et de manutention DLR ont encore progressé au cours du troisième trimestre 2018. La distribution, tout particulièrement, affiche une croissance de +15% sur un an, tandis que la location en est à son douzième trimestre consécutif de hausse. Le bilan.
Un début d’année en or pour le DLR

Un début d’année en or pour le DLR

Les professions représentées par la Fédération DLR se portent bien. En effet, les activités de distribution, location et manutention ont enregistré des hausses respectives de 36%, 2% et 6% au cours de ce premier trimestre. La Fédération explique notamment cette tendance par la dynamique de reprise de l’économie française.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter