Armstrong World Industries : un Américain à Pontarlier Vie des sociétés | 25.11.16

Partager sur :
Il y a un an, Armstrong World Industries, spécialiste des plafonds acoustiques multi-matériaux, annonçait un projet de grande envergure nécessitant un investissement important. Aujourd’hui, l’entreprise dévoile la nouvelle ligne de production voile de verre dont s’est dotée son usine de Pontarlier (25), qui devrait offrir une nouvelle impulsion au développement européen de la société. Tous les détails.
C’est sur son site de Pontarlier, commune du Doubs de plus de 17 000 habitants, que l’Américain Armstrong World Industries a décidé d’installer une toute nouvelle ligne de production de verre. Un choix qui a de quoi surprendre, tant la ville semble tranquille.

Pourtant, ce projet, qui a nécessité quelques 25 millions de dollars d’investissement, répond bel et bien à la stratégie globale de l’entreprise. En effet, en Europe, seule l’usine située à Münster (Allemagne) fabriquait, jusqu’à présent, des plafonds acoustiques lisses et blancs, appelés voiles de verre.

Or, le marché français étant particulièrement demandeur de ce type de produit, il était logique pour Armstrong de développer sa capacité de production. Ainsi, l’usine de Pontarlier pourra pleinement alimenter l’ensemble des marchés de l’Europe du Sud (France, Italie, Espagne). Un « projet essentiel pour la région et le marché français », selon Christophe Lloret Linares, responsable des ventes de l’entreprise pour l’Europe continentale.

Un projet au service d’une large stratégie de développement

« Avec cet investissement, nous allons être en mesure de produire en France la grande majorité des produits que nous vendons [sur le territoire national]. Cela représente différents atouts, notamment des délais de disponibilité et de livraison optimisés, mais aussi un grand impact positif sur l’environnement », énumère Katja Agard, qui représente l’équipe marketing Europe d’Armstrong.

Au-delà de ces nombreux avantages, le lancement de cette nouvelle ligne de production est également l’occasion pour l’industriel américain d’être sous le feu des projecteurs et de déployer un vaste dispositif de communication. Dans ce sens, des visites du site de Pontarlier seront organisées dès mars 2017 pour les clients de l’entreprise, qui espère ainsi valoriser sa nouvelle ligne de fabrication. En parallèle, un nouveau site web sera également mis en ligne au printemps prochain.

Une forte implication environnementale

Par ailleurs, non contente de profiter de nouveaux aménagements, l’usine de Pontarlier a également adopté « une forte culture d’entreprise autour du recyclage », comme l’explique André Boisier, son directeur. Le site s’est ainsi doté d’un équipement dédié au « recyclage des fibres de laine de verre provenant de multiples partenaires industriels », comme le révèle Armstrong.

D’autre part, un important partenariat avec Emmaüs a été mis en place afin d’assurer la collecte et le recyclage des papiers et journaux jetés par les écoles locales. Grâce à ce dispositif, 1 500 tonnes de papiers sont recyclées chaque année, portant le total des déchets revalorisés en interne à 5 000 tonnes par an.

Un processus pleinement maîtrisé

Réaliser une dalle de plafond acoustique n’est pas une mince affaire ! Sur le site de Pontarlier d’Armstrong World Industries, quatre ateliers différents sont nécessaires à la transformation de la matière première en produit fini. Le laitier de haut fourneau, issu de l’industrie de l’acier, commence par être transformé en laine de laitier au sein de l’atelier Cubilot avant d’être acheminé vers l’atelier Chaîne humide.
Là, la laine minérale est mixée avec d’autres ingrédients, dont l’argile, l’eau ou le papier. La préparation minérale obtenue est déversée sur une toile puis égouttée et pressée à l’aide d’un rouleau. Les futurs panneaux sont ensuite séchés à l’intérieur d’un four avant d’être découpés.
Ils arrivent alors à l’atelier Finition, dans lequel ils sont poncés puis perforés. Grâce à ce procédé, leur surface est totalement lisse et ils bénéficient des propriétés acoustiques souhaitées. Le panneau est alors découpé avant l’application de la peinture de finition.
En fin de parcours, la dalle de plafond est acheminée vers l’atelier de Stockage, qui dispose d’une superficie de 4 000 m2. Les produits y sont alors entreposés jusqu’à leur envoi vers les marchés de l’Europe du Sud
 

Fabien Carré
Photo de Une : ©Studio Vu/Armstrong
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Atulam voit les choses en grand pour les années à venir - Batiweb

Atulam voit les choses en grand pour les années à venir

Spécialiste de la menuiserie bois, Atulam semble bien déterminé à accélérer son développement ! 5 millions d’euros vont en effet être investis dans les 3 années à venir afin d’atteindre plusieurs objectifs ambitieux. Entre autres, l’industriel compte accroître sa capacité de production pour pouvoir fabriquer 80 fenêtres par jour à horizon 2019, et jusqu’à 100 équipements deux ans plus tard. Précisions.
La nouvelle usine d’ossatures SEMIN PROFILS - Batiweb

La nouvelle usine d’ossatures SEMIN PROFILS

Créée en 1838, SEMIN est une entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de colles et d'enduits pour les métiers du bâtiment. Sur son site d’Amblainville dans l’Oise, SEMIN élargit sa gamme de production cette année, dans les ossatures métalliques :montants, rails, fourrures pour la pose des cloisons en plaques de plâtre.
Pourquoi zeoTHERM de Vaillant ? Pour un système de chauffage innovant en 2013 ! - Batiweb

Pourquoi zeoTHERM de Vaillant ? Pour un système de chauffage innovant en 2013 !

Nouveauté 2013. Chez Vaillant, le développement de systèmes économisant de l'énergie est une longue tradition. C'est pourquoi Vaillant créé zeoTHERM, un système plus respectueux de l'environnement et porteur d'avenir permettant pour la première fois au monde d'exploiter la production naturelle de chaleur par la zéolithe et l'eau pour chauffer de manière sure, propre et très économique.
Golbey (88) : l’usine Pavatex France plus que jamais engagée dans une démarche écoresponsable  - Batiweb

Golbey (88) : l’usine Pavatex France plus que jamais engagée dans une démarche écoresponsable

C’est le plus grand site de production de panneaux en fibre de bois d’Europe, et aussi l’un des plus modernes au monde : l’usine de Pavatex France (Groupe Soprema), située à Golbey (88), est chargée de fabriquer par « voie sèche » des systèmes d’isolation alliant protection anti-incendie et haute durabilité. Des caractéristiques qui démontrent bien l’expertise de l’entreprise en la matière.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter