Atlantic inaugure un centre de formation dédié au collectif et tertiaire

Vie des sociétés | 23.09.21
Partager sur :
Atlantic inaugure un centre de formation dédié au collectif et tertiaire - Batiweb
Atlantic, l’expert du confort thermique, dévoile son nouveau centre de formation : le Campus Atlantic Building, à Aulnay-sous-Bois (93). Entièrement dédié aux marchés du collectif et du tertiaire, il a pour objectif d'accueillir 1 000 stagiaires par an. Précisions.

La filière du génie climatique doit constamment s’adapter à un contexte réglementaire qui évolue mais aussi aux innovations et nouveautés technologiques. De ce fait, la filiale française du groupe Atlantic dévoile son premier centre de formation, le Campus Atlantic Building, entièrement dédié au génie climatique pour le marché du collectif et du tertiaire (traitement de l’air, ventilation, climatisation, chauffage, eau chaude sanitaire...).

Accompagner les professionnels dans leur montée en compétence 

Situé en région parisienne, au coeur de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (93), ce nouveau campus de 320 m2 vient compléter une large offre de formations sur les marchés collectifs et tertiaires. Ce campus assure également une proximité pour les nombreux acteurs régionaux du confort thermique.

Avec un objectif de 1 000 stagiaires par an, Atlantic affirme son engagement dans l’accompagnement de ses clients. Le campus dispose notamment de deux salles pratiques équipées des derniers produits et d’outils pédagogiques pour « offrir un environnement propice aux manipulations et aux exercices en situation réelle et au plus proche du terrain ». De plus, deux salles théoriques sont également équipées de moyens audiovisuels interactifs et d’un showroom qui va permettre aux stagiaires de se projeter sur les solutions et les marchés ciblés.

Le centre propose également différentes formules de formations en digital, permettant ainsi aux stagiaires de suivre les formations à distance et/ou en complément avec 1 ou 2 journées de formation au centre d’Aulnay-sous-Bois.

 

Marie Gérald

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Conjoncture : un marché du génie climatique en demi-teinte - Batiweb

Conjoncture : un marché du génie climatique en demi-teinte

Le marché des chaudières est soutenu par les murales gaz, celui des pompes à chaleur se stabilise, tandis que la climatisation tertiaire est impactée par la crise et que la ventlation souffre de la chute des nouvelles constructions, selon les résultats du génie climatique à fin août 2013 publié par Uniclima.
De Dietrich dévoile son programme de formation 2019 - Batiweb

De Dietrich dévoile son programme de formation 2019

Chaque année, De Dietrich forme entre 3 000 et 3 500 professionnels du chauffage. Pour 2019, l’entreprise a annoncé orienter son programme vers les énergies d’avenir avec notamment des stages qualifiant dans le domaine des pompes à chaleur, du photovoltaïque et également vers les régulations connectées. Les formations, dispensées en centre, en situation réelle, évoluent ainsi au rythme des normes réglementaires.
Atlantic, de fabricant à fournisseur de qualité d’air intérieur - Batiweb

Atlantic, de fabricant à fournisseur de qualité d’air intérieur

En matière de ventilation, Atlantic souhaite aller au-delà de la simple fabrication de produits. La marque, née il y a 50 ans, veut gagner plus encore en connaissances et en convictions techniques, pour apporter, sur le marché, des solutions globales offrant le meilleur résultat sur la qualité de l’air des logements. L'industriel insiste également sur l'importance de donner à la filière professionnelle, les moyens d’agir au mieux pour plus de confort dans l'habitat. Hélène Lemeillat, Chef de groupe marketing, nous en dit plus sur la stratégie.
Le Beeldi Lab dévoile sa première étude sur le parc tertiaire français - Batiweb

Le Beeldi Lab dévoile sa première étude sur le parc tertiaire français

S'appuyant sur les données collectées via son application mobile, Beeldi, acteur de l'audit technique des bâtiments, annonce lancer le « Beeldi Lab », qui dévoile une première étude sur l'état des bâtiments tertiaires. On y apprend notamment que 80 % utilisent un fluide frigorigène qui devrait être interdit d'ici 2025, ou que 17 % des chaudières présentent une non-conformité réglementaire. Le point sur les enseignements.