Bilan positif pour le Loto du Patrimoine, qui pourrait être reconduit en 2019 Vie des sociétés | 24.01.19

Partager sur :
Bilan positif pour le Loto du Patrimoine, qui pourrait être reconduit en 2019
Une mission parlementaire d’évaluation du Loto du Patrimoine a rendu un avis globalement positif sur le dispositif lancé par Stéphane Bern, mais suggère d’élargir les financements à des projets « qui créent un lien nouveau avec le territoire » ainsi qu’au patrimoine mobilier, notamment pour revaloriser le travail des restaurateurs. Ils estiment que le dispositif devrait être « reconduit et pérennisé ». Bilan de cette belle réussite.
19,6 millions d’euros, c’est la somme totale versée à 231 monuments français à fin décembre 2018. Célia Vérot, directrice générale de la Fondation du patrimoine, rappelle que les besoins en financements sont toujours énormes, et qu’un nouveau loto reste impératif.

« Les 19,6 millions ont été répartis en tenant compte des sommes nécessaires pour lancer les travaux. Nous avons davantage aidé le patrimoine non protégé car les édifices protégés au titre des monuments historiques percevront des aides exceptionnelles du ministère de la Culture », explique M. Vérot.

40 millions d’euros versés aux monuments en péril

En plus de ces 19,6 millions d’euros versés par la Française des jeux, 14 millions d’euros ont été alloués par le ministère de la Culture, et 5,5 millions d’euros ont été collectés grâce au mécénat populaire et d’entreprise. Via ces dons en ligne, qui se font sur le site missionbern.fr, chaque donateur peut choisir le projet qu’il subventionne. La somme totale versée aux monuments en péril atteint ainsi 40 millions d’euros.

Le tirage spécial, en septembre, à l’occasion des Journées du patrimoine, avait généré 14 millions d’euros de mises, et le jeu à gratter à 15 euros, 175 millions d’euros de mises.

Baisser le prix du ticket et augmenter la part de mise allouée au patrimoine ?

Par ailleurs, dans un rapport de la mission parlementaire d’évaluation publié hier, mercredi 23 janvier, les deux députés Sophie Mette (Modem) et Michel Larive (LFI) notent que « grâce à cette opération, le patrimoine n'est plus l'apanage d'une élite : il revient dès lors à chacun de préserver ce patrimoine bâti ». Ils se réjouissent également que de nombreuses associations aient été créées pour porter de nouveaux projets.

Dans ce document, les deux députés proposent aussi d’étendre le Loto du Patrimoine au patrimoine mobilier, notamment pour soutenir les restaurateurs, qui « peinent aujourd’hui à trouver des débouchés ».

Les rapporteurs appellent de leurs vœux un nouveau jeu « moins cher », pour qu’il soit « accessible au plus grand nombre », mais avec une part de mises allouées au patrimoine « plus élevée », « notamment grâce à un abaissement du taux de retour aux joueurs », proposent-ils.

« Au final, nous estimons qu'il faudrait doubler les sommes allouées à la Fondation du patrimoine via ces jeux. Cela permettrait notamment de mieux financer les projets, et donc de réaliser les travaux plus rapidement », concluent les députés.

C.L (avec AFP)
Photo de Une : ©Adobe Stock
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir

2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir

La Fédération française du bâtiment (FFB) a annoncé une croissance de l'activité de 2,3% en 2018, ce mercredi 19 décembre, lors d’une conférence de presse sur son bilan annuel et ses prévisions pour l'an prochain. Une croissance en baisse par rapport aux 4,9% de 2017, mais certainement meilleure que celle de l’année à venir. Jacques Chanut, président de la FFB, a en effet annoncé que 2019 serait « marquée par la fin d’un cycle de croissance ». Précisions.
« Un projet, un mécène » : les Fondations Velux récompensées

« Un projet, un mécène » : les Fondations Velux récompensées

La première édition des prix « Un projet, un mécène » a mis en lumière des projets culturels ambitieux ayant vu le jour grâce au soutien d’un mécène. Lors d’une cérémonie, organisée le 25 janvier, Audrey Azoulay a récompensé 8 lauréats dans différentes catégories. Parmi eux, les Fondations Velux pour leur soutien à la restauration de la verrière de la Rotonde d’Antin du Palais de la découverte.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter