Bricolage : les enseignes préférées des millenials (étude) Vie des sociétés | 07.02.20

Partager sur :
Bricolage : les enseignes préférées des millenials (étude) Batiweb
L’application Joko, qui transforme la carte bancaire en carte de fidélité, a analysé les transactions bancaires de 100 000 utilisateurs âgés de 18 à 30 ans pour mieux cerner les habitudes de consommation des millenials en termes de bricolage. Si l’enseigne Leroy Merlin arrive largement en tête, il faut également noter l’émergence des pure players comme ManoMano et BricoPrivé, qui parviennent à séduire les jeunes.

Créée en 2018, l’application gratuite Joko transforme la carte bancaire en carte de fidélité. Elle permet aux utilisateurs d’être récompensés par leurs marques préférées pour leur fidélité, simplement en payant avec leur carte bancaire.

 

Joko Insights, qui réalise des études à partir de ces données, a analysé les transactions bancaires anonymisées de 100 000 utilisateurs âgés de 18 à 30 ans pour faire émerger les habitudes de consommation des millenials en termes de bricolage.

 

Leroy Merlin, loin devant

 

Il ressort de cette étude que Leroy Merlin arrive largement en tête des enseignes privilégiées, devant Castorama et Brico Dépôt. Leroy Merlin est ainsi trois fois plus important que Castorama en termes de ventes, et quatre fois plus que Brico Dépôt.

 

Les enseignes de bricolage préférées des 18-30 ans. Source : Joko Insight

 

Leroy Merlin affiche une fréquence d’achat annuelle de 4,6 fois par an, loin devant Bricomarché (3,5), Brico Dépôt (3,5), Weldom (3,3) et Castorama (3,1).

 

Tous secteurs confondus, c’est la 14ème enseigne au sein de la laquelle les millenials ont le plus dépensé sur la période étudiée.

 

Il faut dire que l’enseigne sait se réinventer et séduire les millenials en proposant de nouveaux concepts comme des cours de bricolage ou une mise en relation entre particuliers bricoleurs pour renforcer la communauté.

 

L’émergence des pure players ManoMano et BricoPrivé

 

À noter également : l’apparition de deux acteurs 100 % digitaux aux côtés des grandes surfaces de bricolage (GSB). ManoMano, créé en 2013, arrive en 5ème position, et BricoPrivé en 10ème position. Ces deux pure players ont également su séduire les millenials. Ils proposent notamment un parcours d’achat plus fluide et simplifié, des recommandations produits, un service d’accompagnement en ligne, et une communauté active sur les réseaux sociaux.

 

Avec 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 pour ManoMano, et 100 millions pour BricoPrivé, les deux nouveaux devraient être promis à un bel avenir.

 

Niveau dépenses, ces deux enseignes visent un positionnement premium, avec un panier moyen situé entre 90 et 140 euros, contre 50 à 70 euros pour Leroy Merlin, Brico Dépôt et Castorama. Viennent ensuite BricoMarché, Bricorama et Weldom.

 

Le panier moyen par enseigne. Source : Joko Insight

 

Enfin, des plateformes généralistes comme Amazon ou Cdiscount ne sont pas en reste, avec leur stratégie volontariste en matière de prix.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

ManoMano lance une plateforme dédiée aux professionnels du bâtiment Batiweb

ManoMano lance une plateforme dédiée aux professionnels du bâtiment

La place de marché française ManoMano annonce la lancement d’une plateforme spécifique dédiée aux professionnels : ManoManoPro. Le site, qui a été pensé par et pour les artisans du bâtiment, rassemble 20 000 produits de marques de références, négociés à prix privilégiés. Il vise à faciliter le quotidien des professionnels et à accélérer la digitalisation du marché des fournitures du bâtiment.
Internet n’est pas encore un vrai canal d’achat pour les entreprises du bâtiment, mais … Batiweb

Internet n’est pas encore un vrai canal d’achat pour les entreprises du bâtiment, mais …

Ce n’est pas encore cette année qu’Amazon va bouleverser les habitudes d’achat dans le bâtiment. Selon une étude réalisée par L.E.K. Consulting, les professionnels du bâtiment ont encore assez peu recours au canal digital pour leurs approvisionnements ; la proportion de commandes sur Internet est restreinte et majoritairement limitée au cœur de gamme, de préférence sur les sites internet des fabricants et des distributeurs traditionnels.
Les habitudes d’achats des particuliers pour les fenêtres passées au crible Batiweb

Les habitudes d’achats des particuliers pour les fenêtres passées au crible

Connaître les attentes des clients, leurs habitudes d’achats, les circuits de commercialisation qu’ils utilisent… Autant de points importants pour toute entreprise proposant des produits à la vente. C’est d’autant plus vrai sur le secteur des fenêtres, où l’offre est particulièrement variée et le marché saturé. Afin d’aider les professionnels du secteur à mieux connaître leurs clients, TBC Innovations livre les secrets des parcours d’achats des particuliers pour des fenêtres.
Les Français et leurs travaux d’éco-rénovation (enquête) Batiweb

Les Français et leurs travaux d’éco-rénovation (enquête)

Les Français connaissent-ils les travaux d’éco-rénovation ? Quels sont ceux qu’ils privilégient ? Connaissent-ils les différentes aides ? Autant de questions posées par Franfinance et l'institut CSA à un échantillon de plus d’un millier de Français. Et les réponses sont parfois étonnantes : si 77% des Français privilégient le changement de fenêtres dans le cadre de travaux d’éco-rénovation, seuls 16% de la population connaît le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). Les détails de l’enquête.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter