Certivéa donne une nouvelle dimension à l’amélioration du cadre de vie au travail avec le label OsmoZ Vie des sociétés | 27.03.18

Partager sur :
Certivéa donne une nouvelle dimension à l’amélioration du cadre de vie au travail avec le label OsmoZ
Lors d’un entretien exclusif publié au début du mois, Patrick Nossent, président de Certivéa, était revenu sur l’évolution des bâtiments tertiaires, passés d’actifs immobiliers à de véritables outils de travail où les conditions de santé et de confort ont leur importance. Allant plus loin dans cette réflexion, la filiale du CSTB a officiellement lancé ce 27 mars le label OsmoZ, par lequel les entreprises pourront valoriser leurs démarches en faveur de l’amélioration du cadre de vie au travail.
Après une période d’expérimentation, Certivéa, la filiale certification du CSTB, présentait ce mardi 27 mars son dernier label dédié à l’amélioration du cadre de vie au travail. Baptisé OsmoZ, ce dernier s’appuie sur une démarche transversale intégrant aussi bien des problématiques liées à la qualité du bâtiment qu’à l’aménagement intérieur ou aux politiques RH.

Surtout, il nécessite l’intégration de l’ensemble des parties prenantes aux réflexions autour de la Qualité de Vie au Travail, qu’il s’agisse des membres de la direction, des collaborateurs, des aménageurs, etc. Avec un objectif commun : renforcer la performance de chacun en proposant un environnement propice à l’épanouissement, aussi bien personnel que professionnel.

Un référentiel déjà adopté par les entreprises

Dans ce cadre, le référentiel du nouveau label a été élaboré autour de six enjeux sociétaux, qui intègrent par ailleurs plusieurs problématiques à prendre en compte :
- Santé environnementale (qualité de l’air, ambiance acoustique…) ;
- Hygiène de vie (activité physique, alimentation, fatigue et sommeil, etc.) ;
- Équilibre vie privée/vie professionnelle (temps de transport, rythme de travail et déconnexion) ;
- Communication et lien social (convivialité et esprit d’équipe, soutien psychologique, diversité et non-discrimination…) ;
- Fonctionnalités (qualité d’accès au bâtiment, ergonomie des espaces, sécurité des lieux, etc.) ;
- Démarche collaborative (co-élaboration de la démarche, suivi et amélioration continue des actions mises en place, etc.).

Dans tous les cas, OsmoZ s’adapte aux bâtiments de toutes tailles, comme l’a démontré la phase d’expérimentation du label. Celui-ci a en effet été testé dans le cadre d’opérations variées, pouvant accueillir entre 33 et 4 500 collaborateurs (respectivement pour le siège social de la MAIF et celui de Carrefour à Massy Campus).

« Expérimenter le label OsmoZ nous a permis d’identifier nos points forts et de nous poser les bonnes questions en vue de nos futurs aménagements. Il permet également d’aller plus loin, en découvrant de nouvelles pratiques favorables à la qualité de vie au travail des collaborateurs », témoigne Claudia Mansard, directrice de projet Colliers International France, qui a également pris part à la phase de pilotage.

Autant d’éléments qui invitent plus que jamais à changer le regard des professionnels sur les bâtiments tertiaires, qui se doivent d’« être avant tout un bon outil de travail », comme l’estime Patrick Nossent, président de Certivéa.

F.C
Photo de Une : @CERTIVEA_ (Twitter)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Bâtiment connecté, où en est-on ?

Bâtiment connecté, où en est-on ?

A l’occasion du Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI) 2017, la Charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires et humains » a été lancée. L’initiative, qui compte aujourd’hui 127 signataires, a défini un cadre de référence qui s’est concrétisé par la publication de référentiels techniques mais également par la mise en place de deux labels dédiés « Ready to Services » et « NF Habitat HQE » mention « bâtiment connecté ». Un an après le lancement de la démarche, où en est-on ?
Certivéa lance un nouveau label pour favoriser l'accessibilité à tout type de bâtiment

Certivéa lance un nouveau label pour favoriser l'accessibilité à tout type de bâtiment

Souhaitant améliorer « le confort d'usage » des bâtiments, Certivéa a récemment lancé le label Accessibilité. Co-élaboré avec Handigo, agence d'architecture, ce dispositif vise à favoriser l'autonomie des personnes en situation de handicap, en veillant tout particulièrement à ce que tout type de bâtiment soit en mesure de les accueillir. Les détails de cette initiative.
Une nouvelle certification en faveur du développement durable du bâtiment

Une nouvelle certification en faveur du développement durable du bâtiment

Certivéa, organisme certifiant la qualité des bâtiments tertiaires, a récemment tenu à étoffer ses propositions de labels et en a donc lancé un nouveau : HQE Bâtiment durable. Au-delà de la performance d’un bâtiment, ce sont aussi la qualité de vie, la performance économique et le management qui sont ainsi intégrés à ce nouveau dispositif. Tous les détails.
« Ready to Grids » : du Smart Building à la Smart City

« Ready to Grids » : du Smart Building à la Smart City

A l’occasion du SIMI organisé du 5 au 7 décembre 2018, la Smart Building Alliance et Certivéa, ont annoncé le déploiement de R2G (Ready to Grids), 1ère déclinaison du label R2S (Ready to Services) pour le volet énergétique des bâtiments. La démarche va venir valoriser les bâtiments flexibles, c’est-à-dire des bâtiments connectés et communicants capables d’échanger des informations avec les réseaux extérieurs. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Patrick Nossent, président de Certivéa.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter