Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique Vie des sociétés | 19.02.18

Partager sur :
Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique
Alors que le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe lançaient, le 12 janvier dernier, une concertation autour de la création d’une marque commune de la rénovation énergétique, Coénove propose ce jour des pistes pour convaincre le consommateur de se lancer dans des travaux. L’association estime en effet qu’il est indispensable de sortir « du tropisme » strictement énergétique. Comment communiquer efficacement sur les avantages de la rénovation ? Eléments de réponse.
Le plan de rénovation énergétique des bâtiments présenté en novembre dernier par le gouvernement vise la rénovation de l’ensemble du parc au niveau BBC d’ici 2050. Pour y parvenir, 13 actions autour de 4 axes ont été proposées. Parmi les propositions formulées, la création d’une « marque » de la rénovation énergétique.

Le plan souligne en effet l’importance de clarifier les discours : « La multiplicité des objectifs et les différents motifs mis en avant pour justifier cette politique de rénovation ont pu brouiller le message à destination des Français », indique un communiqué.

Il est ainsi essentiel de rappeler les effets positifs des économies d’énergie sur la qualité de vie des Français : confort thermique, baisse de la facture et donc augmentation du pouvoir d’achat, isolation acoustique, etc.

« La transition énergétique doit être rendue désirable pour tous, ce qui ne sera possible que si chacun se l’approprie et qu’elle lui soit accessible. Plus que d’une conscience écologique, les ménages ont besoin de confiance autour d’une démarche abordable, qui leur ressemble et qui rassemble ».

Une vision partagée par le secteur

L’action envisagée par le gouvernement semble avoir convaincu bon nombre de professionnels du secteur. Le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe ont d’ailleurs lancé en ce sens un appel à contributions en janvier dernier. L’objectif, faire évoluer la communication et le marketing autour de la rénovation énergétique.

L’initiative a été totalement soutenue par Coénove qui présente ce jour ses pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation et donc encourager les Français à engager des travaux.

L’association précise qu’ « il n’y aura pas de massification de la rénovation énergétique s’il ne correspond pas à un besoin ressenti par le consommateur. Il est ainsi essentiel d’identifier la nature de ce besoin (…) » et pour cela de « sortir du tropisme strictement énergétique. »

« Sauf dans de rares exceptions, la baisse de la consommation d’énergie, du poids de la facture seront des bénéfices collatéraux, pas des déclencheurs. N’oublions pas que dans, rénovation énergétique, il y a rénovation, avec tout ce que cela implique comme amélioration du cadre de vie quotidien, du bien-être en luttant contre les effets parois froides, qualité de l’air intérieur, décoration, équipements modernes et connectés... », rappelle Bernard Aulagne, Président de Coénove.

Trois piliers pour une meilleure communication

La confiance est « un élément fondamental ». Pour que la « marque ombrelle qui se dessine soit connue et reconnue comme apportant des solutions concrètes, adaptées et probantes, elle doit aller plus loin d’un simple coup de com’ et s’appuyer sur une démarche structurée de qualité, valorisant la complémentarité public/privé ».

En termes de communication, Coénove suggère que la démarche s’appuie sur trois piliers :

- Interpeller pour attirer l’attention et donner l’envie ;
- Expliquer le rôle et l’offre des acteurs ;
- Rassurer sur les économies réalisées et la qualité des acteurs pour redonner de la confiance.

La démarche semble complémentaire avec la réflexion que mène le Club de l'Amélioration de l'Habitat, et qu'il a développée très récemment lors de ses 1ères Assises et dans son Livre Blanc, le "Confort de Vie pour Tous". 

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019

La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019

Depuis 2011, les Défis Bâtiment Santé s’attachent à faire progresser le sujet de la santé dans le bâtiment. Cette année, l’événement soulignera les bénéfices d’une approche globale de la rénovation énergétique. Santé, bien-être, environnement, énergie sont autant de thèmes qui seront abordés. Deux temps forts marqueront l’édition 2019 : les Trophées Bâtiment Santé et le Colloque qui sera organisé le 4 juillet prochain au CAP SMA à Paris.
Un comité de pilotage pour une France sobre en carbone

Un comité de pilotage pour une France sobre en carbone

Les ministres de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires ont installé, vendredi 16 mars, le comité de pilotage du plan de rénovation énergétique des bâtiments. Animé par Marjolaine Meynier-Millefert et Alain Maugard, il aura pour mission de co-construire une France sobre en carbone. Une première réunion a d’ores et déjà permis aux acteurs engagés de dresser le bilan des quatre mois de concertation. Le plan sera présenté très prochainement lors d’un déplacement ministériel.
Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Nexity et le Plan Bâtiment Durable ont annoncé avoir signé un « Green Deal ». L’objectif, accélérer la rénovation énergétique des copropriétés. A travers ce contrat, la société immobilière s’engage notamment à mettre en place un guide à destination de ses clients pour les aider à identifier les travaux efficaces. Des formations seront également imparties à l’ensemble des gestionnaires de copropriété du Groupe.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter