Covid-19 : quelles conséquences économiques pour le BTP ? Vie des sociétés | 30.03.20

Partager sur :
Covid-19 : quelles conséquences économiques pour le BTP ? Batiweb
Dans leurs récentes allocutions concernant la crise du Covid-19, les présidents des fédérations et les chefs d’entreprise du BTP prévoyaient un avenir peu radieux pour la suite de leur activité. Dans un point de conjoncture, l’Insee confirme que les deux premières semaines de confinement ont déjà créé un impact économique important sur l’activité de tous les secteurs, et particulièrement celui du BTP.

La tête penchée sur des données statistiques, les acteurs du BTP s’interrogent. La plupart ont déjà perçu les premiers effets du confinement sur leurs chiffre d’affaires, et le premier bilan de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), publié ce jeudi 26 mars, n’est pas plus rassurant.

 

L’Insee a utilisé les statistiques fournies par de nombreux organismes (Banque de France, le Groupement Cartes Bancaires CB, France Industrie, le Medef…) pour publier un bilan plausible de l'impact économique de la crise liée au coronavirus. Cette prévision économique a fait l’objet de nombreuses réflexions. Jean-Luc Tavernier, directeur général de l’Insee, affirme en effet avoir hésité à publier ce point de conjoncture « qui peut paraitre dérisoire (…) quand la préoccupation première est d’éviter une catastrophe sanitaire »

 

Une perte d’activité de 89 % pour le BTP ?

 

Dans ce bilan, l’Insee tient à insister sur le fait que les avis et données statistiques leur ont été envoyés en début du mois, soit avant le début du confinement. Les chiffres publiés sont donc à prendre avec des pincettes compte-tenu de ce point. L’institut, avant d’entrer dans le détail des activités, donne un chiffre global. Le climat des affaires perd 10 points, et descend à 95, en 2008, lors de la crise des subprimes, il perdait 9 points, soit un point de moins qu’aujourd’hui. Conjointement, l’indicateur de l’emploi connaît lui aussi une forte diminution de 9 points à 96.

 

Dans le détail cette fois-ci, le commerce de gros perd 5 points et l’industrie 3 points d’activité. Comparée aux secteurs des services (-14 points) et du commerce de détail (-13 points), l’activité du BTP et de l’industrie semble miraculée, quasiment stable. Pour l’Insee « cela confirme que ces indicateurs sont à lire avec prudence ce mois-ci (…), ils reflètent sans doute l’opinion des chefs d’entreprise début mars plutôt que fin mars ». La perte d’activité du secteur de la construction en comparaison à une période d’activité « normale » est de 89 %, une chute drastique et inquiétante qui pourrait se prolonger et diminuer plus encore avec la prolongation du confinement. Egalement, « du fait de la suspension des travaux de rénovation, la consommation des ménages dans la branche de la construction baisserait de 90 %, contribuant à une baisse de 1 point de la consommation totale des ménages ».

 

Dans les semaines à venir, l’Insee publiera d’autres points de conjoncture qui refléteront la perte d’activité des secteurs en période de confinement. Si le confinement dure un mois entier, le PIB trimestriel pourrait chuter de 12 points, et de 24 s’il durait deux mois, soit une perte de 6 points sur l’évolution du PIB annuel. 

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Légère inflexion du climat des affaires pour l’industrie du bâtiment Batiweb

Légère inflexion du climat des affaires pour l’industrie du bâtiment

Début d’année mitigé pour le marché du bâtiment ! D’après l’Insee, le climat des affaires en France, tous secteur confondus, a affiché un léger recul en février, parvenant malgré tout à se maintenir à un niveau élevé. Le BTP ne fait malheureusement pas exception, avec un indicateur synthétique en baisse pour le deuxième mois consécutif.
Une plateforme de l’OPPBTP encourage l’entraide entre professionnels du BTP Batiweb

Une plateforme de l’OPPBTP encourage l’entraide entre professionnels du BTP

L’OPPBTP lance une plateforme Internet mettant en relation les professionnels du BTP. Avec un objectif d’entraide pendant le coronavirus, ces professionnels peuvent échanger et partager leurs idées, notamment leurs ré-organisations, et leurs expériences terrain en vue de la reprise, à condition de créer un compte en ligne, leur permettant de consulter et contribuer au contenu de la plateforme.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter