Devenir plus enchanteurs, le nouveau défi des WC ? (sondage)

Vie des sociétés | 18.11.21
Partager sur :
Devenir plus enchanteurs, le nouveau défi des WC ? (sondage) - Batiweb
71 % des Français voient les toilettes comme un lieu ayant peu évolué à travers le temps, d’après un sondage réalisé par Opinion Way pour le fabricant de solutions sanitaires Geberit. De quoi inciter ce dernier, comme l'ensemble des acteurs du secteur, à innover sur les nouveaux usages de l’endroit, évoqués dans l’étude.

Après la salle de bains, Geberit se penche sur les toilettes ! Quelques jours avant la journée mondiale des toilettes ce vendredi 19 novembre, le fabricant d'installations sanitaires publie un sondage réalisé par Opinion Way courant octobre dernier. Au total 1 022 Français, ont livré leurs impressions sur leurs toilettes.

 « Les Français ont le sentiment que les toilettes sont un lieu quasi inchangé depuis disons l’antiquité et qu’il y a peu d’évolution/révolution à en attendre. D’où la fonction « oubliette » liée aux désagréments de l’endroit. Le contenu principal de cet espace qui se veut invisible est sur tout ce qui transite dans les tuyaux d’évacuation, entre les murs ou sous les planchers », expose le sociologue Ronan Chastellier.

Pour preuve, 71 % des sondés voient les toilettes comme un lieu n’ayant peu évolué à travers le temps. 62 % considèrent le lieu tabou, tandis que 75 % pensent que les désagréments associés existeront toujours. Dans le détail, les nuisances persistantes selon les interrogés seraient liées à l’hygiène et au rinçage (48 %), à l’odeur (38 %), et aux bruits (10 %).

Les toilettes, un endroit « désavoué »


Le sondage de Geberit/Opinion Way va même jusqu’à creuser la charge symbolique des toilettes. L’endroit est ainsi décrit comme lieu « d’émanation », de « manipulation » pour faire disparaître dans la « dimension abyssale » « l’innommable », « l’horrifiant sublime ». 

Des termes bien grandiloquents pour décrire un lieu si commun voire « désavoué ». Toutefois l’étude précise : « Il est difficile de l’accepter dans la société hédoniste de l’odeur. Il y a une angoisse de la bonne distance ou de voisinage avec ce lieu. D’où une recherche absolue d’étanchéité, de coupure au monde, d’effet caverne ou d’abri vis-à- vis du monde extérieur qui aura presque favorisé le resourcement voire l’inspiration dans cet endroit « rejeté par les hommes et ignoré des dieux» ».

Les évolutions envisagées par les Français sont notamment technologiques (51 %), puis esthétiques visant à rendre l’endroit moins neutre (20 %). Le confort du siège est aussi évoqué (14 %), avant l’arrivée du wifi et de la connexion internet (12 %). 

A savoir que 60 % des Français communiquent aux toilettes, dont 75 % représentés par les 18-35 ans. 30 % envoient des SMS et 11 % téléphonent. Toujours un lieu de lecture pour 46 % du panel, les toilettes assistent à de nouveaux comportements comme consulter les réseaux sociaux (33 %) et jouer aux jeux vidéo (20 %). Respectivement, ces deux activités sont exercées à 50 % par des 18-35 ans et à 36 % par des 18-24 ans.

Des nouvelles pratiques incitant sans aucun doute les industriels à faire évoluer les nouvelles technologies sanitaires. C’est le cas notamment de Geberit et son WC lavant Geberit AquaClean, doté de capteurs de présence. Son système d’automatisation permet de remplir plusieurs fonctions : ouverture du couvercle, chauffage de la lunette, aspiration et purification de l’air par la lunette mais aussi nettoyage à l’eau et séchage, option programmable par smartphone ou télécommande.

Virginie Kroun
Photo de Une : WC Geberit AquaClean Maïra avec douchette dame

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

Des WC lavant décrochent un rôle au cinéma ! - Batiweb

Des WC lavant décrochent un rôle au cinéma !

En donnant la possibilité au WC lavant 8000plus d’être mis en scène dans le film « Les meilleurs amis du monde » (en salle le 9 juin), Geberit AquaClean a relevé le défi de faire de son produit un acteur à part entière d’un film.
WC lavant : l’innovation pour plus de confort et d’hygiène - Batiweb

WC lavant : l’innovation pour plus de confort et d’hygiène

Les WC lavants, souvent appelés WC japonais, ne viennent pas du pays du soleil levant comme on pourrait le penser. Ils ont été inventés en Suisse par Hans Maurer en 1957. Une fois le brevet de Maurer expiré à la fin des années 70, le Japon a commencé à les commercialiser suivi de près par l’Europe. Geberit a aussitôt compris les bienfaits du WC lavant et en 1978 a lancé sur le marché suisse son premier WC avec douchette intégrée : le Geberella.