Pour 2022, le groupe Aldes mise sur la qualité de l'air intérieur

Vie des sociétés | 17.11.21
Partager sur :
Pour 2022, le groupe Aldes mise sur la qualité de l'air intérieur - Batiweb
Le groupe Aldes, spécialisé dans le génie climatique, tenait une conférence de presse mardi 16 novembre pour revenir sur le marché et ses nouvelles innovations en matière de qualité de l'air intérieur. Le groupe, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 285 millions d'euros en 2020, note que le marché a été très dynamique en 2021, et prévoit « une croissance à deux chiffres ».

Lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée ce mardi 16 novembre, Marc Brevière, directeur stratégie et expérience client d'Aldes, est revenu sur la croissance du marché de la ventilation en 2021, boosté par la crise sanitaire liée au Covid-19.

 

« Le marché du double flux est particulièrement en croissance. Cette dernière s'est accélérée sur la deuxième partie de l'année 2021, pour atteindre +30 % sur les 12 derniers mois glissants », précise-t-il.

 

Dans le cadre de l'épidémie de Covid-19, Marc Brevière souligne que des études scientifiques ont prouvé qu'un espace bien ventilé peut réduire par 10 le risque de propagation du virus. Or, rappelle-t-il, plus de 70 % des écoles françaises ne sont pas équipées de ventilation, et l'aération par les fenêtres risque de devenir plus compliquée à l'aube de la période hivernale.

 

Outre le contexte de la crise sanitaire, le marché de la ventilation a particulièrement été boosté par l'appétence des Français pour la rénovation énergétique, et le succès de MaPrimeRénov'. Marc Brevière rappelle en effet que la rénovation est indissociable d'une rénovation globale.

 

Accompagner les prescripteurs et installateurs

 

Lors de cette conférence, Stéphane Séguro, directeur développement Europe, a également détaillé la nouvelle organisation commerciale du groupe, avec la création de deux divisions : Affaires et Distribution.

 

La première division s'adresse aux acteurs de la prescription, notamment pour les accompagner vers les nouvelles exigences de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020). La division « Distribution » vise quant à elle a accompagner les négoces et leurs clients installateurs, notamment à travers un programme de formations spécifiques à la RE2020, et sur la qualité de l'air intérieur (QAI).

 

Côté digitalisation, Stéphane Séguro annonce également la refonte du site internet durant le 1er trimestre 2022, la création d'un espace personnalisé « MyAldes », et d'un site marchand en BtoB, avec 700 références mises en ligne. Ce site devant permettre de visualiser les stocks dans les magasins en temps réel, puis à terme proposer un service de « click and collect ».

 

Enfin, Cécile Folachier, directrice marketing, a présenté les trois dernières innovations d'Aldes en matière de QAI : le purificateur d'air Alana, permettant de filtrer l'air pour éliminer les virus, bactéries et polluants, grâce à une technologie d'ionisation et d'électrofiltration. Ses atouts : une utiisation qui se révèle très peu coûteuse, à raison de 5 € par an, et sans filtre à changer. Ce dernier, aussi bien destiné au logement qu'au tertiaire, sera disponible au 2ème trimestre 2022.

 

Autres nouveautés : l'entrée d'air filtrante EHT, qui permet de faire barrage aux pollens et particules fines, et ALC, qui prévient la propagation des virus par des centrales de traitement d'air à échangeur rotatif. Ces deux nouveautés seront quant à elles disponibles dès décembre 2021.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Alana - Aldes

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

Covid-19 et ventilation : Kingspan rappelle les principaux indicateurs à mesurer - Batiweb

Covid-19 et ventilation : Kingspan rappelle les principaux indicateurs à mesurer

La pandémie liée au Covid-19 a remis en lumière un élément important : la ventilation des bâtiments pour améliorer la qualité de l'air intérieur (QAI). Les spécialistes s'accordent à dire que son contrôle est primordial pour limiter la propagation des virus et bactéries en intérieur. Dans le cadre du déconfinement, Serge Chalmandrier, responsable ingénierie solutions de ventilation au sein de Kingspan Light + Air, revient sur les principaux indicateurs à mesurer.
La RE2020 devrait finalement entrer en vigueur pour l’été 2021 - Batiweb

La RE2020 devrait finalement entrer en vigueur pour l’été 2021

Avec la crise liée au Covid-19, les ministères de la Cohésion des Territoires et de la Transition écologique ont annoncé ce jeudi 7 mai le décalage du calendrier concernant l’adoption de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020). Étant donné l’impact de la crise sur la phase de concertations, l’entrée en vigueur de la RE2020, initialement prévue en janvier prochain, est finalement repoussée à l’été 2021.
Pour le grand public, la qualité de l’air est encore une notion « un peu abstraite » - Batiweb

Pour le grand public, la qualité de l’air est encore une notion « un peu abstraite »

Les chiffres sont alarmants : on estime à 20 000 le nombre de décès directement liés à la qualité de l’air intérieur. Ainsi, alors que les spécialistes s’accordent à dire que l’air intérieur d’un logement peut être 8 à 9 fois plus pollué que l’air extérieur, la question de la qualité de l’air intérieur se présente comme un enjeu de santé publique. Quelles pistes d’amélioration doivent être envisagées ? Dans une étude, le Synasav formule ses propositions.