Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs Vie des sociétés | 17.05.17

Partager sur :
Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs
Décidément, tout va pour le mieux sur le marché de la promotion immobilière ! La FPI, fédération professionnelle représentant les acteurs du marché, vient en effet de constater que les ventes de logements neufs sont en hausse depuis déjà 10 trimestres consécutifs. Pour couronner le tout, l’organisme fait état d’un début d’année 2017 assez dynamique, avec 35 050 logements réservés entre janvier et mars. Un bilan qui cache néanmoins d'autres réalités moins plaisantes.
Que de bonnes nouvelles pour les promoteurs immobiliers ! Alors que les ventes de maisons individuelles ont encore progressé au premier trimestre 2017, c’est aujourd’hui au tour de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) de faire le point sur le marché des logements neufs.

Et le résultat est positif ! En effet, la tendance est toujours à la hausse entre janvier et mars 2017, avec une progression annuelle de 13,8%, soit 35 059 logements réservés. Cela fait ainsi 10 trimestres que la croissance se poursuit.

« Les acquéreurs, qui bénéficient toujours de conditions particulièrement favorables avec des taux de crédit qui demeurent très bas, n’hésitent pas à concrétiser leurs projets », indique la FPI, non sans émettre quelques réserves quant aux mois à venir.

Vers une inversion de la tendance ?

Car même si le marché se porte bien, la Fédération n’a pas pu s’empêcher de constater un certain ralentissement de l’activité. « Le rythme des mises en vente décélère », note l’organisme.

28 541 logements ont été proposés à la vente entre janvier et mars 2017, soit une hausse annuelle de 6,4%. Dans le même temps, le délai d’écoulement des biens a été réduit à 9 mois, « voire moins dans certaines métropoles » d’après la FPI, qui préconise un délai d’un an.

La demande s’étant intensifiée, les prix sont également en augmentation constante. L’organisme relève ainsi « une accélération des prix […] homogène sur le territoire avec une hausse du prix moyen de 5,1% à 4 177 euros le m2, au premier trimestre sur un an ».

Des chiffres qui confirment la tendance déjà observée par le Baromètre ForumConstruire – QuelConstructeur.com, qui indiquait en octobre dernier que « le budget [pour faire construire une maison, ndlr] s’élève aujourd’hui à 97 280 euros en moyenne, versus 83 900 euros en 2011 ».

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia/Légende : tours de logements neufs dans le quartier de La Confluence, à Lyon (69).
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Crédits immobiliers : activité toujours soutenue malgré une hausse des taux

Crédits immobiliers : activité toujours soutenue malgré une hausse des taux

Alors que 2016 avait été marquée par une baisse quasi continue des taux d’intérêt des crédits immobiliers, l’Observatoire Crédit Logement/CSA note une inversion de la tendance en ce début d’année. En effet, après une augmentation successive de la moyenne des taux en décembre 2016 et en janvier 2017, ils remontent encore en février pour s’établir à 1,49%. Le détail des chiffres.
Bilan trimestriel mitigé pour les ventes de logements neufs

Bilan trimestriel mitigé pour les ventes de logements neufs

Il était temps que 2018 se termine pour les commercialisations de logements neufs ! Le gouvernement a en effet dévoilé le 14 février les chiffres relatifs au marché pour le quatrième trimestre, et le bilan est particulièrement mitigé : sur un an, tous les indicateurs globaux sont négatifs. Néanmoins, les ventes de biens ont progressé par rapport aux trois mois précédents.
La montée des taux des crédits immobiliers continue

La montée des taux des crédits immobiliers continue

Après une année 2016 durant laquelle les taux d’intérêts des crédits immobiliers avaient continuellement baissé, ces derniers ont commencé à remonter en début d’année 2017. Une remontée qui ne semble pas prête de s’arrêter, puisqu’ils ont continués de remonter durant le mois d’avril (1,55%), à un rythme toutefois très lent, et surtout, à un niveau encore exceptionnellement bas.
Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Les inquiétudes de la Fédération des promoteurs immobiliers sont – hélas – bien fondées ! Alors que l’organisme craignait le mois dernier les conséquences des « décisions gouvernementales » sur les ventes de logements neufs, le ministère de la Cohésion des territoires a justement dévoilé ce 21 novembre les chiffres relatifs au troisième trimestre. Si les indicateurs sont globalement en baisse, la tendance annuelle se maintient à un niveau de croissance élevé.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter