La hausse des ventes continue pour les logements neufs ! Vie des sociétés | 18.11.16

Partager sur :
La hausse des ventes continue pour les logements neufs !
Pour le huitième trimestre consécutif, les promoteurs immobiliers ont de quoi garder le sourire ! En effet, les ventes de logements neufs poursuivent leur hausse entre juillet et septembre 2016, symbole d’un dynamisme qui ne cesse de se confirmer. Pour preuve, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) fait état d’une progression des transactions de 25,1% sur l’année, portant à 31 824 le nombre de logements réservés. Des résultats rendus possibles grâce aux taux particulièrement bas et aux aides de l’État.
Encore une bonne nouvelle pour les promoteurs immobiliers ! Selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), les ventes de biens neufs sont en augmentation pour le huitième trimestre consécutif. Elles réalisent ainsi une progression de 25,2% sur l’année (31 824 réservations). À lui seul, le premier semestre enregistrait déjà une progression de 22,7%.

Dans le détail, « tous les segments du marché contribuent à cette dynamique » selon la FPI : les ventes au détail progressent ainsi de 27,6%, les ventes en bloc de 13,8% et celles en résidences services de 25%.

Un climat propice à l’achat

Il faut dire que cette nouvelle évolution de l’activité commerciale ne doit rien au hasard ! En effet, les taux de crédit immobilier étant particulièrement bas, le contexte se veut très favorable pour accéder à la propriété sur du neuf.

Autre boost notable : « l’annonce du maintien du PTZ et des aides à l’investissement locatif pour 2017 dès le mois d’avril, a donné au marché une visibilité suffisante pour éviter tout effet de « stop and go » à court terme », explique la FPI, qui mise sur une tendance à la hausse jusqu’à 2017.

Seule ombre au tableau : l’organisme note malgré tout que certaines agglomérations ne disposent pas de logements neufs suffisamment nombreux pour répondre à la totalité de la demande des acquéreurs. Un problème que la FPI impute au rythme des lancements de nouveaux projets, jugé trop lent.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Décidément, tout va pour le mieux sur le marché de la promotion immobilière ! La FPI, fédération professionnelle représentant les acteurs du marché, vient en effet de constater que les ventes de logements neufs sont en hausse depuis déjà 10 trimestres consécutifs. Pour couronner le tout, l’organisme fait état d’un début d’année 2017 assez dynamique, avec 35 050 logements réservés entre janvier et mars. Un bilan qui cache néanmoins d'autres réalités moins plaisantes.
Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Les inquiétudes de la Fédération des promoteurs immobiliers sont – hélas – bien fondées ! Alors que l’organisme craignait le mois dernier les conséquences des « décisions gouvernementales » sur les ventes de logements neufs, le ministère de la Cohésion des territoires a justement dévoilé ce 21 novembre les chiffres relatifs au troisième trimestre. Si les indicateurs sont globalement en baisse, la tendance annuelle se maintient à un niveau de croissance élevé.
Les ventes de logements neufs en baisse, la FPI redoute les « décisions gouvernementales à venir »

Les ventes de logements neufs en baisse, la FPI redoute les « décisions gouvernementales à venir »

C'est une mauvaise passe pour les promoteurs immobiliers ! D'après la Fédération représentant la profession, les réservations de logements ont baissé de 1,1% au deuxième trimestre 2017 par rapport à la même période un an plus tôt. Si le syndicat accuse le coup, il rappelle également que « le flou sur l'avenir des mécanismes de soutien » public relatifs au marché de l'immobilier a largement pesé dans la balance. Retour sur les principaux indicateurs.
Taux d’intérêts au plus bas, l’immobilier ancien décolle !

Taux d’intérêts au plus bas, l’immobilier ancien décolle !

Cela n’était pas arrivé depuis février 2012. Après une période particulièrement incertaine durant laquelle le volume des ventes d’immobilier ancien n’a cessé de faire le yo-yo, l’organisme Notaires de France estime à 839 000 le nombre de transactions réalisées en un an, soit une hausse de 15%. Un bilan positif qui doit beaucoup aux taux d’intérêt historiquement bas enregistrés par le secteur. Le point sur la conjoncture immobilière actuelle.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter