Économie circulaire : AGYRE et le CCCA-BTP partenaires Vie des sociétés | 15.04.21

Partager sur :
AGYRE et le CCCA-BTP annoncent s’associer pour accélérer la transition vers une économie circulaire par la formation. Ensemble, ils vont développer une nouvelle offre pour accompagner les apprenants. Au programme, des espaces d’expérimentations, des séminaires et des conférences. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la démarche d’open innovation initiée par le CCCA-BTP avec l’incubateur WinLab’.

L’initiative lancée par AGYRE et la CCCA-BTP vise à former l’ensemble des acteurs du BTP aux différentes pratiques liées à l’économie circulaire. En effet, tout la chaine est appelée à envisager l’acte de construire différemment, et à répondre à des enjeux émergents : gestion des flux de chantiers, stockage lors de la valorisation in situ des matériaux ou encore déconstruction, le tout en s’appuyant sur des outils digitaux collaboratifs (BIM, RIM, plateforme numérique de réemploi, etc.).

A travers ce partenariat, ils s’adressent principalement aux jeunes générations qui constituent « les futures forces vives de la construction ». Des jeunes qui s’intéressent de plus en plus aux problématiques environnementales. « Il est primordial d’éveiller leur appétence pour les métiers du BTP, en profitant de cet engouement, pour valoriser un secteur en première ligne des grandes mutations écologique et numérique qui façonne le monde de demain », indique un communiqué.

Des formations nouvelles pour accompagner les nouveaux métiers

L’économie circulaire va conduire à faire naître de nouvelles compétences qui devront « cohabiter » avec les pratiques plus traditionnelles. De nouveaux métiers sont également appelés à se développer. On ne parlera plus de démolisseur mais de « déconstructeur » par exemple. L’Organisation internationale du travail estime qu’à l’horizon 2030, dans le cadre d’un scénario global d’économie circulaire, 4 millions d’emplois du secteur de la construction vont être « complètement réaffectés » vers des métiers nouveaux.

Bien sûr, cela implique de faire évoluer les formations, et c’est là, l’objectif du partenariat entre AGYRE et le CCCA-BTP. « Il s’agit de créer des interactions productives entre les compétences et les métiers, qui évoluent et se transforment, dans une démarche holistique pour éviter toute incohérence entre les formations dispensées et les besoins des entreprises et des jeunes ».

Cette évolution doit aussi bien concerner la formation initiale que la formation continue. Un socle commun de savoirs et de savoir-faire doit être intégré dans les différents parcours, avec le développement de nouvelles compétences, et plus de collaboration entre les différents corps de métiers.

Le WinLab’ pour soutenir l’innovation

C’est dans le cadre du WinLab’ que les partenaires ont déployé une offre nouvelle. L’idée est de proposer un accompagnement pour permettre la montée en compétences sur l’économie circulaire. Une formation qui inclut une dimension socio-économique et juridique, ou encore un programme de sensibilisation aux mutations du secteur.

L’offre s’appuiera notamment sur des opérations exemplaires et des projets pilotes d’économie circulaire tel qu’Olympi à Chartres, qui bénéficie de l’accompagnement d’AGYRE. Des espaces de formation et d’expérimentation seront proposés ainsi que des séminaires et des conférences pour accompagner les professionnels du secteur de la construction et accroître l’employabilité des apprenants, précise les partenaires.

Première action commune ? Une série de webconférences WinLab’ Innovation Live. La première édition s’est tenue le 26 mars sur le thème : « Économie circulaire et BTP, rien à voir, tout à faire ? » (Replay disponible ici). Chacun des rendez-vous se découpe en cinq temps forts : la présentation du jour avec le « Pitch time », l’échange avec « Y’a Débat », « les questions qui fâchent », l’ « Open Questions » et le temps de conclusion avec le « Money Time WinLab ».

A partir de l’automne 2021, d’autres actions partenariales seront programmées pour poursuivre en présentiel les cycles de formation, si bien sûr, la situation sanitaire le permet.

Les prochaines webconférences se dérouleront ainsi :

  • WIL #2 : 5 mai : Éco-conception et évolution des compétences
  • WIL #3 : 8 juin : Approvisionnement durable et territoires
  • WIL #4 : 30 juin : Réhabilitation et rénovation énergétique
  • WIL #5 : 27 septembre : Réemploi

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP - Batiweb

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

Ce 15 janvier se tenait la première WinLab’ Conférence organisée par le réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’organisme en a profité pour présenter les résultats d’une vaste étude intitulée "Les jeunes et l’innovation dans le BTP". Menée auprès de plus de 6 000 apprentis du secteur, l’enquête met en évidence leur appétence pour les nouvelles technologies (objets connectés, BIM, etc.), même si les compétences manuelles restent essentielles à l’exercice de leur fonction pour une majorité d’entre eux.
Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP - Batiweb

Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP

Il n'aura fallu que quelques mois à Icade et Egis pour donner une dimension plus concrète à Cycle Up, société que les deux entreprises ont co-créé. Cette nouvelle entité, consacrée au réemploi des matériaux de construction, a en effet annoncé ce 8 mars le lancement de sa plateforme numérique. Présentée comme une place de marché en ligne, elle permettra aux acteurs du bâtiment et de l'immobilier d'accéder plus facilement à des produits issus de la déconstruction et pouvant se voir offrir une seconde vie.
Economie circulaire : Cycle Up et Hesus Store annoncent leur partenariat - Batiweb

Economie circulaire : Cycle Up et Hesus Store annoncent leur partenariat

Hesus Store et Cycle Up ont annoncé, le 16 avril dernier, avoir signé un partenariat visant à accompagner les professionnels du secteur de l’immobilier dans le réemploi des matières de chantier. Outre la mise à disposition d’outils digitaux, les partenaires ambitionnent de guider les entrepreneurs dans la transformation structurelle à laquelle ils doivent faire face pour répondre aux enjeux de recyclage.
Déconstruction sélective : le bâtiment doit être considéré comme une ressource - Batiweb

Déconstruction sélective : le bâtiment doit être considéré comme une ressource

Connu et reconnu pour sa qualité, le salon BIM World s’est déroulé du 2 au 3 avril à Paris Expo-Porte de Versailles. Ateliers, débats, émissions TV… les animations se sont succédé et ont permis de faire le point sur les innovations du secteur ! Une des grandes tendances de cette édition, le numérique au service de la déconstruction sélective, une thématique abordée à l’occasion d’une conférence. Retrouvez ici notre compte-rendu.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter