Fermer

Élections législatives : la FFB fait 85 propositions

Alors que les élections législatives vont suivre l’élection présidentielle, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) en profite pour dresser une liste de 85 propositions à mettre en œuvre. Aides aux ménages et aux entreprises du bâtiment, simplification des procédures d’urbanisme, réforme des retraites et départ anticipé… Panorama des principales propositions.
Publié le 27 avril 2022

Partager : 

Élections législatives : la FFB fait 85 propositions - Batiweb

Après l’élection présidentielle viendront les élections législatives, prévues les 12 et 19 juin. Très attendues par les différents partis politiques, elles le sont également par les fédérations, qui espèrent la mise en place de mesures concrètes par l’Assemblée nationale pour les 5 prochaines années.

C’est notamment le cas de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), qui, après avoir exprimé ses attentes dans le cadre de l’élection présidentielle, a publié mardi 85 propositions en vue des élections législatives.

 

16 priorités identifiées

 

Pour identifier les mesures prioritaires, la FFB a notamment mené une enquête auprès de ses 50 000 entreprises adhérentes. Les 85 propositions identifiées ont ensuite été réparties en 11 grandes thématiques et 16 priorités, parmi lesquelles : soutenir l’accession à la propriété, concilier Zéro Artificialisation Nette (ZAN) et développement des territoires, généraliser la dématérialisation de l’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme même pour les communes de moins de 3 500 habitants, compenser les surcoûts liés à la RE2020, ou encore alléger la charge fiscale pour les TPE, alors que 90 % des entreprises du bâtiment comptent moins de 10 salariés.

La rubrique « Construction et urbanisme » se révèle être la plus fournie, demandant notamment d’instaurer le permis déclaratif en lotissement et en zone d’aménagement concerté, de favoriser la densification du bâti existant, d’accélérer le traitement des recours contre les autorisations d’urbanisme, de simplifier le seuil de la déclaration préalable pour les extensions, de moderniser le contrat de maison individuelle (CCMI), ou encore d’autoriser la publicité sur les bâches de chantiers pour financer la rénovation.

Parmi les chantiers du gouvernement à venir : la réforme des retraites, qu’Emmanuel Macron souhaite repousser à 64 ans. La FFB rappelle ainsi la nécessité de prendre en compte la pénibilité et de maintenir le dispositif de départ anticipé : « La réforme du régime des retraites, sans aucun doute l’un des premiers textes de la nouvelle législature, nécessitera une prise en compte des carrières longues, de l’usure physique de certains métiers sur des critères médicaux et l’instauration d’un financement mutualisé de prise en charge de ces départs anticipés ».

 

Retour sur quelques succès

 

Dans son bilan des 5 dernières années, la fédération estime que ses combats ont permis de nombreuses avancées. Elle revient notamment sur le succès de l’apprentissage, avec 80 000 apprentis formés, ou encore de MaPrimeRénov’, avec 800 000 opérations de travaux engagées en deux ans, et souhaite d’ailleurs que le dispositif soit étendu aux résidences secondaires. La FFB rappelle également s’être battue en faveur de la prorogation du Pinel et du PTZ. « La rénovation ne suffira pas à répondre à la crise du logement : le neuf doit être encouragé de la même façon », souligne-t-elle.

Olivier Salleron, président de la FFB, en a par ailleurs profité pour rappeler que « la conjoncture actuelle est porteuse », mais que « la hausse exponentielle du coût des matériaux entrave ce potentiel et fragilise les entreprises », comme évoqué lors de la dernière conjoncture.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock
 

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.