Fabricant et distributeur, Clareo accompagne la montée en puissance de l'éclairage LED Vie des sociétés | 09.02.21

Partager sur :
Fondée en 2012, Clareo s'est rapidement fait un nom sur le marché de l'éclairage LED. Avec une croissance régulière à deux chiffres, la société a su séduire avec des solutions « performantes » et « optimisées ». L'innovation est au coeur de sa stratégie de développement : innover pour se différencier et aussi pour répondre aux besoins des clients grâce notamment à son offre « sur-mesure ». Damien Sipos, l'un des fondateurs de Clareo, nous en dit plus sur l'entreprise.

C’est en 2012 que les ingénieurs Olivier Maschino et Damien Sipos ont lancé Clareo, une société spécialisée dans l’éclairage LED. Pourquoi ce marché ? « C’est un secteur qui nous semblait prometteur » parce qu’il y avait « révolution dans le monde de l’éclairage. Et qui dit révolution, dit nouvelles opportunités ». 

©Clareo - Damien Sipos et Olivier Maschino

Damien Sipos nous explique : « Au début, quand nous avons monté Clareo, les grands fabricants, les majors, n’étaient pas au point, et étaient trop lourds pour fabriquer des solutions d’éclairage rapidement, avec les nouvelles technologies LED ». Alors qu’un délai de 6 mois voire un an était nécessaire aux majors pour le lancement d’un nouveau produit sur le marché, Clareo se voulait opérationnel, « réactif et agile » en deux/trois mois seulement. De quoi permettre à ce nouveau venu, de se différencier très rapidement. 

A ce jour, la société compte un peu plus de 65 personnes, et connaît une croissance à deux chiffres. Si le fondateur de Clareo reste discret sur les résultats de l’entreprise, il nous précise que Les Échos, dans son classement 2020 des 500 entreprises à la plus forte croissance en France, a placé la société à la 43e position. 

Une entreprise au plus proche des besoins de ses clients

Damien Sipos souligne : « Le modèle économique de Clareo est basé sur deux piliers : la réactivité et le prix ». Pour toute demande de devis par exemple, le commercial est tenu de répondre dans un délai de deux à trois heures. Autre élément clé, l’innovation. « Nous avons, au sein de Clareo, un Centre d’innovation. Nous souhaitons que chaque produit ait une innovation importante ou majeure. C’est un état d’esprit, l’innovation est quelque chose d’essentiel pour nous, pour créer de la valeur pour nos clients que ce soit en termes de fonctionnalités, de facilité de pose, de packaging pour la manipulation des produits » ou encore en termes d’économie circulaire. Les emballages étant « des m3 et des m3 de cartons sur les chantiers qui doivent être traités, gérés, recyclés ». 

Clareo a également mis en place les « petit-déjeuner de l’innovation », des instances qui permettent à la société de faire le point avec ses clients. Ensemble, ils discutent des produits de façon « à les intégrer dans les process de développement » et partagent des idées pour améliorer le quotidien des installateurs. 

Le conseil et l’accompagnement se veut également central. Les clients sont des installateurs électriques ou des bureaux d’études, qui souvent, ne sont pas des experts du monde de l’éclairage. « Nous avons un rôle qui est très important parce que l’éclairage, c’est une commodité, c’est une gamme de produit qui évolue très rapidement, parce que les technologies et les normes évoluent rapidement ». La société s’appuie ainsi sur ses équipes et notamment sur ses 16 ingénieurs qui travaillent quotidiennement à l’accompagnement des clients, et à la conception des produits dont ils ont besoin. Ces solutions s’adaptent à la nature du projet et offrent des alternatives en matière de design, de rendement ou encore de performance, le tout à un prix « optimisé ».  Et pour des solutions « sur-mesure », les clients peuvent s'adresser à la cellule « Grands Projets ». Ça peut être changer la couleur d’un produit, comme partir d’une feuille blanche pour concevoir un produit à 100%, dévoile Damien Sipos. 

©Clareo - TubuLED D4 DESIGN

Être au plus proche des clients, c’est aussi leur permettre de se familiariser avec les produits. La cellule Support Technique met à disposition des formations pour tous les clients. Le but ? Les accompagner dans leur montée en compétences pour qu’ils aient un discours « plus pertinent quand eux-mêmes doivent parler à leurs clients ». « C’est gagnant-gagnant puisqu’en retour, ils comprennent les tenants et les aboutissants et peuvent être plus pertinents dans les informations qu’ils nous remontent, et dans la définition des cahiers des charges ». 

Une entreprise qui s’internationalise 

A ce jour, Clareo compte 5 usines, basées en Asie, et « nous avons des activités de développement sur l’Europe de l’Est », précise Damien Sipos. Pour tout ce qui est mécanique, la plupart des produits vient de Chine, quant à l’électronique, drivers et autres, la société s’appuie sur des grandes marques « que l’on achète en France ». 

Quid de l’empreinte carbone de l’activité ? C’est un paramètre qui est pris en compte. Damien Sipos nous révèle que trois personnes vont rejoindre la société courant du mois de mars pour travailler sur ce sujet. La société étant très impliquée dans la RSE, des démarches ont d’ores et déjà été mises en place comme par exemple, privilégier le train pour le transport des marchandises depuis la Chine vers la France. « Ça fait partie de la genèse de l’entreprise et de nos valeurs, de proposer des solutions qui soient bonnes pour la planète », souligne Damien Sipos, rappelant que les produits LED participent déjà pleinement à la réduction des gaz à effet de serre, et diminuent la consommation d’énergie de 2 à 10 fois, selon la typologie du projet. 

Si les chantiers se concentraient surtout en France, et dans les pays limitrophes (Allemagne, Belgique, Suisse), Clareo devrait étendre sa présence puisque la société vient de remporter un appel d’offres « monde » avec Engie. Cette internationalisation est d’ailleurs l’un des projets pour 2021, tout comme la poursuite de l’accompagnement des clients, le renouvellement des gammes et la conception de nouveaux produits, notamment pour développer plus encore le Smart Lighting, le luminaire connecté. « Nous avons embauché des ressources spécialement dédiées pour cette partie-là », un segment pour lequel la société est pionnière. 

L’élargissement des gammes devrait être également poussé par l’évolution des réglementations liées à la performance globale des bâtiments. « Nous sommes une société avec des ingénieurs, et nous aimons développer des produits innovants. Plus il y a de contraintes au niveau des normes, plus nous sommes dans cet état d’esprit de concevoir des produits plus optimisés, plus performants ». 

Fabricant et distributeur ! 

En plus d’être fabricant, Clareo distribue ses solutions, ainsi que des gammes conçues par des marques mondialement reconnues telles que V-TAC. La société est même devenue le distributeur exclusif de la marque Eaglerise en France. 

A ce jour, Clareo expédie entre 6 et 7 tonnes de produits par jour, des livraisons qui se font en 12h sur la France entière et les pays limitrophes (ou quelques jours selon le volume de produits). Cette double casquette permet à l’entreprise de s’adapter aux évolutions du marché, et de proposer plus de 18 000 références-produits. Pour les clients, un des avantages est le fait de pouvoir compter sur un interlocuteur unique pour leurs projets, quelle que soit la nature du chantier, et les objectifs visés.

©Clareo

Pour ce faire, Clareo dispose d’une « énorme » plateforme logistique dans le sud de Paris où des « centaines de milliers de produits sont en stock ». « Nous nous appuyons aussi sur les stocks logistiques des marques que l’on distribue : V-TAC en Bulgarie, et SLV en Allemagne », précise enfin Damien Sipos. 

Propos recueillis par Rose Colombel
Photo de une : ©Clareo

 

 

 

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter