Isabelle Spiegel prend la direction de l’environnement de Vinci Vie des sociétés | 14.10.19

Partager sur :
Isabelle Spiegel rejoint Vinci en tant que directrice de l’environnement. Ses 20 ans d’expérience dans le secteur du développement durable devraient lui permettre de relever les défis qui se présentent à elle. Elle aura notamment pour mission de mettre en œuvre la nouvelle ambition environnementale du Groupe qui a fait du changement climatique, une de ses priorités.

Vinci poursuit « une politique de développement durable exigeante et pragmatique ». Parmi ses objectifs, diminuer l’impact environnemental de ses projets. Pour ce faire, le Groupe innove et propose des solutions pour faire des bâtiments, des éléments plus responsables. Écoconception, économie circulaire, énergies renouvelables… la lutte contre le réchauffement climatique est en marche.

 

Pour accompagner le déploiement de cette stratégie, Xavier Huillard, PDG de Vinci, a nommé Isabelle Spiegel à la Direction de l’Environnement de Vinci. Ingénieur de l’École nationale supérieure des Mines de Douai et de la Technische Universität Berlin, elle compte sur plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de l’environnement et du développement durable, à la fois dans le conseil et dans le management opérationnel.

 

Elle débute sa carrière à la Chambre du commerce et d’industrie de Boulogne-sur-Mer, puis conseille durant près de 15 ans les clients de la société PwC, notamment lors de missions d’audit de conformité réglementaire environnementale, de revues de passifs environnementaux et de due diligences menées dans le cadre de transactions ou encore de stratégies de développement durable.

 

Elle s’expatrie ensuite pendant deux ans en Chine afin de développer l’activité Changement Climatique et Responsabilité Sociale de PwC. A son retour, elle dirige des groupes de travail internationaux conduisant à des publications du World Business Council for Sustainable Development sur les impacts environnementaux dans le domaine de l’immobilier et du bâtiment.

 

Dès 2015, elle intègre la société d’ingénierie Arcadis pour y diriger les activités Environnement en France et piloter des équipes spécialisées en sites et sols pollués et en études réglementaires. Elle y prend également en charge le développement de nouvelles offres de services au sein de la cellule Innovation et Transformation de la région Europe et Moyen-Orient.


R.C
 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Eurovia signe la première route recyclée au monde - Batiweb

Eurovia signe la première route recyclée au monde

La route de demain fera-t-elle la part belle à l’économie circulaire ? Les problématiques environnementales ayant de plus en plus d’importance, Eurovia, filiale du groupe Vinci, a conçu la première route (presque) totalement recyclée au monde. Cette dernière prend ainsi place sur une section de 1 km de l’autoroute A10, en Gironde. Les détails du projet.
Trump et l’accord de Paris, Notre-Dame-des-Landes, transition énergétique de la France : N. Hulot fait le point - Batiweb

Trump et l’accord de Paris, Notre-Dame-des-Landes, transition énergétique de la France : N. Hulot fait le point

Il y a un mois, Donald Trump avait provoqué un véritable tollé en annonçant le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris. Parmi ses opposants, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, avait d’abord vu d’un mauvais œil la présence du Président américain en France. Dans une récente interview pour Ouest-France, Nicolas Hulot s’est finalement ravisé, profitant de l’occasion pour faire le point sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et la transition énergétique.
Limiter le réchauffement climatique à 2°C, un objectif hors d'atteinte ? - Batiweb

Limiter le réchauffement climatique à 2°C, un objectif hors d'atteinte ?

Alors que l'humanité vient tout juste de consommer la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an, une étude publiée par Nature Climate Change révèle aujourd'hui qu'il n'y a que 5% de chances de limiter le réchauffement climatique à 2°C. Pour rappel, cet objectif (qui semble plus que jamais hors d'atteinte) avait été fixé par l'accord de Paris en 2015. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter