Jusqu’à 20% d’hydrogène dans les chaudières BDR Thermea Group Vie des sociétés | 13.12.19

Partager sur :
Jusqu’à 20% d’hydrogène dans les chaudières BDR Thermea Group Batiweb
BDR Thermea Group annonce avoir été autorisé à utiliser jusqu’à 20 % d’hydrogène dans ses chaudières domestiques néerlandaises par l’organisme européen de certification Kiwa. C’est la première entreprise à obtenir ce type de certification. Désormais, les chaudières résidentielles de la marque Remeha pourront utiliser de l’hydrogène en complément du gaz naturel.

C’est une grande première : BDR Thermea est le premier groupe a obtenir une certification l’autorisant à utiliser jusqu’à 20 % d’hydrogène dans ses chaudières domestiques.

 

Déjà en juin dernier, le groupe installait aux Pays-Bas la première chaudière fonctionnant exclusivement à l’hydrogène.

 

Une solution d’avenir

 

L’hydrogène provenant de sources renouvelables suscite l’intérêt et peut devenir une solution d’avenir puisqu’il permet de réduire les émissions de CO2.

 

Avec cette nouvelle certification, qui permet à BDR Thermea Group d’utiliser jusqu’à 20 % d’hydrogène d’origine renouvelable dans ses chaudières domestiques, le groupe participera activement à la transition énergétique.

 

« L’ajout d’hydrogène dans nos chaudières est une étape importante dans la décarbonisation des chauffages domestiques. Produire de l’énergie thermique à partir d’un mélange de gaz naturel et d’hydrogène est un moyen relativement simple de réduire considérablement les émissions de carbone », souligne Peter Snel, directeur technique de BDR Thermea Group.

 

L’ajout d’hydrogène permettrait en effet de réduire « d’environ 8 % » les émissions de carbone, selon le groupe.

 

Grâce à cette certification, les chaudières résidentielles de la marque Remeha, présente aux Pays-Bas, pourront utiliser de l'hydrogène « sans qu’il soit nécessaire de modifier l’équipement existant », précise Peter Snel.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Labo à ciel ouvert, Forbach teste des chaudières à pile à combustible Batiweb

Labo à ciel ouvert, Forbach teste des chaudières à pile à combustible

Ce jeudi a été inauguré à Forbach, en Lorraine, le projet Epilog. Soutenu par l'Ademe dans le cadre de l'appel d'offre Titec et porté par GrDF, il repose sur l’expérimentation en conditions réelles de chaudières à pile à combustible au gaz naturel. Idéale pour l'habitat, cette technologie innovante a vocation à permettre une réduction des factures d’électricité et de chauffage. Le test vient de débuter et s'échelonnera jusqu’en 2016.
La PPE, « chronique d’un rendez-vous manqué avec les territoires », selon Coénove  Batiweb

La PPE, « chronique d’un rendez-vous manqué avec les territoires », selon Coénove

Le projet de Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) n’aura guère convaincu Coénove, bien au contraire ! L’association reproche au texte de laisser sur la touche l’énergie gaz « au mépris même de son avenir renouvelable ». Bien que déçu, son président, Bernard Aulagne, va continuer de « porter haut et fort » les atouts du gaz, « pierre angulaire » pour la transition écologique et solidaire française, notamment dans le bâtiment.
Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée Batiweb

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Le Président Emmanuel Macron a réuni hier après-midi, mercredi 24 octobre, une trentaine de dirigeants d’entreprises, parmi lesquels les dirigeants d’EDF, Engie, Total, Orano, Vinci, Saint-Gobain ou Veolia, mais aussi des organismes de recherche comme le CNRS ou l’INRA, pour une « séance de travail » en prévision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui devrait être annoncée à la mi-novembre.
Une chaudière 100% à hydrogène installée aux Pays-Bas Batiweb

Une chaudière 100% à hydrogène installée aux Pays-Bas

En juin dernier, BDR Thermea Group, société mère de De Dietrich, a installé la première chaudière fonctionnant exclusivement à l’hydrogène dans une résidence située à Rozenburg aux Pays-Bas. L’installation devrait permettre de couvrir tous les besoins des occupants. Produit par énergie éolienne et solaire, l’hydrogène est fourni via un pipeline de gaz naturel existant.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter