Fermer

L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs

Déjà opposée à la conférence de consensus sur le logement, la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) a vite déchanté suite au bilan de cette initiative. Dans un communiqué daté du 7 mars, l’organisme a fait part de ses désillusions sur le contenu de l’avant-projet de loi, allant même jusqu’à lancer une pétition en ligne afin de sensibiliser le grand public. Les détails.
Publié le 08 mars 2018

Partager : 

L’avant-projet de loi logement inquiète la Fédération française des constructeurs - Batiweb
Après plusieurs mois de concertation, la conférence de consensus sur le logement est enfin arrivée à son terme en février dernier, avec plusieurs pistes d’amélioration identifiées. Ce procédé inédit n’avait toutefois pas fait l’unanimité, la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) n’ayant pas hésité à faire part de sa « déception sur la forme et sur le fond ».

Ce 7 mars, l’organisme est allé encore plus loin, redoutant que le contenu de l’avant-projet de loi logement ELAN ne fasse l’impasse sur la maison individuelle. « Les constats sont partagés mais pas les mesures », a déclaré Gérard Lebesgue, président de la FFC. « La maison individuelle est la grande oubliée de la politique du logement du gouvernement ».

Un appel à la mobilisation

L’incompréhension est d’autant plus grande que « la maison individuelle est la forme d’habitat préféré des Français », comme le rappelle la Fédération. « Le choix du gouvernement a été de favoriser les territoires les plus denses ainsi qu’une seule forme d’habitat, en l’occurrence le logement collectif ! », fustige l’organisme.

La FFC a d’ailleurs décidé de lancer une pétition en ligne au titre évocateur : « la maison individuelle, habitat préféré des ménages, est en danger ! ». Par cette initiative, l’organisation espère que ce bien sera considéré « à sa juste place ». Dans ce sens, les ménages, les constructeurs et l’ensemble des acteurs du BTP sont appelés à se mobiliser et se faire entendre par leur parlementaire.

De même, la Fédération demande à « toutes les organisations professionnelles soucieuses du devenir du secteur de la maison individuelle neuve, d’une parfaite cohésion des territoires, d’une égalité des chances face à l’accession à la propriété, à la rejoindre dans ce combat ! ».

F.C
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.