L'UFME, dix ans déjà... Vie des sociétés | 23.04.18

Partager sur :
C'est un anniversaire en grande pompe que l'Union des fabricants de menuiseries (UFME) a célébré lors de son Assemblée Générale annuelle, qui se tenait la semaine dernière à la Tour Eiffel. L'occasion pour l'organisme de revenir sur les grandes évolutions du marché des portes et fenêtres au cours de la dernière décennie et de dresser le bilan de ses actions. L'événement a également été marqué par le départ de Patrick Bouvet, président du syndicat depuis 2014, qui a cédé sa place à Robert Dollat.
« Je trouve ici, à l'occasion de cet anniversaire, l'opportunité de saluer l'implication et le dynamisme des équipes qui m'ont accompagné, de leurs expertises indispensables », déclarait il y a quelques jours Patrick Bouvet, président de l'UFME, à l'occasion des 10 ans du syndicat. L'enthousiasme a cependant vite cédé sa place à l'émotion.

« Cette décennie marque une nouvelle étape dans la vie de l'UFME qui travaille sur de nombreux projets et dévoilera très bientôt sa nouvelle identité visuelle, plus actuelle et plus en phase avec l'image dynamique et innovante de notre filière. Je vous souhaite donc à tous, avec un grand plaisir, un bon anniversaire ! », a-t-il poursuivi.

Pour autant, les années à venir se feront sans Patrick Bouvet à la tête dy syndicat. Si « c'est avec un grand plaisir [qu'il a] représenté l'UFME en tant que président depuis 2014 », les membres du Conseil d'Administration de l'organisme ont choisi le 19 avril dernier de confier à Robert Dollat les rênes de l'Union.

Une nouvelle organisation interne

« Je souhaite inscrire ma mission dans la continuité et préparer encore davantage la profession aux nombreuses évolutions réglementaires majeures (BIM, référentiel DTU 36.5, label E+C-...) », a indiqué le nouveau président de l'UFME à l'annonce de sa nomination.

« Le bâtiment est au cœur de la transition énergétique car il représente la plus grande source de déperdition d'énergie : la rénovation des logements individuels et collectifs est une priorité gouvernementale. Si le bien fondé du changement des anciennes fenêtres a pu être remis en cause à tort, nous allons continuer de nous battre pour que le renouvellement des fenêtres soit reconnu à sa juste valeur et ne fasse pas uniquement l'objet d'arbitrages budgétaires au niveau des pouvoirs publics au détriment du confort et des économies des ménages français », estime-t-il par ailleurs.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Robert Dollat pourra compter sur un nouveau bureau, avec Bruno Cadudal en tant que secrétaire général et Vincent Pasquet au poste de trésorier, ainsi que Patrick Bouvet, François de Labarthe et Jos Lenferink. Les différents présidents des commissions de l'UFME (Chantal Sergent, Patrick Sage, Thierry Moreau et Jean-Marc Combes) veilleront également à ce que la feuille de route de Robert Dollat soit respectée.

Un engagement qui a déjà fait ses preuves

En espérant que les mois à venir soient aussi fructueux pour le syndicat que durant les dix dernières années ! Au regard de l'accompagnement technique des professionnels du secteur, l'organisme s'est notamment impliqué dans la rédaction du DTU 36.5, a édité plusieurs fiches techniques (ITE, fixation, accessibilité, etc.) et travaillé sur l'évolution de la RT dans l'existant élément par élément.

L'UFME a également été très active sur le terrain, et ce dès 2007, avec la mise en place de la première campagne de communication nationale relative aux fenêtres PVC marquées NF. Le label Origine France Garantie a également été un moyen pour les fabricants de faire reconnaître leurs savoir-faire. Le syndicat s'est par ailleurs rendu au plus près de ses adhérents, à travers un tour de France régional en 2015 et 2016 et une présence renforcée sur les réseaux sociaux et Internet.

Enfin, la Commission sociale et formation de l'organisme n'a pas chômé non plus, en menant la réécriture de la convention collective Menuiseries charpentes et portes planes. Cette entité a également obtenu la confirmation de la représentativité de l'Union à la Direction générale du travail pour la gestion de la convention collective et mis à disposition sept fiches métiers visant, entre autres, à définir les besoins de la filière.

Dans l'immédiat, ce sont d'autres chantiers qui attendent l'UFME ! Outre l'adoption et le déploiement de sa nouvelle identité visuelle, le syndicat présentera prochainement un nouveau catalogue de formations. La création d'une entité dédiée à la formation professionnelle est d'ailleurs prévue dans les prochains mois, avec des programmes sur-mesure déjà annoncés. Sans oublier la prochaine édition du salon Equip'Baie...

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’UFME s’engage auprès des fabricants de portes intérieures

L’UFME s’engage auprès des fabricants de portes intérieures

Ayant constaté que nombre de ses adhérents sont spécialisés dans la conception et la fabrication de portes intérieures, l’UFME (Union des fabricants de menuiseries) a décidé de renforcer son engagement auprès de ces professionnels afin de les accompagner au mieux. Dans ce sens, plusieurs groupes de travail ont été mis en place autour de thématiques diverses, parmi lesquelles les dispositifs coupe-feu, les réglementations relatives à l’accessibilité, ou encore le suivi des normes.
L’UFME sur tous les fronts en 2019

L’UFME sur tous les fronts en 2019

Nouvelle année, nouveaux défis pour l’Union des fabricants de menuiseries (UFME) ! Le syndicat a dévoilé ce 30 janvier ses projets pour 2019, parmi lesquels une campagne de communication inédite dédiée à la fenêtre PVC, des réflexions relatives au recyclage des menuiseries, ou encore l’extension de la convention collective. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter