Le BIM, un véritable challenge organisationnel pour les acteurs de la construction (3/3) Vie des sociétés | 21.07.15

Partager sur :
Le BIM,  un véritable challenge organisationnel pour les acteurs de la construction (3/3) Batiweb
Avec l'arrivée du BIM dans les modes constructifs, industriels, architectes et éditeurs de logiciel ont dû revoir leur méthodes de travail et anticiper les tendances du marché. Tour d'horizon des difficultés d'adoption de la maquette numérique, à tous les niveaux de la chaîne de conception d'un bâtiment.

De façon plus générale, c'est toute une frange de la société qu'il faut faire passer au numérique. « Nous avons investi 700 000 euros en R&D ces dernières années pour développer des logiciels et les mettre au service des professionnels du bâtiment, notamment pour le suivi de chantier », précise Michaël Bertini, directeur général de L’Atelier des Compagnons.

Cette entreprise générale du bâtiment qui mise avant tout sur les nouvelles technologies a reçu le 3 juillet dernier le Grand Prix des Entreprises de Croissance dans sa catégorie, notamment pour « sa volonté d'évolution de la filière, concrétisée par le projet Bâtiment numérique ».

« Cet investissement est à la portée des ETI. D'autres métiers ont évolué, il n'y a aucune raison valable pour que le bâtiment soit une exception », assure son directeur général. « Beaucoup d'entreprises vont mal car leur dirigeant refuse de se réinventer et se recroqueville sur leurs acquis, en prétextant une conjoncture mauvaise », ajoute-t-il.

« L'avenir est aussi la transparence et au service. Le client doit pouvoir accéder à l'ensemble des informations qui concernent son bâtiment et pouvoir faire des retours d'expériences », précise Michaël Bertini. Ainsi, dans un secteur en crise où 95 % des entreprises du bâtiment compte moins de dix salariés, miser sur l'offre et proposer de nouvelles méthodes seraient la clé pour s'en sortir.

En revanche, « notre métier n'est pas éditeur de logiciel. C'est pourquoi nous ne commercialisons ni nos logiciels ni nos progiciels que nous développons dans notre laboratoire. Ils sont en « open source », afin que le secteur en profite dans son ensemble et que tous les métiers soient tirés vers le haut», ajoute l'entrepreneur.

Un accès pour tous

Une pensée partagée par la FFB : « il ne suffit pas de mettre une tablette ou un smartphone entre les mains des professionnels pour qu'ils passent au BIM, il faut les accompagner. Nous croyons beaucoup à cette évolution de nos métiers mais ce n'est pas une élite du bâtiment qui sauvera l'activité. Tout le monde doit pouvoir y avoir accès », a déclaré Jacques Chanut à l'occasion de la présentation de la dernière note de conjoncture du bâtiment de la FFB.

« De plus, il faut permettre aux professionnels du bâtiment de conserver leur savoir faire, qui vient de l'expérience, de la « main ». Le BIM ça concerne les entreprises de toutes tailles et de tous les métiers », conclut le président de la FFB.

Le gouvernement a engagé en décembre un vaste plan de transition numérique pour le secteur de la construction avec un budget de 20 millions d'euros. L'objectif est de permettre à la filière de se moderniser pour construire mieux et moins cher. Un portail dédié à la maquette numérique a notamment été créé le 1er juillet dernier, avec de multiples informations à destination des professionnels.

Claire Thibault
© Fotolia

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Transition numérique du Bâtiment : à quoi vont servir les 20 millions d'euros de budget ? Batiweb

Transition numérique du Bâtiment : à quoi vont servir les 20 millions d'euros de budget ?

A l'occasion du salon international BIM World dédié à la maquette numérique, Sylvia Pinel, ministre du Logement a présenté les principaux axes de son Plan de transition numérique dans le bâtiment, lancé en décembre dernier. Doté de 20 millions d'euros de budget, il doit notamment permettre à la filière de se moderniser, pour « construire mieux et moins cher ». Zoom sur les nouveautés à venir pour réconcilier le bâtiment avec les outils du numérique.
Le BIM n'aura plus de secret pour les professionnels du Bâtiment Batiweb

Le BIM n'aura plus de secret pour les professionnels du Bâtiment

Dans le cadre de son Plan Transition Numérique dans le Bâtiment, la ministre du Logement Sylvia Pinel vient d'annoncer le lancement d'un portail Internet entièrement dédié à la maquette numérique, le BIM. Il contiendra de nombreuses informations pour les professionnels, afin de faciliter leur passage à l'ère du numérique. Détails.
Les industriels du béton veulent se couler dans le moule du BIM Batiweb

Les industriels du béton veulent se couler dans le moule du BIM

L'industrie du Béton, avec les professionnels engagés dans le Plan de Transition Numérique du Bâtiment, se met en ordre de marche pour positionner ses produits et ses solutions béton dans le BIM (Building Information Model) ou maquette numérique. L'objectif est de mieux appréhender et anticiper les nouvelles méthodes de travail induites à courts termes par la mise en oeuvre du BIM. Explications.
Mondial du Bâtiment : Jacques Mézard se félicite de l’engagement du secteur en faveur de la transition numérique Batiweb

Mondial du Bâtiment : Jacques Mézard se félicite de l’engagement du secteur en faveur de la transition numérique

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a inauguré ce jeudi 9 novembre, le Mondial du Bâtiment. Lors de cette visite, il s’est dit fier de l’engagement des acteurs du bâtiment en faveur de la transition numérique et a assuré que le Gouvernement travaillait à la simplification des normes pour qu’il soit plus facile d’entreprendre. Il a également participé à la signature de la charte « Objectif BIM 2022 » lancée par le Plan Transition Numérique pour le Bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter