Le Cap Mail de Jean Nouvel à Rennes pose problème

Vie des sociétés | 27.05.13
Partager sur :
Le Cap Mail de Jean Nouvel à Rennes pose problème - Batiweb
Accusé par des voisins d'obstruer leur champ de vision, l'immeuble de Jean Nouvel en construction à Rennes "Cap Mail" risque de se faire raboter. Le bâtiment de 12 étages qui doit être achevé au deuxième semestre 2014 a commencé à s'élever sur les bords de la Vilaine à Rennes (ouest), dépassant déjà en hauteur un petit immeuble de quatre étages avoisinant.
"Avant, on voyait toute la vieille ville, les tours de la cathédrale et même au-delà", se désole une habitante du 9, mail François Mitterrand, devant sa grande baie vitrée désormais obstruée sur sa gauche.

Fin mars, quatre propriétaires de l'immeuble ont assigné en référé les Ateliers Jean Nouvel, affirmant qu'une "servitude de vue" interdit de construire à moins de 1,90 mètre d'un immeuble existant. Or, le bâtiment en construction jouxte l'ancien de moins de 2 cm. L'avocat des plaignants exige donc la démolition des mètres carrés qui dépassent.

Un dossier qui traîne

La procédure traîne en longueur: après plusieurs reports, les parties ont à nouveau demandé mercredi à la justice un délai de trois à quatre semaines, vraisemblablement pour conclure des négociations. Une nouvelle audience a été fixée au 19 juin devant le tribunal de grande instance de Rennes.

Le futur immeuble comptera 45 appartements de 40 à 300 m2, vendus au prix moyen de 7.500 euros le m2, cher pour la ville. Si les plaignants obtiennent gain de cause, quatre m2 sur quatre niveaux devront être détruits, soit 16 m2 sur un total de 5.300 que comptera le futur immeuble.

Le futur bâtiment, élégant et très aéré, affecte la forme d'un cap ou d'une proue de navire sur cette parcelle restée vide pendant trente ans en plein coeur de la capitale bretonne du fait des complexités du plan local d'urbanisme.

Jean Nouvel avait déjà présenté en 1983 un projet d'immeuble au même endroit avant que le terrain ne soit gelé. Son projet qui a remporté le concours organisé en 2010 par le promoteur Giboire est entièrement différent. "Ca ressemble beaucoup plus à ce que fait Jean Nouvel actuellement", explique Olivier Schmitt, conseiller de l'architecte.

Pris au dépourvu

Selon lui, l'auteur de l'Institut du monde arabe et le promoteur ont été pris totalement au dépourvu par la plainte des propriétaires.

"On a présenté le projet aux voisins quand on a fait la conception du projet, personne ne nous a parlé de cette servitude de vue", assure M. Schmitt, qui souligne que le permis de construire a également été accordé sans que cette question ait été soulevée.

Dès le dépôt du référé, le promoteur a ordonné la suspension des travaux dans les 16 m2 controversés, ce qui n'empêche pas la construction de se poursuivre dans le reste de l'immeuble.

"On est désolés de cette histoire", assure le porte-parole de l'architecte, promettant qu'"on fera tout pour que ça se termine bien dans l'intérêt de tous". "Des solutions techniques existent", ajoute-t-il. Quant au promoteur, il promet qu'il "procèdera si besoin aux rectifications qui pourraient s'imposer", selon Nadège Trari, responsable communication de Giboire.

En attendant, une petite moitié des appartements reste à vendre au Cap Mail, d'après Mme Trari.

LP (AFP) 

Redacteur
La sélection de la semaine
PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...


Sabot à ailes extérieures SBE - Batiweb

Le sabot à ailes extérieures SBE permet une reprise de charge semblable au modèle en 2 mm d‘épaisseur....

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb