Le gouvernement veut introduire une "valeur verte" sur le marché de l’immobilier

Vie des sociétés | 31.01.11
Partager sur :
Le gouvernement veut introduire une "valeur verte" sur le marché de l’immobilier - Batiweb
L’effort public pour le logement atteint les 37,4 milliards d’euros soit près de 2% du PIB, un niveau jamais atteint depuis plus de vingt ans, ont annoncé Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, et Benoist Apparu, secrétaire d’État au Logement, lors de la présentation lundi de la feuille de route du Gouvernement en matière de logement et d’urbanisme.

Besoin élémentaire et légitime, le logement est au centre de la politique sociale du gouvernement, ont expliqué Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, et Benoist Apparu, secrétaire d’État au Logement, lors de la présentation lundi de la feuille de route du Gouvernement en matière de logement et d’urbanisme. "Nous disposons d’un grand nombre de place d’hébergement : 110 000 places soit une hausse de 26 % en 6 ans. Nous devons maintenant travailler à de nouvelles solutions pour accompagner les personnes vers le logement" ont ainsi précisé les deux ministres.

Logement social : un numéro de dossier unique

Des dispositifs vont être développés comme l'intermédiation locative qui consiste à louer des logements dans le parc privé à des associations qui les sous-louent  300 logements étaient mobilisés fin 2009, 2315 fin 2010, avec un objectif de 5000 logements supplémentaires en 2011. En matière de construction par ailleurs, les zones tendues ont fait l'objet d'une attention particulière : en 2010, 33% des 131 509 logements sociaux financés étaient situés en zones tendues. De plus, afin de faciliter l’accès au logement social, un numéro de dossier unique sera mis en place en avril pour les demandeurs, pour mieux suivre les demandes, ont annoncé les ministres.

Les chantiers 2011 : urbanisme de projet et PTZ+

Parmi les grands chantiers des mois à venir : "l’urbanisme de projet" doit simplifier l’urbanisme au service de la construction, grâce à une politique d’offre dynamique et mieux répartie, en donnant les moyens nécessaires à ceux qui veulent construire. Rendre le foncier disponible figure parmi les idées évoquées lors de la conférence de lundi. Autre chantier, le PTZ+ s'adresse à 380 000 bénéficiaires chaque année et incite à la construction de logements neufs là où la demande est forte.

Enfin, la précarité énergétique sera combattue à travers le programme «Habiter Mieux». Ainsi 1,25 milliard d’euros seront mobilisé jusqu’en 2017 et le Gouvernement se fixe comme objectif la rénovation de 135 000 logements d’ici à 2013. Enfin, il s’agira également de rendre plus efficace et d’élargir la diffusion l’éco-PTZ mais aussi de faire en sorte que le DPE, qui permet aux ménages d’évaluer la consommation énergétique d’un bien et son coût, deviennent un document de référence. Pour les deux ministres, l’objectif est d’introduire une «valeur verte» sur le marché de l’immobilier.

Laurent Perrin

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Près de Strasbourg, un programme immobilier combine maisons et immeubles - Batiweb

Près de Strasbourg, un programme immobilier combine maisons et immeubles

Dans la commune d'Ostwald, à proximité de Strasbourg, l’Etang de l’Île des Pêcheurs est un programme résidentiel qui combine à la fois petits immeubles et maisons individuelles. Situé à deux pas de l’étang Gerig et des berges de l’Ill, ce projet au cœur d’un écrin de verdure a été construit dans le respect de l’environnement.
Projet de loi Duflot 2 : les points clés  - Batiweb

Projet de loi Duflot 2 : les points clés

Le projet de loi Duflot sur l'accès au logement et l'urbanisme a été présenté mercredi en Conseil des ministres. Ce projet intitulé "pour l'accès au logement et un urbanisme rénové" (Alur), plus simplement appelé Duflot 2, comporte en tout 35 mesures qui visent à faciliter l'accès au logement, notamment en luttant contre les pratiques abusives dans l'immobilier.
Le gouvernement s'occupe du logement dans les outre-mer - Batiweb

Le gouvernement s'occupe du logement dans les outre-mer

Victorin Lurel a annoncé lors du congrès de l'USH, travailler à un "plan logement pour les outre-mer" afin de résorber la pénurie et de prendre en compte les caractéristiques spécifiques de ces territoires. Au programme : la nécessité "d’expérimenter et d’adapter des normes de construction" aux réalités sismiques, climatiques et d’éloignement géographique.