Le grand ménage de l'industrie solaire est en marche

Vie des sociétés | 19.12.11
Partager sur :
Le grand ménage de l'industrie solaire est en marche - Batiweb
L'annonce la semaine dernière de la faillite du géant allemand du solaire Solon est perçue par de nombreux analystes comme un mauvais signe pour le marché européen. La tendance n'est guère meilleure outre-atlantique où la concurrence asiatique fait aussi des ravages.
Le géant du solaire allemand Solon s'est déclaré en faillite la semaine dernière. Le groupe en difficulté avait déjà fermé une usine aux Etats-Unis. Il n'est pas parvenu à un accord avec les banques et des investisseurs potentiels, pour résorber 400 millions d'euros de dettes. Selon les experts, cette faillite pourrait être la première d'une longue série noire. L'industrie solaire a des soucis à se faire, du fait de la chute des prix des panneaux, liée à la concurrence asiatique et à la baisse des subventions d'Etat.

Premier fabricant allemand introduit en Bourse (en 1998), Solon a vu son cours chuter de 60%, à environ 40 centimes, suite à l'annonce de sa faillite. Le groupe, qui emploie plus de 800 personnes en Allemagne, en Italie, en France et aux Etats-Unis, espère pouvoir se restructurer à l'issue de ce processus. Il avait cherché à réduire ses coûts et obtenu un délai supplémentaire d'un an pour rembourser 275 millions d'euros de crédit à huit banques, dont la Deutsche Bank.

Rachat par des fonds d'investissement

Seuls quelques acteurs devraient survivre à cette guerre des prix, estiment les industriels. Rien qu'en Allemagne, Q-Cells, Solarworld, Phoenix Solar et Conergy seraient en péril. Q-Cells est déficitaire avec une échéance de dette en février 2012. Solarworld a fermé deux sites et Conergy a été racheté l'an dernier par les fonds Sothic Capital et York. Aux Etats-Unis aussi, trois groupes ont mis la clé sous la porte, dont Solyndra, pourtant soutenu par le gouvernement et de grands fonds privés, ainsi que Evergreen Solar et SpectraWatt. Le leader First Solar a de son côté révisé ses prévisions à la baisse et annoncé des suppressions d'emplois.

Une guerre qui fait rage jusque sur le continent asiatique où de nombreux fabricants ont déjà fermé leurs usines ou déposé le bilan. Outre-Atlantique, on envisage même de taxer les panneaux chinois pour protéger le marché américain. La guerre du solaire ne fait que commencer.

Laurent Perrin (source La Tribune)

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb