Le manque de compétences, premier frein au recrutement dans le BTP Vie des sociétés | 21.12.17

Partager sur :
Il y a quelques jours, la Fédération française du bâtiment (FFB) faisait part de la difficulté pour les entreprises du secteur de dénicher de nouveaux talents. Et si, finalement, le problème n’était pas dû à un manque de candidats, mais plutôt à des exigences trop élevées du côté des recruteurs ? D’après l’Insee, bon nombre d’acteurs du bâtiment considèrent que la main d’œuvre disponible n’est pas assez compétente. Les détails.
Si l’emploi semble enfin repartir dans le secteur du BTP, tout n’est cependant pas rose sur le marché du travail ! L’Insee a en effet publié ce 21 décembre les résultats peu glorieux d’une étude relative à l’embauche.

D’après cette dernière, en octobre 2017, 70% des entreprises du bâtiment ont déclaré rencontrer des difficultés pour recruter davantage de salariés, aussi bien en CDI qu’en CDD. Tous secteurs confondus, seulement un tiers des sociétés considèrent qu’elles n’ont aucune barrière pour embaucher.

Les petites entreprises particulièrement touchées

Principale difficulté rencontrée par les recruteurs, l’indisponibilité d’une main-d’œuvre compétente est citée par 32% d’entre eux – un taux qui monte à 50% dans le bâtiment. Dans le secteur de la construction, l’incertitude économique est le deuxième critère le plus inquiétant (43%), devant les coûts liés à l’emploi (33%) et la réglementation (30%).

Par ailleurs, l’Insee constate que « les PME subissent un peu plus de barrières à l’embauche » que les autres sociétés. Elles sont en effet 53% à rencontrer des difficultés, contre 51% des ETI (Entreprises de taille intermédiaire) et 46% des grandes entreprises.

Enfin, les difficultés de recrutement auraient « nettement » augmenté depuis deux ans, comme le relate l’Institut. « La barrière liée à l’indisponibilité de main d’œuvre compétente a un peu gagné en importance au cours des derniers mois (+5 points de pourcentage entre avril et octobre 2017), particulièrement dans l’industrie (+9 points). La barrière liée à l’incertitude sur la situation économique a en revanche légèrement diminué (-3 points de pourcentage) », indique l’Insee.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Offres d’emploi : le BTP toujours aussi dynamique au premier semestre - Batiweb

Offres d’emploi : le BTP toujours aussi dynamique au premier semestre

Encore une bonne nouvelle, qui témoigne de la reprise d’activité dans le secteur du BTP ! En effet, alors que les offres d’emploi dans la construction étaient déjà en hausse au premier trimestre 2017, la tendance se confirme sur le semestre tout entier, d’après le dernier baromètre de l’emploi publié par le site spécialisé RegionsJob. Tour d’horizon des principaux indicateurs.
Une nouvelle campagne de recrutement pour NGE - Batiweb

Une nouvelle campagne de recrutement pour NGE

Malgré un regain d’activité, de nombreux entrepreneurs du BTP restent pessimistes quant à l’accroissement de leur masse salariale. Il semblerait pourtant que ce ne soit pas le cas du groupe NGE, qui lance une campagne de recrutement afin de renforcer ses effectifs de 200 nouveaux employés. Pour ce faire, l’industriel français prévoit non seulement d’aller à la rencontre des étudiants et professionnels lors de salons, mais également d’utiliser les réseaux sociaux pour capter les profils les plus intéressants. Décryptage.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter